>

La SNRT lance « Aflam TV »

1er juin 2008 - 16h19
La SNRT lance « Aflam TV »

Le champ audiovisuel marocain s’étoffe. La SNRT (Société nationale de radiodiffusion et de télévision) vient de lancer une nouvelle chaîne, « Aflam TV », qui démarre ses programmes à partir du samedi 31 mai à 7h du matin. A cette occasion, la chaîne a organisé, mercredi dernier à Casablanca, une soirée d’inauguration, où tout son staff était présent, en plus de nombreuses personnalités.

Dédiée exclusivement à la fiction cinématographique (longs et courts métrages nationaux et internationaux, feuilletons, séries, pièces de théâtre…), Aflam TV diffusera en continu 24h sur 24.

Cette sixième chaîne publique marocaine vient s’ajouter aux cinq déjà existantes : Al Aoula, 2M, Arrabiâa (chaîne éducative et culturelle), Assadissa (chaîne religieuse) et Arriyadia (chaîne sportive).

Aflam TV sera diffusée exclusivement sur la TNT, sans nécessité d’abonnement. Pour la capter, il suffit d’acheter un téléviseur doté d’un tunnel TNT ou un récepteur, disponible sur le marché au prix de 400 DH.

D’après El Alami Khallouki, directeur central de la production et des programmes à la SNRT, « la qualité de son et d’image sera excellente, et nous espérons que la création de ce produit d’appel favorisera une meilleure pénétration de la TNT dans les foyers marocains ».

Aflam TV fera la part belle à la production cinématographique marocaine. « Elle vise à faire découvrir au téléspectateur le cinéma marocain dans toute sa diversité, en programmant des œuvres récentes, mais aussi d’anciennes productions cultes », indique Khallouki. Outre le cinéma marocain, Aflam TV ambitionne aussi d’offrir au téléspectateur un cinéma étranger de qualité, issu de tous les horizons : arabe bien entendu, mais aussi indien, américain, français, japonais, chinois, coréen, thaïlandais… En fait, il y en aura pour tous les goûts. Certaines œuvres seront proposées en version originale, avec un sous-titrage.

En tout, Aflam TV proposera chaque mois plus de 56 nouveaux films, comprenant au moins 4 films et deux pièces de théâtre marocains, ainsi que des films indiens, arabes, internationaux doublés en français ou en VO. Trois feuilletons (marocain, égyptien, mexicain) et deux sitcoms (un marocain et un égyptien) seront également programmés chaque mois. Des films pour enfants et adolescents seront au menu les samedis et dimanches.

A noter que la SNRT a puisé dans ses ressources propres pour financer le lancement de cette chaîne. « L’Etat n’a pas déboursé un centime pour la création d’Aflam. Mais nous espérons que les négociations en cours donneront lieu à des subventions étatiques », déclare El Alami Khallouki.

Source : L’Economiste - Nadia Belkhayat

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Un homme arrêté à Casablanca pour l'agression de deux JuifsUn homme arrêté à Casablanca pour l’agression de deux Juifs
L’homme qui a agressé deux Marocains de confession juive ces derniers jours à Casablanca, a été arrêté par la police. L’agresseur leur reprochait,...
Israël : les Français d'origine marocaine ne sont pas les bienvenusIsraël : les Français d’origine marocaine ne sont pas les bienvenus
C’est un quasi-délit de faciès ou alors du racisme en bonne et due forme : Une française d’origine marocaine de 26 ans a été arrêtée, lundi, à son...
Colère royale à DakhlaColère royale à Dakhla
Un inspecteur principal de Casablanca, envoyé en renfort dans le cadre de la visite effectuée par le Roi Mohammed VI à Dakhla, a été relevé de ses...
Un riad à Marrakech élu meilleur service hôtelier au monde selon TripAdvisorUn riad à Marrakech élu meilleur service hôtelier au monde selon TripAdvisor
TripAdvisor, le plus grand site de voyage dans le monde, vient d’annoncer les gagnants du vote des voyageurs sur les hôtels prodiguant les...
Aquarium du Morocco Mall : mort de plus de 2000 poissons à cause d'une faute professionnelleAquarium du Morocco Mall : mort de plus de 2000 poissons à cause d’une faute professionnelle
Les poissons de l’aquarium géant du Morocco Mall de Casablanca sont tous morts. Le groupe Aksal, propriétaire du centre commercial ne s’est pas...
Chikha Tsunami ne « rougit » pas de son artChikha Tsunami ne « rougit » pas de son art
C’est une chikha du 21ème siècle qui vient chambouler la scène médiatique. Elle crie haut et fort qu’elle n’a pas honte de ce qu’elle fait. Zoom sur la...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014