Recherche

Éventuelles représailles contre la communauté marocaine en Espagne

15 mars 2004 - 11h13 - Monde

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Nabil Benabdellah, a exprimé les préoccupations des autorités marocaines quant à d’éventuelles représailles contre la communauté marocaine établie en Espagne après l’annonce de l’arrestation, dans le cadre de l’enquête sur les attentats de jeudi dernier à Madrid, de trois ressortissants marocains.

Dans une déclaration diffusée dimanche par Radio France Internationale (RFI), le ministre a souligné que "cette question doit être traitée dans son cadre à savoir celui de la lutte internationale contre le terrorisme et non dans une approche qui aurait des répercussions négatives sur nos compatriotes en Espagne".

M. Benabdellah a, en outre, affirmé qu’il y a une volonté du Maroc à collaborer, à ce sujet, avec les autorités espagnoles.

L’ONG espagnole "SOS Racisme" avait appelé, samedi à Madrid, à éviter "la généralisation et la criminalisation" de tous les musulmans et arabes vivant en Espagne après l’annonce de l’arrestation, dans le cadre de l’enquête sur les attentats de jeudi dernier à Madrid, de trois ressortissants marocains et deux indiens.

Dans un communiqué, l’ONG humanitaire pro-immigrés avait mis en garde contre le "grave risque que se produisent des réactions racistes et xénophobes", après l’annonce de ces arrestations. Elle avait rappelé que les immigrés provenant de pays arabes "sont une partie constitutive de la société espagnole"

AP

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact