>

Des chefs d’entreprise marocaines à Marbella

14 janvier 2005 - 12h04
Des chefs d'entreprise marocaines à Marbella

La foire de la femme entrepreneur du Nord du Maroc devrait se tenir en mai prochain à Marbella. C’est ce qu’affirme Mme Carmen Fernandez, de la mairie de San Pedro Al Kantara, à Marbella, lors d’une visite qu’elle a effectuée,lundi, à Tanger et Tétouan.

L’idée d’une foire et d’un forum de débat entre les femmes entrepreneurs duNord du Maroc, des villes de Tanger, Tétouan et Nador et du Sud de l’Andalousie, notamment la région de Marbella et Malaga, date de plusieurs mois, explique la responsable espagnole. Cette foire est non seulement, une occasion pour exposer les produits des entreprises féminines marocaines, mais aussi un moyen de promouvoir ces sociétés.

Aussi, toutes les femmes issues des régions du Nord du Maroc porteuses de projets fiables dans les domaines de l’artisanat, des nouvelles technologies de l’information ou l’économie rurale, nécessitant aide et financement, pourront-elles trouver écoute auprès de leurs homologues espagnoles et des institutions et organisations qui les soutiennent. Ainsi, en plus de la foire proprement dite, le projet que proposent les Espagnols comporte aussi une foire parallèle de débats, des rencontres et tables rondes sur la situation de la femme, de l’entreprise féminine et de la promotion de ces entreprises. Car, explique Carmen Fernandez, native du Nord du Maroc et maire-adjoint de San Pedro, l’amélioration de la situation de la femme et son indépendance économique sont le seul moyen pour elle s’arracher ses droits et la seule condition pour sa liberté et son émancipation.

Rappelons que la mairie et la Chambre de commerce de Tanger avaient signé,en février de l’année dernière, une série de conventions avec les mairies de Marbella et de San Pedro. Ces conventions rentrent dans le cadre du programme européen Interreg III et portent sur l’assistance financière au profit des entreprises tangéroises, le soutien de la femme entrepreneur, le soutien de projets touristiques et du développement des énergies renouvelables et la protection de l’environnement ainsi que la création d’un office commun pour l’appui aux jeunes entrepreneurs.

Par ailleurs, la Chambre de commerce de Tanger et le Conseil provincial de Malaga, dont relève Marbella, ont signé, également, une convention dans le cadre du programme maroco-espagnol pour le développement des entreprises féminines et l’encouragement de l’égalité de Genre financé par l’Union européenne. La convention prévoit, entre autres, des rencontres entre les femmes d’affaires des deux rives, l’organisation de journées d’information sur la problématique des femmes entrepreneurs dans un contexte interculturel maroco-espagnol, l’ouverture d’ateliers de création et de gestion d’emprises mixtes et des cours de formation en matière de direction et d’administration d’entreprises mixtes au profit des femmes.

La convention prévoit dans une deuxième phase, la mise en place d’un programme de micro-crédits pour la création et la gestion des PME dirigées par les femmes des deux pays, la création de services publics d’assistance technique aux femmes entrepreneurs et l’organisation de foires commerciales pour faire connaître les produits des entreprises mixtes gérées par les femmes.

Rappelons, en outre, qu’en juillet de l’année dernière, une délégation de femmes responsables locales, entrepreneurs, cadres dans des organisations sociales et militantes dans les ONGde la province de Malaga a effectué une visite à Tanger. La délégation espagnole a participé à une « journée de partenariat » organisée conjointement entre la Chambre de commerce de Tanger, son homologue de Malaga et le conseil provincial de la ville andalouse.

La rencontre qui a pris un caractère économique et entrepreneurial a vu la participation des représentantes des secteurs de l’agro-alimentaire, du tourisme, des services, de l’immobilier, de l’industrie du froid et de la climatisation ainsi que le textile et l’artisanat. La manifestation qui devait réunir autour de projets d’affaires communs les femmes chefs d’entreprises des deux rives du Détroit, constituait une concrétisation de multiples conventions de partenariat signées entre la Chambre de commerce de Tanger et différentes institutions de Malaga.

Dans ce même cadre, une délégation de femmes chefs d’entreprises du Nord du Maroc, s’est vu offrir gracieusement, à l’occasion de la tenue du 8ème salon de femmes entrepreneurs à Malaga, plusieurs stands dans la même foire pour exposer et mettre en valeur les produits industriels et artisanaux marocains.

Tahar Abou El Farah - Libération

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Mounir El Haddadi n'a pas choisi le Maroc en raison d'erreurs sur son passeportMounir El Haddadi n’a pas choisi le Maroc en raison d’erreurs sur son passeport
Le choix de Mounir El Haddadi de jouer pour l’équipe espagnole au lieu des Lions de l’Atlas, n’a toujours pas été acceptée par les officiels du...
Maroc : Ray Cole, condamné pour homosexualité, libéréMaroc : Ray Cole, condamné pour homosexualité, libéré
La campagne demandant la libération de Ray Cole, détenu depuis mardi dernier à la prison de Marrakech pour « pratiques homosexuelles », se transforme...
Le Roi Mohammed VI répond favorablement à Valérie RhabaLe Roi Mohammed VI répond favorablement à Valérie Rhaba
Le Roi Mohammed VI a décidé de répondre favorablement à la demande de la ressortissante française qui souhaite récupérer ses deux enfants actuellement...
Meurtre du Français et de sa fille : El Hajeb sous le chocMeurtre du Français et de sa fille : El Hajeb sous le choc
Le meurtre d’un ressortissant français et de sa fille adoptive à El Hajeb, dans la région de Meknes, à ému tous les habitants. Explications et...
Ebola : l'Algérie fait planer le doute sur sa participation à la CAN 2015 au MarocEbola : l’Algérie fait planer le doute sur sa participation à la CAN 2015 au Maroc
L’équipe nationale algérienne pourrait annuler sa participation à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui devrait avoir lieu au Maroc en...
Le meurtrier du chanteur Abdellah El Bidaoui passera sa vie en prisonLe meurtrier du chanteur Abdellah El Bidaoui passera sa vie en prison
Un peu plus d’un an après l’assassinat du chanteur marocain Abdellah El Bidaoui, son chauffeur, Salaheddine C, a été condamné à la...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014