>

Visite technique automobile : Enfin des contrôles crédibles

28 novembre 2007 - 18h03
Visite technique automobile : Enfin des contrôles crédibles

Le secteur de la visite technique, dont on a longtemps dénoncé le laxisme favorisant la multiplication des accidents de la route, entame enfin sa révolution. Il faut dire que l’arrivée de deux opérateurs internationaux, l’allemand Dekra et le suisse SGS, qui seront opérationnels dans moins d’un an, va changer la donne. Les deux opérateurs se sont engagés à construire pour le premier 37 centres avec une centaine de lignes de contrôle et pour le second 40 centres avec 118 lignes aux standards internationaux. Le tout pour un investissement total dépassant le milliard de dirhams avec, à la clé, la création d’un total de 1.233 emplois directs sur cinq ans.

La visite passe à 200 DH

A l’origine de ce programme, des opérations d’audit par le Centre national d’essais et d’homologation (CNEH) des Centres de visite technique (CVT). Sur les 184 existants au Maroc, aucun n’avait été jugé conforme. Un délai de six mois leur avait alors été accordé pour se mettre aux normes. Au bout de ce délai, le tiers des CVT s’était remis à niveau, un tiers s’était conformé mais seulement pour les voitures légères et un tiers avait été fermé.

Signalons que, depuis décembre 2006, un autre cahier des charges introduisant de nouveaux critères a été mis au point. Il porte, entre autres obligations, sur l’utilisation de l’informatique pour assurer la traçabilité de la visite subie par le véhicule, avec identification du centre, de l’agent visiteur, etc. Des données destinées à être transférées en temps réel au CNEH. Un manuel détaillant les contrôles et codifiant les défaillances techniques des véhicules est par ailleurs en cours d’élaboration pour standardiser les contrôles.

En outre, les CVT ont été autorisés, et même encouragés à se regrouper en réseaux d’une taille minimale de 30, soit 75 lignes de contrôle, avec un réseau informatique contrôlé et piloté par le CNEH. Les deux opérateurs internationaux peuvent prendre sous leurs ailes les centres qui se seraient conformés aux normes et leur donner leur label.

Sur le plan des ressources humaines, un changement également. Chaque CVT a dû recruter un chef de centre qualifié et responsable, et subissant chaque année une formation continue suivant un cursus validé par le CNEH.

Enfin, les prix des prestations des contrôles techniques ont été révisés : 200 DH pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes, 350 DH pour les moins de 15 tonnes et 400 DH pour les plus de 15 tonnes et les autocars.

La vie éco - M.M.



Ces articles peuvent vous intéresser
Les Pays-Bas demandent au Roi Mohammed VI d'empêcher le vote de la loi criminalisant les relations avec IsraëlLes Pays-Bas demandent au Roi Mohammed VI d’empêcher le vote de la loi criminalisant les relations avec Israël
Le ministre des Affaires étrangères néerlandais, Frans Timmermans, vient de demander au Roi Mohammed VI d’empêcher le vote de la loi visant à...
Une équipe marocaine de football quitte un championnat après des insultes racistesUne équipe marocaine de football quitte un championnat après des insultes racistes
"Rentrez chez vous, les Marocains", c’est l’insulte de trop qui a poussé une équipe de footballeurs marocains à quitter une rencontre qu’elle...
Une ministre Marocaine fâche les saoudiennes "trop maquillées"Une ministre Marocaine fâche les saoudiennes "trop maquillées"
Les déclarations de la ministre marocaine Soumia Benkhaldoun selon laquelle "les femmes saoudiennes abusent du maquillage", suscitent une forte...
Aïcha, Marocaine séquestrée pendant 30 ans par son frère à EssaouiraAïcha, Marocaine séquestrée pendant 30 ans par son frère à Essaouira
Un Marocain a séquestré sa sœur pendant plus de 30 ans au douar Aït Azm, à environ 70 km d’Essaouira. La femme libérée par la gendarmerie royale suite...
Hassan Baghli, Marocain de Belgique, suspecté d'être l'auteur du braquage de TangerHassan Baghli, Marocain de Belgique, suspecté d’être l’auteur du braquage de Tanger
Hassan Baghli, un Marocain de Belgique, est suspecté d’être l’auteur principal du braquage du fourgon de transport de fonds d’Attijariwafa bank, à...
Le gouvernement marocain ne subventionnera plus l'essenceLe gouvernement marocain ne subventionnera plus l’essence
Le gouvernement marocain vient d’annoncer la fin des subventions pour le carburant automobile, gasoil et essence. La mesure, très impopulaire,...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics