>

Addoha s’allie au numéro un espagnol

10 juillet 2007 - 01h45
Addoha s'allie au numéro un espagnol

Le champion national de l’immobilier, Addoha, s’est allié avec la première compagnie immobilière en Espagne Martin. SA/Fadesa. Ce rapprochement concrétise la volonté des deux Présidents, Fernando Martin (qui était le président du Real Madrid) et Anas Sefrioui, de mettre en commun les atouts des deux groupes pour promouvoir au Maroc des projets immobiliers résidentiels et touristiques d’envergure.

Le groupe Fadesa est un opérateur important dans le secteur immobilier. Il a à son actif plusieurs réalisations en Espagne mais également dans 12 autres pays dont notamment le Maroc où il est particulièrement actif. Il dispose d’une reserve foncière potentielle de plus de 25 millions de m2 dans le monde.

Les deux présidents ont d’ores et déjà procédé à la signature des actes constitutifs de la société commune qui prendra en charge la réalisation de plusieurs programmes. Chacune des deux parties détient 50% du capital de cette société, dénommée « Consortium immobilier et touristique Addoha Fadesa ».

« Nous avons également défini les termes et conditions de la participation à ses organes de gestion ainsi que les droits et obligations attachés à leur qualité d’actionnaires », précise Hassan Ben Bachir, conseiller du président. Les deux partenaires comptent procéder rapidement au lancement des projets. Ils ont décidé, à cet effet, de transférer, dans l’immédiat, la propriété de plusieurs terrains, soit 800 ha, à la société commune en vue de la réalisation de projets immobiliers à caractère touristique et résidentiel. Il était effectivement essentiel pour Addoha et Fadesa de s’assurer au préalable de la complémentarité des compétences et du savoir-faire des deux groupes. Fadesa possède une excellente connaissance du marché international. Il possède un réseau de distribution particulièrement étoffé, constitué de bureaux de commercialisation implantés dans toutes les régions d’Espagne mais également à Paris, Londres, Francfort, Dublin et Stockholm.

Au Maroc, le délai de réalisation et le succès commercial du projet réalisé à Saïdia dans le cadre du Plan Azur, ont démontré à la fois ses capacités techniques et l’efficacité de sa force de vente. S’agissant du groupe Addoha, il a à son actif son positionnement stratégique, la réalisation de plusieurs dizaines de milliers de logements à travers les principales villes du Royaume et une maîtrise, aujourd’hui reconnue, des attentes du marché local. Les deux groupes sont par ailleurs cotés en Bourse et ont développé à ce titre un système de valeurs fondé sur la transparence et la performance.

« Du haut standing pour l’international »

Les terrains de la nouvelle société issue du partenariat Fadesa/Addoha ne font pas partie de notre business plan 2008-2010. Entretien avec Hassan Ben Bachir, conseiller du président

Quels sont ces terrains qui y seront transférés ?

Il est pour le moment prématuré de fournir, dans le détail, la liste de ces terrains. Mais je peux vous préciser qu’ils se répartissent en deux catégories. La première est constituée de terrains en propriété au niveau de chacun des deux groupes et totalisant plus de 800 hectares. Chacun des deux groupes fera apport à la société commune de 50% environ de cette réserve foncière. La deuxième catégorie porte sur un foncier de l’ordre de 1.000 hectares que nous comptons acquérir au cours des prochains mois au terme des négociations actuellement en cours.

Ces terrains font-ils partie de la réserve foncière acquise en 2006 et qui a justifié la dernière actualisation de votre business plan 2008-2010 ?

Non, ils demeureront la propriété pleine et entière d’Addoha. La totalité des terrains que notre groupe apportera à la société commune a été achetée en mai 2007 et ne figure pas dans les projections du plan d’affaires publié au début de l’année 2007.

Et pour quels projets ?

Du haut standing pour l’essentiel à une clientèle internationale. Ces programmes resteront bien évidemment ouverts également aux clients marocains intéressés par l’acquisition d’une résidence.

Où en sont aujourd’hui les autres partenariats déjà conclus ?

Ils demeurent tous évidemment en vigueur. Deux programmes sont actuellement dans leur phase de finalisation dans le cadre des partenariats avec Al Qudra et Somed, sachant que les études financières et architecturales les concernant sont entièrement achevées.

L’Economiste - Said Mabrouk



Ces articles peuvent vous intéresser
Hassan Baghli, Marocain de Belgique, suspecté d'être l'auteur du braquage de TangerHassan Baghli, Marocain de Belgique, suspecté d’être l’auteur du braquage de Tanger
Hassan Baghli, un Marocain de Belgique, est suspecté d’être l’auteur principal du braquage du fourgon de transport de fonds d’Attijariwafa bank, à...
Pour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogéPour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogé
Un colonel des forces auxiliaires a été sanctionné par ses supérieurs pour avoir refusé de saluer Zineb El Adaoui, wali (Préfet) de la région...
Des Marocains se plaignent de l'appel à la prière à CasablancaDes Marocains se plaignent de l’appel à la prière à Casablanca
Des Marocains se seraient plaints des appels à la prière diffusés par certaines mosquées de Casablanca. La délégation du ministère des Habous et des...
Les Etats-Unis vont aider le Maroc à combattre "Tcharmile"Les Etats-Unis vont aider le Maroc à combattre "Tcharmile"
L’Agence américaine de coopération internationale aidera les forces de police marocaines à développer leur action sur le terrain pour combattre la...
Un Marocain en prison pour avoir diffusé des vidéos intimes de son ex-petite amieUn Marocain en prison pour avoir diffusé des vidéos intimes de son ex-petite amie
Un jeune casablancais de 19 ans a été arrêté la semaine dernière par les services de police pour avoir publié des photos et vidéos personnelles...
Une Marocaine égorgée par son mari en FranceUne Marocaine égorgée par son mari en France
Une femme d’origine marocaine a été retrouvée gisant dans une mare de sang dans son appartement à Tarascon, dans le sud de la France. Le mari,...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics