Recherche

Belgique : Abdelkader Hakimi, cerveau du GICM, extradé ?

8 juin 2011 - 13h13 - Monde

Abdelkader Hakimi, cerveau présumé du Groupe islamique combattant marocain (GICM), arrêté en mars 2004 lors d’une opération visant le démantèlement du GICM en Europe, a été libéré lundi par la cour d’appel de Mons, mais gardé en prison car le Maroc a émis un mandat d’extradition le concernant.

L’avocat de Hakimi, Me Alexandre Château a pu obtenir la révision du cas de son client grâce à un article du code civil. L’affaire sera réexaminée en mars 2012, précise Alexandre Château. Des témoins des Nations Unies, qui affirment que le groupe terroriste n’existe pas, seront auditionnés d’ici là.

Condamné en septembre 2006 à huit ans de prison fermes par la cour d’appel de Bruxelles, Abdelkader Hakimi se serait opposé tardivement à ce jugement.

Me Alexandre Château saisit alors la Cour européenne des droits de l’homme et finit par obtenir la libération de son client.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact