Recherche

Abdelkrim Mejjati serait l’"homme orchestre" des attentats de Madrid

25 mars 2004 - 11h58 - Monde

le Franco-marocain Abdelkrim Thami Mejjati, recherché par les services de sécurité marocains depuis les attentats du 16 mai à Casablanca, "aurait été non pas l’inspirateur-ce serait le Jordanien Abou Moussab Al Zarkaoui- mais l’+homme orchestre+ du plasticage des trains, le 11 mars à Madrid", croit savoir le quotidien français "Le Monde" dans son édition à paraître jeudi.

"Ce membre du Groupe islamique combattant marocain (GICM) aurait réussi, après les attentats dans la capitale économique du Royaume, à franchir la frontière et à passer en Espagne", rappelle le journal.

Agé de 36 ans, le suspect n’est pas seulement recherché au Maroc mais aussi aux Etats-Unis, où il s’est rendu entre 1997 et 2000, souligne "Le Monde", précisant que le FBI le qualifie de "possible menace concernant les Etats-Unis". Les services de sécurité saoudiens le recherchent également et le décrivent, dans un rapport officiel cité par l’hebdomadaire saoudien Aïn Al Yaqeen, comme "l’un des terroristes les plus dangereux", note le quotidien. Abdelkrim Mejjati est recherché depuis l’explosion d’une voiture piégée à Al-Mohaya, à une vingtaine de kilomètres de Ryad, le 9 novembre 2003.

Selon le journal, Abdelkrim Mejjati a un parcours hors norme. Issu de la bourgeoisie casablancaise, il est Marocain par son père- un riche commerçant- et Français par sa mère. Il a été élève du lycée Lyautey, un établissement français. On ignore à la suite de quelles rencontres, il a embrassé la cause de l’Islam radical. Elles furent en tout cas décisives puisque le jeune homme, selon Ryad, est parti au Cachemire se former au maniement des explosifs. Il aurait ensuite voyagé au Pakistan et en Iran. Abdelkrim Mejjati se serait aussi rendu fréquemment en Arabie Saoudite, conclut le journal.

MAP

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact