>

Nouvel Album de Nass El Ghiwane : « Ennehla Shama »

2 octobre 2006 - 04h51
Nouvel Album de Nass El Ghiwane : « Ennehla Shama »

La musique, la bonne, n’a pas d’âge ! En témoigne le nouvel album « Ennehla Shama » du groupe mythique des années 70, 80 et 90, Nass El Ghiwane. Un véritable coffret ghiwani avec, de temps à autre, une touche Malhoune, chaâbie ou encore du gnawi blues...

En 1985, feu Hassan II rencontrait Nass El Ghiwane, Jil Jilala et autres artistes stars de l’époque. En pleine discussion, il leur a proposé, en leur racontant l’histoire d’Ennehla, de chanter le poème Ennehla : « Vous qui ne cessez pas de chanter sur des sujets en rapport avec le quotidien des Marocains, essayez de chanter l’histoire d’Ennehla ! », avait dit feu Hassan II à Nass El Ghiwane et autres artistes présents. Les années passent et le poème Ennehla est toujours introuvable. Depuis cette date donc, aucun des chanteurs marocains n’a pu interpréter le poème Ennehla. Il fallait donc attendre ces dernières années pour que l’un des amis de Omar Sayed le contacte pour l’informer qu’il a le fameux poème d’Ennehla. Effectivement, Nass El Ghiwane ont pu se procurer ce poème de feu El Haj Thami Lamdaghri. « Après tant d’années donc, nous avons pu trouver l’intégralité de ce poème à Sidi Bernoussi, quartier avoisinant Hay Mohammadi. L’auteur y parle d’un dialogue entre un Sultan et la reine des abeilles, dialogue où elle met en valeur la qualité des services de ses ministres-abeilles qui l’approvisionnent en miel, alors que ceux du Sultan ne font que cacher au Souverain la réalité et les problèmes de ses sujets », nous a dit Omar Sayed.

Concernant ce nouvel album de Nass El Ghiwane, il est le troisième après la mort de Larbi Batma. Mais d’après Omar Sayed : « il faut reconnaître que l’essentiel du travail a été assuré par Rachid Batma, Hamid Batma et Chifaâ Abdelkrim, l’élève de Allal. Ces trois jeunes garçons ont fait de leur mieux pour la production de cet album. Pour ma part, ma contribution s’est limitée uniquement à quelques remarques concernant par exemple le Choral. J’ai aussi chanté quelques morceaux. J’espère que ce travail atteindra les résultats escomptés ». Dans cet album, Nass El Ghiwane ont veillé à ce que le style musical ghiwani propre au groupe depuis de longues années soit respecté et enrichi, entre autres, par une touche gnawi, voire gnawi blues (Nahnou Sifroune). Il y a aussi du style gnawi avec une touche chaâbie (Ya Chellal, La Tsalouni Aala Lajrah). Le texte et les paroles, quant à eux, sont presque les mêmes. Le texte ghiwani est fort présent avec ses métaphores qui en disent long sur la souffrance, le quotidien et les problèmes de l’homme avec son environnement. Des paroles qui ciblent en général des valeurs essentielles pour la vie en harmonie et en paix. Bref, ce sont des textes reflétant le vécu social du Marocain et de l’Homme arabe.

Toutefois, l’introduction de moyens technologiques dans le son a beaucoup aidé à réaliser un produit agréable à l’oreille. Le son dans cet album a évolué par rapport aux chansons d’antan. En tout, un chant puissant et précis. Les voix de Rahid Batma, Hamid Batma, Omar Sayed et Allal se relaient et harmonisent efficacement. Les percussions (Rachid), le Bendir (Omar), le Sentir (Hamid) offrent aux lignes mélodiques du banjo (Allal) une solide assise rythmique. Autrement dit, le nouveau ghiwane est bel et bien arrivé...

La Nouvelle Tribune

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Iliass Azaouaj, Imam d'origine marocaine décapité par l'Etat islamiqueIliass Azaouaj, Imam d’origine marocaine décapité par l’Etat islamique
Iliass Azaouaj, imam belge d’origine marocaine parti en Syrie avec la ferme volonté de ramener avec lui des jeunes Belges ayant rejoint les...
Maroc : ruée vers la météorite de TataMaroc : ruée vers la météorite de Tata
Une météorite serait tombée mercredi dernier, vers dix heures du soir, à "Foum Lahcen", dans le désert de Tata, dépendant de la province de Sidi Ifni,...
Un serval donné pour éteint au Maroc photographié dans l'AtlasUn serval donné pour éteint au Maroc photographié dans l’Atlas
Un serval (Leptailurus serval), félidé de taille moyenne, jadis très courant au Maroc, a été aperçu et même photographié, en avril dernier, par un...
Lalla Salma élue l'une des plus belles premières dames au mondeLalla Salma élue l’une des plus belles premières dames au monde
L’épouse du Roi Mohammed VI, Lalla Salma, a été élue troisième plus belle première dame au monde par le site richestlifestyle.com, dans un classement...
Effondrement d'immeubles à Casablanca : Magouilles et petits arrangementsEffondrement d’immeubles à Casablanca : Magouilles et petits arrangements
Un responsable de l’Agence urbaine de Casablanca a fait bénéficier une personne de son entourage d’un appartement, en glissant son nom sur la liste...
Des prêtres américains enquêtent sur l'Islam au Maroc pendant RamadanDes prêtres américains enquêtent sur l’Islam au Maroc pendant Ramadan
Un groupe de prêtres américains de différentes églises des Etats-Unis effectuent une tournée au Maroc, où ils tentent de découvrir l’Islam et la façon...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014