Recherche

L’Espagne promet 100 millions d’euros aux victimes de la guerre du Rif

20 mai 2011 - 13h41 - Monde

Le gouvernement espagnol se serait engagé à dédommager à hauteur de 2000 euros chacun des descendants des Marocains victimes de la guerre du Rif entre 1921 et 1927. Cette indemnisation devrait coûter la bagatelle de 100 millions d’euros à la péninsule ibérique.

Selon une information du quotidien marocain "Arifi" reprise par les médias espagnols, ce dédommagement concernerait tous les descendants des victimes d’armes chimiques tels le phosgène et diphosgène, utilisées par l’Espagne dans le nord du Maroc.

Une première estimation fait état de près de 50.000 personnes à indemniser ce qui correspondrait à une facture de 100 millions d’euros.

La ministre des Affaires étrangères espagnole, Trinidad Jimenez, avait confirmé l’utilisation par l’Espagne d’armes chimiques au Maroc, lors de sa dernière rencontre avec son homologue marocain, Taib Fassi Fihri. Trinidad Jimenez avait également formulé des excuses officielles et annoncé une probable compensation financière aux victimes.

En 1912 l’Espagne avait établi un protectorat dans le nord du Maroc, avec comme capitale la ville de Tétouan. En juillet 1921, les troupes espagnoles composées de plus de 50.000 hommes avaient subi une grave défaite militaire, lors de la bataille d’Anoual. Le Roi Alfonso XIII ordonnera alors l’utilisation de l’arme chimique pour calmer l’ennemi rifain considéré comme barbare.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact