>

Algérie : Du business à Casablanca

27 juin 2007 - 00h00
Algérie : Du business à Casablanca

Comment stimuler les relations économiques entre le Maroc et l’Algérie ? La question est d’actualité, même si elle est écrasée par les tensions politiques. Aujourd’hui, les investisseurs des deux pays veulent faire du business indépendamment des différends politiques. En effet, les analystes s’accordent à dire que la réconciliation entre les deux voisins maghrébins et limitrophes passe d’abord par un rapprochement économique et ensuite politique. Les investisseurs l’ont bien compris mais ont les mains liées.

Entrepreneurs marocains et algériens sont optimistes quant à l’avenir des relations d’affaires. Il est vrai que les échanges ont toujours existé entre les deux pays (accentués par un flux aux frontières orientales) mais ils sont surtout le fruit d’initiatives individuelles.

Ainsi, pour booster l’économie entre les deux pays, Algériens et Marocains sont invités à saisir toutes les opportunités qui se présenteront à l’occasion de la semaine de l’Algérie prévue du 26 juin au 1er juillet à la Foire internationale de Casablanca. Depuis le démarrage de l’opération en 2006, les promoteurs du projet oeuvrent d’arrache-pied pour mener à bien leur mission. Celle-ci a nécessité un budget conséquent, mais il ne sera pas communiqué. De même, les organisateurs ont distribué des dizaines de milliers d’invitations au profit de tous les opérateurs potentiels.

« La délégation algérienne regroupe quelque 80 entreprises-exposantes dont 34 institutions et organismes du secteur public », indique Ali Farrah, directeur de l’expansion commerciale de la Société algérienne des foires et exportations (SAFEX). Cette dernière organise la participation algérienne aux foires à l’étranger selon un programme arrêté par le ministère du Commerce algérien. Elle est aussi propriétaire du Palais des expositions, Pins maritimes, d’Alger. « Contribuer au rapprochement des deux pays et offrir des opportunités d’affaires et de partenariat aux opérateurs algériens et marocains », tel est l’objectif de cet événement, note Farrah. Parmi les secteurs d’activité représentés : l’électroménager, l’électricité, l’agroalimentaire, la chimie et pharmaceutique, l’artisanat, le tourisme, le textile, l’emballage, les travaux publics, les grands travaux et bâtiment ainsi que les services… Une centaine d’opérateurs algériens se rendront à cette occasion à Casablanca pour signer des contrats de partenariats avec leurs homologues marocains, précisent les organisateurs. Certains d’entre eux ont eu l’opportunité de nouer des contacts d’affaires à l’occasion de la participation du Maroc à la 40e Foire internationale d’Alger qui s’est tenue du 2 au 7 juin dernier. Les organisateurs ont prévu à cet effet des rencontres B to B dans le menu du programme de la semaine de l’Algérie, avec en toile de fond des discussions entre managers des deux pays.

« Nous souhaitons sceller des contacts entre maghrébins qui proposent des produits de qualité et qui n’ont rien à envier à ceux des pays de l’Europe, notamment », souligne Farrah. « Il faut booster les échanges commerciaux maghrébins dont la dynamique serait un début de parade contre les produits asiatiques », renchérit Mohamed Bakalem, directeur financier et comptable de Safex. L’idée est de permettre à l’UMA commerciale d’exister et aux produits maghrébins de se faire une place, aussi petite soit elle sur l’échiquier mondial. Histoire de dire à la Chine que nos produits existent aussi. Mais sans prétention aucune, puisque la Chine, de plus en plus présente en Afrique, est en passe de supplanter les partenaires commerciaux traditionnels du Maroc et de l’Algérie, selon les professionnels. Avec 3,54 milliards de DH d’exportations vers le Maroc, la Chine occupe la troisième place des fournisseurs du Royaume derrière l’Espagne (environ 6 milliards de DH) et la France (8,8 milliards), selon des statistiques de l’Office des changes. Le Maroc, pour sa part, n’a exporté vers la Chine, durant le premier trimestre de l’année en cours, que 590,7 millions de dirhams. De son côté, l’Algérie fait le même constat. « La Chine est devenue le troisième fournisseur du pays, avec un montant de 1,41 milliard de DH en mai 2007, en hausse de 13,2% par rapport à la même période de 2006 », selon la direction des douanes.

Foire maghrébine

L’économie maghrébine en force. C’est dans cet esprit que Safex souhaite organiser une foire regroupant l’ensemble des pays membres de l’UMA. Le lieu et la date seront annoncés à l’occasion de l’ouverture de la semaine de l’Algérie. Un protocole d’accord sera signé à cette occasion. Cette idée a germé lors de la tenue de réunions d’organisateurs de foires (Maroc, Libye, Tunisie, Algérie et Nouakchott) lors de la dernière foire d’Alger, soulève Ali Farrah. D’autres projets sont en cours, à savoir l’organisation des foires et expositions maghrébines en Europe, en Asie ou encore dans le Golfe… Rendez-vous est pris aussi du 7 au 12 juin 2008 à la Foire d’Alger où une quarantaine de participants et 2000 exposants sont annoncés.

L’Economiste - Fatim-Zahra Tohry

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Casablanca : une mosquée, deux imams, deux prières séparéesCasablanca : une mosquée, deux imams, deux prières séparées
Une nouvelle vidéo publiée hier sur Youtube montre une situation jusque là jamais vue au Maroc. Dans une mosquée casablancaise où aurait été filmée...
Tanger : affrontements entre Marocains et Subsahariens, 1 mort et 14 blessésTanger : affrontements entre Marocains et Subsahariens, 1 mort et 14 blessés
Le quartier d’Al Irfane à Tanger, a été à nouveau le théâtre dans la nuit de vendredi à samedi, d’affrontements entre des habitants et des Subsahariens....
L'une des plus belles photos de l'année a été prise au MarocL’une des plus belles photos de l’année a été prise au Maroc
Chaque année « World Press Photo » récompense les plus belles photos de l’année. En 2014, le concours a dû départager 5754 photos de tous types faites...
Fait rarissime : une mule met bas à l'Oukaïmeden au MarocFait rarissime : une mule met bas à l’Oukaïmeden au Maroc
Une mule a mis bas, le 28 juillet, à l’Oukaïmeden, dans la province d’Al Haouz, 80 km de Marrakech. La bête portait les affaires de plusieurs...
Voici les trois Marocaines les plus puissantes du monde arabe Voici les trois Marocaines les plus puissantes du monde arabe
Le nouveau classement publié par le magazine Forbes Middle East place trois Marocaines parmi les 200 femmes arabes les plus...
Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"
Un supporter du Raja Casablanca a été arrêté samedi dès son entrée au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca, où s’est déroulé le match amical qui...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014