>

Selon Chakib Benmoussa il n’existe pas de liste de prénoms autorisés

14 mai 2008 - 23h13
Selon Chakib Benmoussa il n'existe pas de liste de prénoms autorisés

Le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, a affirmé, mardi, qu’il n’existe aucune restriction au choix des prénoms, ni aucune liste limitative pour la liberté des citoyens en la matière.

Répondant à une question orale à la Chambre des Conseillers, Benmoussa a indiqué que le choix des prénoms est régi par des normes prévues par la loi relative à l’Etat civil, qui stipule que le prénom choisi par la personne faisant la déclaration de naissance en vue de l’inscription sur les registres de l’état civil doit présenter un caractère marocain et ne doit être ni un nom de famille ni un nom composé de plus de deux prénoms, ni un nom de ville, de village ou de tribu, comme il ne doit pas être de nature à porter atteinte aux bonnes moeurs ou à l’ordre public.

Dans les cas de litige en raison de la non-compréhension du texte de la loi relative à l’Etat civil ou de la signification du prénom, le déclarant peut s’adresser à la Haute commission de l’Etat civil, instance habilitée à statuer sur la conformité ou non du prénom rejeté aux conditions prévues par loi, a-t-il rappelé.

Benmoussa a précisé que la décision de ladite commission, une fois notifiée à l’officier d’Etat civil et au déclarant concernés, est exécutoire au niveau de l’ensemble des bureaux de l’Etat civil. Quelque 88 cas ont été soumis à cette commission en 2007, dont 75 ont été acceptés et 13 rejetés pour cause d’être des prénoms étrangers, de villes ou de lieux, a-t-il dit.

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Espagne : l'histoire du narco-trafiquant marocain « El Nene » cartonne au cinéEspagne : l’histoire du narco-trafiquant marocain « El Nene » cartonne au ciné
C’était prévisible. Le film El Niño, qui raconte l’histoire du narco-trafiquant marocain Mohamed Taieb El Ouazzani, alias El Nene, cartonne au cinéma...
Le combat de Badr Hari et Patrice Quarteron annuléLe combat de Badr Hari et Patrice Quarteron annulé
Le combat entre le kick-boxeur marocain Badr Hari et le Français Patrice Quarteron vient d’être annulé. Voici pourquoi.
Maroc : deux juges suspendus pour corruptionMaroc : deux juges suspendus pour corruption
Deux juges ont été suspendus hier par le ministère de la Justice marocain, après le dépôt de plainte d’une femme les accusant d’avoir réclamé des...
Maroc : un jeune kidnappe une fille et demande 5000 dirhams de rançonMaroc : un jeune kidnappe une fille et demande 5000 dirhams de rançon
En voilà un qui a regardé, semble-t-il, beaucoup de films d’action américains. Un jeune Marocain de 17 ans a en effet kidnappé une jeune fille de 1...
Scandale immobilier à Al Hoceima : les sanctions pleuvent après la colère royaleScandale immobilier à Al Hoceima : les sanctions pleuvent après la colère royale
Il aura fallu une colère royale pour que les ministères de l’Intérieur et des Finances s’intéressent enfin aux plaintes des Marocains résidant à...
Violences policières envers les Marocains aux Pays-Bas : l'Ambassadeur du Maroc furieuxViolences policières envers les Marocains aux Pays-Bas : l’Ambassadeur du Maroc furieux
L’Ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas Abdelouahab Bellouki a exprimé son mécontentement suite à l’interpellation brutale d’un jeune néerlandais...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014