>

Les MRE organisent la « Caravane des Marocains du monde »

4 novembre 2006 - 09h53
Les MRE organisent la « Caravane des Marocains du monde »

Au sud du Maroc, les MRE se mobilisent en faveur de la cause nationale. Du 11 au 19 novembre, ils organiseront une « Caravane des Marocains du monde ». Entretien avec Siham Arbib, porte-parole de l’Alliance mondiale des Marocains à l’étranger et ancienne chargée de mission auprès du ministre français de la Défense.

ALM : L’Alliance mondiale des Marocains à l’étranger (AMOME) organise une « Caravane des Marocains du monde », du 11 au 19 novembre, dans nos provinces du Sud. Quel est l’objectif de cette manifestation ?

Siham Arbib : La Caravane des Marocains du monde qui aura lieu d’ici une semaine est à sa deuxième édition. Nous avons choisi le mois de novembre pour tenir une telle manifestation pour deux raisons : la célébration de la Marche Verte, mais aussi la Fête de l’indépendance ; deux jours importants pour tous les Marocains, y compris les Marocains de l’étranger. L’objectif principal de cette manifestation est d’unir les MRE du monde entier afin de montrer à l’opinion publique internationale que tous les Marocains soutiennent la cause nationale. Cette année nous avons parmi les participants des étrangers actifs dans le milieu politique et économique ainsi que des journalistes pouvant faire le constat de l’union des Marocains du monde et leur implication tant politique qu’économique envers la mère patrie.

Quel est le programme des activités de cette 2ème édition de la Caravane des Marocains du monde ?

Le programme de cette année ne se focalise pas uniquement sur le politique puisque cet événement est placé sous le signe de l’INDH. Le choix de ce thème rentre dans le cadre de la volonté de l’AMOME de soutenir le développement national.
La caravane partira d’Agadir pour relier Laâyoune, Dakhla, Boujdour et revenir à Agadir. Dans chaque ville, des tables rondes, des conférences et des rencontres avec la société civile auront lieu ainsi que des soirées locales.

Outre cette manifestation, quelles sont les activités et les perspectives de l’AMOME ?

L’AMOME souhaite mettre en place une plate-forme de réseau de MRE à travers le monde entier afin de pouvoir agir sur des sujets qui concernent les MRE et le développement du Maroc. Suite à la Caravane 2005, des conférences à travers toute l’Europe ont eu lieu en présence d’anciens détenus de Tindouf afin de présenter aux politiques le calvaire qu’ils ont pu vivre. En rencontrant les partis politiques en France, ils ont été surpris de la démarche puisque c’est la première fois que des bi-nationaux défendent le dossier au lieu de la voie diplomatique habituelle.

Quelles sont les actions menées par l’AMOME ou les MRE pour mobiliser l’opinion internationale sur la question du Sahara marocain ? Peut-on dire qu’il existe désormais un lobby MRE à ce sujet ?

Effectivement, le Polisario est très actif diplomatiquement avec l’aide de l’association les amis de la RASD ; une structure qui existe depuis la création de cette entité. La communauté marocaine à l’étranger n’a été sensibilisée à ce sujet que très tardivement, en particulier les bi-nationaux. Cependant, les réactions ne se sont pas fait attendre puisque la multiplication de manifestations et de conférences afin de défendre les droits des séquestrés Marocains à Tindouf ont donné des résultats. Actuellement, des réseaux MRE se multiplient y compris à l’AMOME afin de créer un lobby pouvant agir dans le cadre de la marocanité du Sahara. Existe-t-il un lobby MRE ? Oui, mais ils n’est pas encore bien structuré. Cependant, il ne tardera pas à l’être vu les motivations des uns et des autres.

Quels sont les objectifs de l’AMOME à moyen et long termes ?

L’AMOME souhaite participer au développement du Royaume dans les domaines culturel, social, politique, économique et d’encourager le processus des réformes en matière des droits de l’homme, de l’émancipation de la femme, de l’élargissement du champ des libertés et de la démocratisation selon les hautes directives de Sa Majesté MohammedVI. Riches de nos expériences, animés de notre foi dans l’avenir et convaincus que la communauté marocaine à l’étranger saura être à la hauteur des défis qui l’interpellent, nous souhaitons inaugurer une nouvelle étape en fédérant nos forces autour du mouvement "AMOME" (Alliance mondiale des Marocains de l’étranger). Nous croyons que ce mouvement nous permettra dorénavant d’atteindre quelques-uns des objectifs que notre communauté n’a cessé de revendiquer et nous mettra en position de renforcer le rôle de notre communauté dans la création de meilleures conditions de coopération et de représentation du Maroc dans le monde.Les membres de l’AMOME ont tous milité dans des associations et le font encore tout en s’impliquant dans cette structure qui ne souhaite pas fédérer mais mettre en place un réseau avec des objectifs bénéfiques au Maroc dans le monde, également pour les MRE. La spécificité de l’AMOME consiste en l’implication des bi-nationaux natifs en France, en Belgique au Canada, USA etc… Ce qui est une preuve de l’amour que nous portons envers le Maroc. La plupart des membres sont aussi impliqués politiquement dans leur pays de résidence. Nous avons souhaité qu’il y ait une représentation globale de toutes les générations des MRE qu’ils soient, cadres, étudiants, ouvriers, retraités parce qu’aucune catégorie de MRE ne doit être mise à l’écart d’une structure voulant être représentative des marocains à l’étranger.

Aujourd’hui le maroc - Khadija Skalli

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Les trois destinations phares des Marocains pendant les vacancesLes trois destinations phares des Marocains pendant les vacances
Les Marocains ont profité de la fin du ramadan pour partir en vacances. Et comme on pouvait s’y attendre, c’est la côte qui attire le plus de...
Une mineure à Agadir séquestrée et violée pendant 1 mois par onze personnesUne mineure à Agadir séquestrée et violée pendant 1 mois par onze personnes
Le calvaire vient de finir pour une mineure à Agadir qui a été violée collectivement et à répétition par onze personnes, pendant plusieurs semaines. Sur...
Souvenez-vous : le Marocain Otman Bakkal, première victime du "cannibale" Luis SuarezSouvenez-vous : le Marocain Otman Bakkal, première victime du "cannibale" Luis Suarez
On s’en souvient peut-être mais, en 2010, le Marocain Otman Bakkal qui évoluait alors au PSV Eindhoven, avait été mordu par l’Uruguayen Luis Suarez....
Un riad à Marrakech élu meilleur service hôtelier au monde selon TripAdvisorUn riad à Marrakech élu meilleur service hôtelier au monde selon TripAdvisor
TripAdvisor, le plus grand site de voyage dans le monde, vient d’annoncer les gagnants du vote des voyageurs sur les hôtels prodiguant les...
Insolite : « Rabat est la capitale de Marrakech ? »Insolite : « Rabat est la capitale de Marrakech ? »
Téléstar.fr vient de demander aux participants d’une émission de téléréalité, les Ch’tis VS les Marseillais, quelle était la capitale du Maroc. Aucun n’a...
Kamal Essaheb, immigré clandestin aux Etats-Unis devenu avocatKamal Essaheb, immigré clandestin aux Etats-Unis devenu avocat
Un hommage a été rendu mardi à la Maison Blanche à dix immigrants clandestins aux Etats-Unis, en tant que "Champions du changement", un programme...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014