>

Démission du président d’une influente association islamiste

12 juin 2003 - 12h56
Démission du président d'une influente association islamiste

Le président du Mouvement unification et réforme (Mur), une influente association islamique marocaine, a démissionné mercredi après des propos qui lui ont été prêtés où il mettait en cause le rôle de Commandeur des croyants du roi du Maroc.

"Ahmed Raïssouni a présenté sa démission et le bureau exécutif du Mur l’a acceptée", a indiqué dans un communiqué ce mouvement qui représente la composante majoritaire du Parti islamiste justice et développement (PJD), principale force d’opposition au Parlement.

Dans un entretien au quotidien Aujourd’hui le Maroc, dont Ahmed Raïssouni conteste la transcription, le président du Mur relativisait la fonction religieuse d’Amir al-Mouminine (Commandeur des croyants) dévolue au roi par la Constitution marocaine.

"J’ai une conception très simple de cette notion, je pense que nous ne sommes pas tenus d’y être attachés d’une manière traditionnelle, j’estime qu’Amir al-Mouminine peut être un roi, un président de République ou même un Premier ministre", avait-il dit selon la traduction du journal qui y a vu une "attaque" contre cette institution.

Le Mur indique que M. Raïssouni a démissionné "en signe d’estime et de considération pour l’institution d’Amir al-Mouminine et pour assumer ainsi la responsabilité de l’erreur commise dans l’entretien qui n’a pas été rectifiée et des effets négatifs qui en découlent". Le mouvement estime toutefois que les propos de son président ont été "déformés et interprétés".

"Nous considérons tous (l’institution d’Amir al-Mouminine) comme l’un des fondements constants de l’Etat marocain et de son identité à laquelle nous sommes attachés", ajoute le communiqué du Mur.

Les responsables du PJD, où le Mur exerce une influence dominante, ont dénoncé "une campagne politico-médiatique" déclenchée contre leur parti depuis le 16 mai, date des attentats de Casablanca qui ont fait 43 morts et une centaine de blessés.

AFP

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Algérie : Abdelaziz Belkhadem limogé à cause de ses visites secrètes au MarocAlgérie : Abdelaziz Belkhadem limogé à cause de ses visites secrètes au Maroc
On en sait enfin un peu plus sur l’éviction d’Abdelaziz Belkhadem par le président algérien Abdelaziz Bouteflika le 26 août dernier. L’ancien ministre...
Hanane Bakioui, commissaire d'origine marocaine en FranceHanane Bakioui, commissaire d’origine marocaine en France
Un portrait fait par le journal Sud-Ouest nous raconte le parcours atypique de Hanane Bakioui, française d’origine marocaine. Arrivée du Maroc à...
La Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à IsraëlLa Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à Israël
La productrice et réalisatrice marocaine Sanaa Hamri vient de signer, avec plus de 200 stars hollywoodiennes, dont Sylvester Stallone ou encore...
Maroc : les motardes de police arriventMaroc : les motardes de police arrivent
Il faudra vous habituer dans les prochaines semaines à croiser les motardes de police sur les routes marocaines. Une première promotion de...
Mounir El Haddadi n'a pas choisi le Maroc en raison d'erreurs sur son passeportMounir El Haddadi n’a pas choisi le Maroc en raison d’erreurs sur son passeport
Le choix de Mounir El Haddadi de jouer pour l’équipe espagnole au lieu des Lions de l’Atlas, n’a toujours pas été acceptée par les officiels du...
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014