>

E-Fès décroche le prix des Nations Unies

30 juin 2007 - 01h00
E-Fès décroche le prix des Nations Unies

Le Projet e-Fès, décroche le prix international des Nations Unies de l’amélioration du service public, à Vienne.

Le projet "e-Fès" multiplie les prix décrochés au niveau national et international. Ce service e-gov déployé à la ville de Fès vient de décrocher le prix "the 2007 United Nations Public Service Award" décerné par le département de l’Administration Publique des Nations Unies.

Le projet "e-Fès" de services électroniques d’état civil déployé depuis 2005 par l’Arrondissement Fès-Agdal a été primé par le département de l’Administration publique des Nations Unies dans le cadre du concours "the 2007 United Nations Public Service Award", dont les résultats ont été rendus publics le 26 juin à Vienne, en présence de plusieurs chefs d’Etats et de délégations du monde entier.

Avec la mise en place de la plate-forme "e-Fès", l’ère de la rédaction manuelle des extraits en se basant sur les lourds et poussiéreux registres est en phase de disparition.

Et pour cause, plus de 250.000 citoyens peuvent retirer auprès leurs documents de l’état civil y compris l’extrait d’acte de naissance, la copie intégrale et le certificat de vie en moins de 3 minutes.

La population de Fès sera desservi par ce système à très court terme et sa généralisation sur tout le territoire national suivra peu après puisque aussi bien le progiciel informatique que le savoir-faire nécessaire à sa mise en oeuvre et son déploiement (kits de formation, documentation, carte de route, principes d’accompagnement, etc.) sont mis à la disposition de toutes les villes et régions marocaines gratuitement.

Pour permettre une meilleure accessibilité des administrés aux services de proximité du bureau de l’état civil, des bornes interactives (kiosques numériques) ont été déployées au sein de l’arrondissement afin de faciliter l’accomplissement, d’une manière instantanée et autonome, des requêtes d’état civil (en arabe et en français) avant de passer chez l’officier de l’état civil pour la signature.

Libération - M.k.

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Le vin halal bientôt commercialisé au MarocLe vin halal bientôt commercialisé au Maroc
Les spiritueux sans alcool étaient à l’honneur au Salon International de l’Agriculture de Meknès (SIAM 2014). La boisson halal a même séduit un large...
Une députée marocaine très critiquée pour un geste d'aumône malsainUne députée marocaine très critiquée pour un geste d’aumône malsain
Il faut réfléchir à deux fois avant de publier des photos ou des statuts sur les réseaux sociaux. Latifa Ziouani en fait aujourd’hui les frais....
Souvenez-vous : le Marocain Otman Bakkal, première victime du "cannibale" Luis SuarezSouvenez-vous : le Marocain Otman Bakkal, première victime du "cannibale" Luis Suarez
On s’en souvient peut-être mais, en 2010, le Marocain Otman Bakkal qui évoluait alors au PSV Eindhoven, avait été mordu par l’Uruguayen Luis Suarez....
Mohammed VI est le roi le plus riche d'Afrique, selon ForbesMohammed VI est le roi le plus riche d’Afrique, selon Forbes
Le roi Mohammed VI est le roi le plus riche d’Afrique avec une fortune estimée à 2 milliards de dollars. Sa fortune provient, selon Forbes, de ses...
Oussama Chaara, 13 ans et djihadiste en Syrie, est de retour au MarocOussama Chaara, 13 ans et djihadiste en Syrie, est de retour au Maroc
Le départ d’Oussama Charaa, le plus jeune djihadiste marocain en Syrie avait soulevé beaucoup d’interrogations. Aujourd’hui, c’est en toute discrétion...
Une "publicité érotique" tournée en partie sur Al Aoula, fait polémique au MarocUne "publicité érotique" tournée en partie sur Al Aoula, fait polémique au Maroc
"Une publicité érotique" tournée en partie par des étudiants de l’université Al Akhawayn, d’Ifrane, dans un des studios de la première chaîne de...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014