Recherche

Les Catalans s’offrent 5 hectares près de TangerMed

15 avril 2008 - 18h47 - Economie

Les industriels catalans ont finalement eu ce qu’ils voulaient. C’est-à-dire s’installer à proximité du port de TangerMed pour profiter des opportunités d’investissements lancés dans la région. Ainsi, en marge de la visite du président du gouvernement autonome de Catalogne, José Montilla, la semaine dernière, plusieurs conventions ont été signées avec l’Agence spéciale TangerMed (TMSA).

Parmi elles, la mise à disposition d’un terrain de 5 hectares, dans la zone franche, pour l’installation d’unités industrielles. L’accord a été paraphé par Saïd El Hadi, président du directoire de TMSA, et par Jordi Vals, président de Cilsa, l’agence en charge du port de Barcelone. Selon les termes de la convention, Medhub, filiale de TMSA, devra mettre à disposition de Cilsa des lots de terrain dans le périmètre de la zone franche logistique de TangerMed. Le contrat de bail s’étale sur 20 ans, renouvelable.

Les Catalans comptent y développer une offre de locaux de stockage pour les entreprises voulant prendre position dans la région. Les premiers concernés sont les équipementiers fournisseurs de l’Alliance Renault-Nissan. Rappelons que les opérateurs catalans avaient déjà entamé des pourparlers avec l’Alliance, suite à son projet d’installation d’usine à Melloussa. L’objectif est de prendre leur part du gâteau en profitant des retombées de ce méga-investissement. A noter que cette future usine de Renault-Nissan entrera en service en 2010 et devra atteindre, en phase de croisière, 400.000 véhicules par an pour un investissement total de 600 millions d’euros, soit plus de 6,5 milliards de DH.

D’autre part, l’accord prévoit l’ouverture, dès l’année prochaine, d’une nouvelle ligne commerciale entre Tanger et Barcelone, selon l’Autorité portuaire de Barcelone. La capitale catalane, forte de 20 hectares concédés selon le même système à Perpignan, pourrait devenir le nouveau port de transit des produits frais marocains à destination de l’Europe. Ce qui ouvrirait une nouvelle vocation pour TangerMed. D’ailleurs, l’infrastructure portuaire ne cesse de multiplier les accords de partenariat afin de consolider sa position dans le détroit de Gibraltar et en Méditerranée. Le premier quai, entré en service en juillet dernier, confirme déjà les ambitions du complexe. A partir de l’automne prochain, sa capacité sera de 3 millions de conteneurs EVP.

Source : L’Economiste - Ali Abjiou

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact