>

Abdelilah Benkirane dans l’impasse ?

30 décembre 2011 - 23h35
Abdelilah Benkirane dans l'impasse ?

Mustapha Ramid, le turbulent avocat membre du PJD pressenti pour devenir ministre de la Justice, serait indésirable au palais royal. En raison de ce "niet" royal, le président du gouvernement Abdelilah Benkirane se trouve face à une impasse.

Benkirane subirait en plus des pressions de son parti, les réserves émises par le Palais quant à la candidature de Mustapha Ramid au poste de ministre de la justice dans le prochain gouvernement.

Pour sortir de cette impasse, Benkirane n’aurait d’autres solutions que de céder le ministère de la Justice à l’Istiqlal, solution qui lui aurait été recommandée par un groupe de conseillers du Palais avec qui il a négocié sa liste.

Connu pour ses positions fermes envers les violations des droits de l’Homme et les dépassements commis par le ministère de la Justice, Mustapha Ramid pourrait être abandonné par le PJD en contrepartie de deux importants portefeuilles ministériels.

Un membre du conseil national du Parti Justice et Développement cité par le quotidien Akhbar Al Yaoum, affirme que "certains milieux autoritaires veulent arracher les dents du PJD et le priver du plus important outil qui pourrait être mis entre ses mains", faisant référence au ministère de la Justice.

Ainsi, le parti islamiste se retrouverait dans l’impossibilité de tenir ses promesses électorales face à la corruption et l’autoritarisme. Si Benkirane abandonne Ramid, le PJD se trouverait également menacé de scission, comme celle vécue par l’USFP après son entrée au gouvernement en 1998.

Benkirane, qui a abandonné sa promesse de négocier directement avec le Roi, aurait déjà rendu compte à son parti. Le cabinet royal lui, aurait émis des réserves sur plusieurs autres candidats ministres du PJD.

Mise à jour du 31 décembre 2011 : Le quotidien Akhbar Al Yaoum affirme que le Roi Mohammed VI serait intervenu en personne pour lever la réserve émise par certains conseillers du Palais, quant à la candidature de Ramid au poste de ministre de la Justice.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Voulant fêter la victoire de la Belgique, un Marocain meurt après une chuteVoulant fêter la victoire de la Belgique, un Marocain meurt après une chute
Un Marocain, qui célébrait la victoire de la Belgique sur l’Algérie, vient de mourir des suites d’une chute. Il est tombé d’une statue. L’homme n’est...
Le Roi Mohammed VI en colère contre les députés au langage ordurierLe Roi Mohammed VI en colère contre les députés au langage ordurier
Le langage ordurier utilisé par certains députés marocains sous la coupole de l’hémicycle exacerbe le Roi Mohammed VI. Le Souverain en a même fait...
Oussama Chaara, 13 ans et djihadiste en Syrie, est de retour au MarocOussama Chaara, 13 ans et djihadiste en Syrie, est de retour au Maroc
Le départ d’Oussama Charaa, le plus jeune djihadiste marocain en Syrie avait soulevé beaucoup d’interrogations. Aujourd’hui, c’est en toute discrétion...
Un président de commune aurait organisé des orgies sexuelles à KhémissetUn président de commune aurait organisé des orgies sexuelles à Khémisset
Le président de la commune rurale Aït Yadine, province de Khémisset, soupçonné d’avoir organisé des orgies impliquant de jeunes filles mineures, a été...
Insolite : L'Algérie, avec son grand Sahara, achète du sable au Maroc par l'intermédiaire de l'EspagneInsolite : L’Algérie, avec son grand Sahara, achète du sable au Maroc par l’intermédiaire de l’Espagne
L’Algérie, pourtant dotée d’un désert immense, vient d’importer du sable marocain pour assurer les travaux de la ligne de tramway...
Corruption : Un président de commune piégé alors qu'il recevait 500.000 dirhamsCorruption : Un président de commune piégé alors qu’il recevait 500.000 dirhams
La gendarmerie de Khemisset vient de mettre la main sur un président de commune en flagrant délit de corruption. Un entrepreneur allait lui...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014