Recherche

Emigration clandestine : des images insoutenables dénoncées par Le Maroc

10 novembre 2003 - 18h55 - Maroc

L’ambassadeur de SM le Roi en Espagne, M. Abdeslam Baraka, a dénoncé, dans une déclaration publiée lundi au quotidien espagnol El Pais, "une campagne de presse dénigrante pour les victimes" d’un naufrage de patéra, le 25 octobre dernier dans la baie de Cadiz (S/O de l’Espagne).

"Les images présentées par les chaînes de télévision (des cadavres d’immigrés) sont insupportables" car "montrer des corps aux visages défigurés n’est ni une information ni un comportement humain", a ajouté M. Baraka. Au contraire, a-t-il affirmé, les médias espagnols "devraient parler des conditions de vie de nombreux immigrés."

Cette "campagne médiatique, qui a accompagné la tragédie de la patéra est contre-indiquée parce qu’elle est dirigée à l’opinion publique espagnole et peut conduire à l’exaspération de la xénophobie", a mis en garde M. Baraka.

Il s’agit d’"une tragédie qui mérite des condoléances et du respect à l’égard des familles des victimes", a poursuivi le diplomate. Des êtres humains ont été victimes d’un "grand mensonge et de bandes criminelles" et "au milieu de cette grande tristesse, nous n’acceptons ni campagne médiatique ni leçons", a conclu M. Baraka.

Les services de sauvetage espagnols ont repêché, jusqu’à présent les cadavres de 36 des passagers de la patéra, qui avait fait naufrage, le 25 octobre dernier au large de la localité de Rota.

MAP

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact