Recherche

Maroc : les autorités mettent en garde contre la mauvaise utilisation des bouteilles de gaz

13 février 2017 - 11h40 - Société

Avec la multiplication des accidents dus à la mauvaise utilisation des bouteilles de gaz, les autorités marocaines viennent de diffuser quelques recommandations.

Dans un communiqué publié conjointement dimanche, les ministères de l’Intérieur et de l’Énergie s’alarment de la multiplication des accidents liés à la mauvaise utilisation des bonbonnes de gaz.

« Le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement mettent en garde les dépositaires, transporteurs, vendeurs et utilisateurs des bouteilles de gaz butane, à des fins domestiques ou professionnelles, contre la gravité et le danger que constituent certaines pratiques courantes », indique-t-on dans ce communiqué publié par la Map.

Pour faire face, des « campagnes de sensibilisation à l’échelle nationale » vont être lancées et un renforcement des contrôles sera opéré « à travers des commissions provinciales et locales mixtes associant tous les services concernés, afin de relever les pratiques et utilisations dangereuses des bouteilles de gaz butane et de prendre les mesures réglementaires qui s’imposent à l’encontre de leurs auteurs », poursuit le communiqué.

Les autorités appellent « toutes les personnes concernées à respecter les conditions de sécurité, à observer les précautions nécessaires lors du stockage, du transport, de la manutention et de l’utilisation des bouteilles de gaz butane et à éviter les pratiques incorrectes et dangereuses ».

Les ministères citent par exemple l’utilisation d’allumettes ou de briquets afin de détecter d’éventuelles fuites de gaz et le réchauffage des bouteilles de gaz butane ou encore « leur manutention en les jetant ou en les roulant ; la mise en vente et l’utilisation des bouteilles de gaz butane déformées ou défectueuses ; le raccordement inapproprié des bouteilles de gaz butane et l’usage de détendeurs, tuyauteries et accessoires défectueux, susceptibles d’engendrer des fuites de gaz. »

Ces derniers mois, plusieurs accidents se sont produits au Maroc. Le dernier date d’il y a une dizaine de jours où l’explosion d’une bouteille de gaz à Aïn Aouda a fait un mort et une cinquantaine de blessés.

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact