>

Abdelilah Benkirane dans l’impasse ?

30 décembre 2011 - 23h35
Abdelilah Benkirane dans l'impasse ?

Mustapha Ramid, le turbulent avocat membre du PJD pressenti pour devenir ministre de la Justice, serait indésirable au palais royal. En raison de ce "niet" royal, le président du gouvernement Abdelilah Benkirane se trouve face à une impasse.

Benkirane subirait en plus des pressions de son parti, les réserves émises par le Palais quant à la candidature de Mustapha Ramid au poste de ministre de la justice dans le prochain gouvernement.

Pour sortir de cette impasse, Benkirane n’aurait d’autres solutions que de céder le ministère de la Justice à l’Istiqlal, solution qui lui aurait été recommandée par un groupe de conseillers du Palais avec qui il a négocié sa liste.

Connu pour ses positions fermes envers les violations des droits de l’Homme et les dépassements commis par le ministère de la Justice, Mustapha Ramid pourrait être abandonné par le PJD en contrepartie de deux importants portefeuilles ministériels.

Un membre du conseil national du Parti Justice et Développement cité par le quotidien Akhbar Al Yaoum, affirme que "certains milieux autoritaires veulent arracher les dents du PJD et le priver du plus important outil qui pourrait être mis entre ses mains", faisant référence au ministère de la Justice.

Ainsi, le parti islamiste se retrouverait dans l’impossibilité de tenir ses promesses électorales face à la corruption et l’autoritarisme. Si Benkirane abandonne Ramid, le PJD se trouverait également menacé de scission, comme celle vécue par l’USFP après son entrée au gouvernement en 1998.

Benkirane, qui a abandonné sa promesse de négocier directement avec le Roi, aurait déjà rendu compte à son parti. Le cabinet royal lui, aurait émis des réserves sur plusieurs autres candidats ministres du PJD.

Mise à jour du 31 décembre 2011 : Le quotidien Akhbar Al Yaoum affirme que le Roi Mohammed VI serait intervenu en personne pour lever la réserve émise par certains conseillers du Palais, quant à la candidature de Ramid au poste de ministre de la Justice.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Cinq milliardaires marocains dans le classement UBSCinq milliardaires marocains dans le classement UBS
Le Maroc compte 5 milliardaires en dollars d’après le dernier classement publié par le cabinet de recherche singapourien Wealth-X, en collaboration...
Khalid Boulahrouz en couple avec Miss Univers Pays-BasKhalid Boulahrouz en couple avec Miss Univers Pays-Bas
Khalid Boulahrouz, footballeur professionnel néerlandais d’origine marocaine, est depuis peu en couple avec Yasmin Verheijen, Miss Univers Pays-Bas...
Gracié il y a une semaine par le Roi, un homme commet 16 délits Gracié il y a une semaine par le Roi, un homme commet 16 délits
Gracié il y a seulement une semaine par le Roi Mohammed VI à l’occasion de la fête de la Jeunesse, un jeune homme de 17 ans vient d’être arrêté par...
Asilah : une ministre Bahreïnienne se fait voler par une journaliste marocaineAsilah : une ministre Bahreïnienne se fait voler par une journaliste marocaine
Sheikha Mai bint Mohammad Al Khalifa, ministre Bahreïnienne de la culture, s’est fait subtiliser son téléphone, le 8 août, lors de la cérémonie...
Du poisson chinois radioactif dans les assiettes des MarocainsDu poisson chinois radioactif dans les assiettes des Marocains
Les Marocains consommeraient du poisson et des produits de la mer radioactifs importés des pays du sud-est de l’Asie, principalement de Chine....
Espagne : l'histoire du narco-trafiquant marocain « El Nene » cartonne au cinéEspagne : l’histoire du narco-trafiquant marocain « El Nene » cartonne au ciné
C’était prévisible. Le film El Niño, qui raconte l’histoire du narco-trafiquant marocain Mohamed Taieb El Ouazzani, alias El Nene, cartonne au cinéma...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014