Recherche

Dégel dans les relations algéro-marocaines

25 mars 2005 - 10h18 - Monde

SM le Roi Mohammed VI et le président algérien Abdelaziz Bouteflika ont eu, en marge du sommet arabe d’Alger, leur premier tête-à-tête sérieux depuis l’accession du jeune souverain au pouvoir il y a près de six ans, rapporte l’agence Reuters.

Le sommet arabe d’Alger a donné au Roi du Maroc l’occasion de se rendre en Algérie pour la première fois, poursuit l’agence.

Avant la rencontre de mardi soir, on indiquait de source algérienne qu’elle pourrait constituer le début d’une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays, traditionnellement en dents de scie, notamment en raison de leur différend sur la question du Sahara.

De fait, l’entrevue a été qualifiée mercredi de "très cordiale et fructueuse" par un représentant du ministère algérien des Affaires étrangères, qui a annoncé que les deux hommes avaient prévu de se revoir, mais sans pouvoir dire quand.

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Belkhadem, a déclaré pour sa part mardi soir que le tête-à-tête Bouteflika-Mohammed VI avait permis un dégel dans les relations bilatérales, rapporte l’agence Algérie Presse Service (APS).

Belkhadem, a affirmé mardi qu’il y a un dégel dans les relations entre l’Algérie et le Maroc et qu’une rencontre conviviale a eu lieu entre le président Abdelaziz Bouteflika et le Roi du Maroc Mohammed VI, en marge du sommet arabe d’Alger. D’autres rencontres auront lieu entre le chef de l’Etat et le souverain marocain, a ajouté M. Belkhadem.

Al Bayane

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact