>

Carrefour met un pied au Maroc

24 septembre 2008 - 00h28
Carrefour met un pied au Maroc

Voilà des nouvelles qui risquent de bouleverser le secteur. Au menu : circulation intensive des cadres, accords de franchise qui se préparent, et débauchage pour des postes alléchants au Moyen-Orient.

L’info à chaud : Carrefour s’est retiré, il y a quelques jours seulement, du marché algérien, après y être resté 9 mois. Lorgnant le marché marocain depuis quelque temps, Carrefour, le géant de la distribution, semble à nouveau intéressé par le marché national. L’enseigne serait en passe de conclure dans les jours qui viennent un accord de franchise avec Label’Vie. L’implantation de Carrefour au Maroc se concrétiserait par les hypermarchés de l’enseigne marocaine. Label’Vie serait la grande favorite face à d’autres candidats avec lesquels le géant mondial était en pourparlers, comme le groupe Chaabi (Aswak Assalam), le groupe Amhal…

Pour sa part, en phase de croissance forte, Aswak Assalam, qui a besoin d’un partenaire stratégique afin de soutenir son développement dans un marché fortement concurrentiel, semblerait avoir perdu la course face à Label’Vie. L’enseigne, sur laquelle le choix de Carrefour a porté, vient d’embaucher 3 cadres français aux postes de directeur de magasin, directeur au sein de la direction générale et directeur des achats. En ce qui la concerne, Carrefour avait depuis toujours imposé ses conditions d’implantation. Exemple : la superficie de la surface du magasin doit être égale ou supérieure à 6.000 m2. Aussi le centre commercial, qui doit comprendre un parking souterrain, doit avoir une superficie comprise entre 30.000 et 40.000 m2.

Des histoires de ressources humaines

Entre Label’Vie et les deux enseignes de la grande distribution du groupe ONA, ce sont également des histoires de ressources humaines mouvementées. Suite au départ à la retraite de son ex-président Benmakhlouf, la situation de l’ex-holding Acima est en régression. La holding, dont le contrôle de gestion sera délégué officiellement dès début 2009 à Marjane Holding après fusion, serait en perte de vitesse. Elle aurait enregistré une perte de 3% du chiffre d’affaires par rapport à l’année dernière.

La vague de départs massifs de ses cadres a, semble-t-il, contaminé Marjane. Depuis le mois d’août dernier, 60 encadreurs et employés de Marjane auraient quitté l’enseigne. Ils auraient été récupérés par Label’Vie, qui compte ouvrir son premier hypermarché à Rabat en novembre prochain. Plusieurs cadres, en mal d’intégration, auraient donc quitté les deux enseignes de la grande distribution du groupe ONA.

Paradoxalement, Marjane vient de recruter 3 Français aux postes de directeurs de magasins. La mobilité des ressources humaines entre les grandes enseignes de la grande distribution explique l’effervescence que connaît le secteur. Tous les acteurs du secteur se préparent à doper leur croissance et à faire face à une concurrence étrangère qui s’apprête à s’implanter au Maroc.

C’est le cas de BIM, le géant du Hard discount turc, qui dispose de 600 références propres en épicerie et biscuiterie à très bas prix, et qui avait annoncé il y a quelques mois son intention de s’y implanter. Aujourd’hui, il passe à la vitesse supérieure. Il y a deux mois, il a recruté 3 Marocains pour la gestion de son antenne marocaine, un directeur général, un directeur d’achats et un directeur développement. Les trois cadres suivent actuellement une formation allant de 3 à 6 mois en Turquie. L’autre spécialiste du Hard discount, l’allemand Lidl, prépare sérieusement, lui aussi, son entrée sur le marché marocain pour début 2009.

Une autre concurrence existe mais elle opère de loin dans le silence. Elle ne cherche pas à s’implanter au Maroc. Elle cherche plutôt à débaucher des cadres dans les enseignes de la grande distribution locale. Il s’agit de Carrefour Moyen-Orient (18 magasins aux Emirats arabes unis), qui vient 2 fois par an offrir des contrats de travail alléchants à une catégorie de compétences dont il a besoin. Sa dernière aventure date de mai dernier. Le géant de la grande distribution dans la région avait réussi à débaucher 80 cadres.

Source : Challenge Hebdo - Marouane Kabbaj



Ces articles peuvent vous intéresser
La famille Ben Laden construit une ville nouvelle au Maroc pour 17 milliards DHLa famille Ben Laden construit une ville nouvelle au Maroc pour 17 milliards DH
Le groupe saoudien Ben Laden compte construire une nouvelle ville à Bouskoura, à 20 km de Casablanca. Le projet de construction du pôle urbain...
Prise pour une droguée, une diabétique marocaine maltraitée par la police, aux Pays-BasPrise pour une droguée, une diabétique marocaine maltraitée par la police, aux Pays-Bas
Yosra Aajir, Néerlandaise d’origine marocaine de 17 ans a été arrêtée récemment par la police dans un magasin de la ville de Haag, aux Pays-Bas, alors...
Les fourgons de marchandises des MRE interdits à partir de mai prochainLes fourgons de marchandises des MRE interdits à partir de mai prochain
La décision du gouvernement Benkirane d’interdire définitivement l’entrée au Maroc des fourgons remplis de marchandises ramenés par les Marocains...
Une Marocaine violée par des policiers en IndeUne Marocaine violée par des policiers en Inde
Une Marocaine de 23 ans a été violée pendant trois jours en Inde par des éléments de la police de ce pays. La jeune femme victime d’un réseau de...
Des fillettes de 9 ans exploitées dans des orgies dans une école primaire à RabatDes fillettes de 9 ans exploitées dans des orgies dans une école primaire à Rabat
Plusieurs dizaines de jeunes filles âgées de 9 à 11 ans, pensionnaires d’un orphelinat de Rabat, étaient exploitées sexuellement dans des orgies...
Six Marocains parmi les plus riches arabes du mondeSix Marocains parmi les plus riches arabes du monde
Le dernier classement de Forbes concernant les 100 personnalités arabes les plus riches, dominé comme de coutume par des personnalités des pays du...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics