>

La crise économique guette le Maroc

26 août 2012 - 15h18
La crise économique guette le Maroc

Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, aurait mal évalué l’ampleur de la crise économique dans laquelle se dépêtre le Maroc, car Abbas El Fassi et son gouvernement en auraient caché les signes annonciateurs.

L’indécision de Benkirane à ce jour, n’aurait d’égal que les déclarations contradictoires de ses ministres. Nizar Baraka, ministre de l’Economie et des Finances, a récemment brossé un tableau extrêmement pessimiste de l’économie nationale, mettant en garde contre la crise qui guette le Royaume.

Quelques jours plus tard, Idriss Azami Al Idrissi, ministre chargé du budget, rassurait l’opinion publique en affirmant qu’il n’y avait pas de crise au Maroc, mais plutôt une conjoncture difficile.

Devant le parlement, Nizar Baraka a à son tour affirmé que le taux de croissance ne dépasserait pas 3,4% en 2012, que le Produit Intérieur Brut agricole et non agricole est en chute libre, que les exportations de phosphate ont reculé de 9,1% et le tourisme de 1,6%.

Le taux de chômage est passé à 9,9% durant le premier trimestre de 2012, contre 9,1% au cours de la même période en 2011. Mieux encore, le déficit commercial a atteint 100 milliards de dirhams en six mois, en raison d’une facture énergétique de 49 milliards de dirhams en 2012.

Seuls les transferts des Marocains du monde en augmentation de 1,8% et les investissements étrangers en hausse de 6%, continuent à soutenir l’économie nationale d’après Nizar Baraka.

Des chiffres très décourageants qui n’inquiètent pourtant ni Benkirane, ni son ministre du Budget, lesquels affirment qu’il ne s’agit là que de difficultés conjoncturelles en rapport avec la crise en Europe. D’après Idriss Azami Al Idrissi le Maroc a su faire preuve d’intelligence en faisant appel à des financements extérieurs.

Entre le pessimisme de Baraka et l’optimisme d’Azami, les économistes marocains se réfèrent eux aux chiffres pour dresser leur constat.

"C’est vrai que le Maroc ne vit pas une situation catastrophique", preuve en est la ligne de précaution et de liquidité de 6,21 milliards de dollars, accordée au Maroc par le Fond Monétaire International expliquent les analystes, pour qui ce privilège renferme aussi des avertissements.

A fin juin 2012, le déficit budgétaire du Maroc a atteint 21,4 milliards de dirhams, contre 10,4 milliards au cours de la même période en 2011. Début août, la FAO avait également avertit le Maroc des risques de manifestations contre la faim, en raison de l’envolée brutale des prix des produits alimentaires de base.



Ces articles peuvent vous intéresser
Incident diplomatique entre le Maroc et la FranceIncident diplomatique entre le Maroc et la France
Les relations entre le Maroc et la France, d’habitude très chaleureuses, ont connu un sérieux coup de froid vendredi, après une descente policière...
Une Marocaine tente de déposer 400.000 dirhams en faux billets à la banqueUne Marocaine tente de déposer 400.000 dirhams en faux billets à la banque
Une jeune Marocaine de 21 ans a été arrêtée en début de semaine par la police, pour avoir voulu ouvrir un compte bancaire dans lequel elle comptait...
Insolite : des extraterrestres envahissent MarrakechInsolite : des extraterrestres envahissent Marrakech
Des corps lumineux étranges apparus dans le ciel de Marrakech lundi soir ont semé la terreur parmi les habitants de la ville, rapporte le quotidien...
Hassan Baghli, Marocain de Belgique, suspecté d'être l'auteur du braquage de TangerHassan Baghli, Marocain de Belgique, suspecté d’être l’auteur du braquage de Tanger
Hassan Baghli, un Marocain de Belgique, est suspecté d’être l’auteur principal du braquage du fourgon de transport de fonds d’Attijariwafa bank, à...
Pressé d'arriver au Maroc, un couple arrêté à 225 km/h sur une autoroute en FrancePressé d’arriver au Maroc, un couple arrêté à 225 km/h sur une autoroute en France
Un couple en partance pour le Maroc a été flashé à 225km/h dans la nuit de samedi à dimanche à Vinassan, dans le sud de la France. Raison invoquée : le...
Facebook supprime une page très insultante envers les MarocainesFacebook supprime une page très insultante envers les Marocaines
Le réseau social Facebook a décidé, lundi, de supprimer une page très insultante pour les Marocaines créée quelques heures plus tôt. La page...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics