>

Pétrole/Prix : Une nouvelle structure

17 décembre 2008 - 16h13
Pétrole/Prix : Une nouvelle structure

La nouvelle structure des prix pétroliers est prête. Elle a été présentée hier soir à Rabat à la commission des prix où siègent officiels et professionnels. Selon nos sources, « la nouvelle structure va dans le sens d’une baisse des prix ». Cela passerait notamment par une révision à la baisse de la commission de raffinage de Samir. Celle-ci est aujourd’hui de 2,5%.

Il est également question d’affiner davantage les postes de la nouvelle grille. La distinction entre frais variables et fixes est introduite. Ainsi, le fret par exemple, dont le prix varie selon le marché international, constituera un poste dont la charge sera à redéfinir continuellement. Cela signifie que la fixation des prix à la pompe sera moins rigide et aura plus de raisons de varier dans l’année. Parce que, même si le gouvernement hésite à faire jouer l’indexation quant aux prix du brut, qu’est-ce qui l’empêcherait alors de répercuter la baisse du prix du fret ?

En fait, agir sur la commission de Samir et sur les rubriques variables permet au gouvernement de baisser les prix sans nécessairement tenir compte des variations du brut. Et pour cause, les prix de ce dernier sont jugés « trop volatiles pour penser faire jouer l’indexation à moyen et court termes ».

Pour ce qui est du produit à proprement parler, la décision est de ne laisser dans le réseau de distribution que deux types de carburants : l’essence sans plomb et le gasoil 50 ppm. Ce dernier pose un problème d’approvisionnement suffisant. Déjà sur le marché local, c’est un produit qui n’existe pas pour le moment ou, en tout cas, tant que la nouvelle raffinerie d’hydrocracking de Samir n’est pas entrée en service. L’import reste donc la seule solution pour les opérateurs. Or, même à l’international, « les produits propres connaissent une réelle pénurie, notamment le gasoil 50 ppm », affirme un expert. Cela pourrait pousser le gouvernement à prévoir une phase de transition où cohabiteraient anciens et nouveaux carburants.

Pour rappel, la structure qui va disparaître dans quelques jours a été mise en application en juillet 2002. Elle comprend 5 rubriques : transport en FOB, fret maritime, frais d’approche, coefficient d’adéquation et prix de reprise qui est le total des quatre précédents.

Source : L’Economiste - Nabil Taoufik



Ces articles peuvent vous intéresser
Rachida Dati : "je suis musulmane et attachée à mon Islam"Rachida Dati : "je suis musulmane et attachée à mon Islam"
"Je suis musulmane et attachée à mon Islam", a affirmé Rachida Dati, députée européenne d’origine marocaine au quotidien Nass, rejetant en bloc les...
Juifs marocains et fiers de l'être !Juifs marocains et fiers de l’être !
L’hebdomadaire TelQuel dresse un portrait très flatteur des juifs marocains dans sa première édition de ce mois de février. Parmi ces ressortissants...
Une Marocaine violée par des policiers en IndeUne Marocaine violée par des policiers en Inde
Une Marocaine de 23 ans a été violée pendant trois jours en Inde par des éléments de la police de ce pays. La jeune femme victime d’un réseau de...
 Le Maroc "maîtresse" de la France... Le Maroc "maîtresse" de la France...
Des propos attribués à l’ambassadeur de France à Washington, viennent de faire réagir le gouvernement marocain. Pour rappel, ce dernier avait...
Les trois Marocaines les plus influentes du monde arabeLes trois Marocaines les plus influentes du monde arabe
Trois Marocaines figurent dans le dernier classement du magazine Arabian Business. Publié cette semaine, il répertorie les 100 femmes les plus...
Crise diplomatique : Mohammed VI reçoit un appel de François HollandeCrise diplomatique : Mohammed VI reçoit un appel de François Hollande
Les relations entre le Maroc et la France vont peut-être commencer à se détendre. Hier, le Roi Mohammed VI a reçu un appel de la part du président...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics