>

Amazighs interdits au complexe de Maârif

13 février 2009 - 17h54
Amazighs interdits au complexe de Maârif

Ils étaient nombreux, dimanche dernier, 8 février 2009, à se rassembler devant l’entrée du complexe culturel Mohamed Zefzaf au Maârif. Ils voulaient assister à une conférence sur l’histoire du Maroc dont le titre est certes provocateur : « Non à la réduction et à la falsification de l’histoire du Maroc ». A leur surprise, ils étaient interdits d’accès à l’enceinte du complexe. La raison avancée par l’arrondissement de Maârif qui gère cette structure est que la salle n’est pas disponible. Elle servira à l’organisation d’une autre manifestation.

Motif qui n’a pas convaincu les associations amazighes de Tamaynut et l’Amrec (association marocaine de recherche et d’échange culturel), initiatrices de la conférence. Surtout que les procédures de réservation et d’organisation ont été scrupuleusement observées. « Les organisateurs des deux associations ont effectué toutes les formalités nécessaires et légales pour réserver la salle du complexe sus-indiqué depuis le 09/01/2009, c’est-à-dire à un mois d’intervalle, afin de préparer cet évènement dans de bonnes conditions de réussite », signale Lahsayni Lhoucine, du comité d’organisation.

« Si les formalités ont été accomplies, l’arrondissement n’a donné aucune autorisation écrite et signée par son président », affirme Ahmed Kadir, président de l’arrondissement de Maârif. Et d’ajouter, « les organisateurs étaient surpris la veille de la tenue de la conférence par la décision du président de l’arrondissement de refuser l’utilisation de la salle au motif que celle-ci est réservée pour une autre manifestation qui aura lieu le même jour ».

C’est une raison « fallacieuse ». La salle n’a abrité aucune autre manifestation. Le complexe est resté fermé toute l’après-midi du dimanche 08 février. Encore une fois Kadiri réagit : « Le 8 février, il était prévu que le complexe abrite une activité de l’association des œuvres sociales et si cette dernière n’a pas tenu sa manifestation cela ne dépend que d’elle ».

Le comité d’organisation a dressé via un huissier de justice un constat des faits. Et ce, pour une action en justice qui « va être introduite incessamment », selon un membre de l’association Tamaynut.

Source : L’Economiste - Ali Jafry

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
France : Lalla Meryem décore des représentants des trois religionsFrance : Lalla Meryem décore des représentants des trois religions
La Princesse Lalla Meryem a décoré aujourd’hui à Paris des représentants des religions musulmane, juive et chrétienne en France, lors d’une cérémonie à...
Projet de loi : les Marocaines pourront transmettre la nationalité à leurs conjoints étrangersProjet de loi : les Marocaines pourront transmettre la nationalité à leurs conjoints étrangers
Une proposition de loi actuellement entre les mains de la commission de la justice et des droits de l’Homme de la première Chambre donnera la...
Quand Hassan II prononçait un discours en anglaisQuand Hassan II prononçait un discours en anglais
Lors de son voyage aux Etats-Unis sur invitation de Jimmy Carter, en 1978, le Roi Hassan II s’est exprimé en anglais à la maison blanche. Nous vous...
Vidéo : calvaire du jeune séquestré pendant 10 ans par ses parentsVidéo : calvaire du jeune séquestré pendant 10 ans par ses parents
Le jeune homme découvert vendredi après avoir été séquestré pendant 10 ans par ses parents, raconte son calvaire dans une vidéo. Reportage d’Al Aoula...
Photo : le Roi Mohammed VI à ParisPhoto : le Roi Mohammed VI à Paris
Actuellement à Paris pour une visite privée, le Roi Mohammed VI a été pris en photo dans une rue de la capitale avec un jeune...
Maroc : vers la fin des bouteilles de gaz ?Maroc : vers la fin des bouteilles de gaz ?
Le Maroc compte investir 40 milliards de dirhams d’ici 2020 dans un vaste projet de développement de gaz naturel liquéfié (GNL), a annoncé le...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015