Recherche

Les F-16 marocains vus par la presse algérienne

9 août 2011 - 05h06 - Maroc

Peu après l’arrivée des quatre F-16, avions de chasse américains, jeudi dernier au Maroc, la presse algérienne proche du pouvoir a affirmé que le fait que le Maroc se dote des dernières technologies en matière d’armement est une forme de menace à l’encontre de l’Algérie.

La commande des 24 avions de chasse F16 américains faite par le Maroc serait contraire à la volonté exprimée par le Roi Mohammed VI lors du dernier discours du trône, d’ouvrir une nouvelle page quant aux relations de son pays avec l’Algérie.

Sous le titre "Contre qui se surarme le Maroc ?", le quotidien algérien L’Expression s’interroge sur ce qui ferait peur à Rabat pour consacrer l’essentiel de ses entrées en devises à entretenir l’industrie militaire américaine en lui achetant pour 2,4 milliards de dollars des avions de chasse de type F-16 ?

D’après le spécialiste en affaires militaires Ahmed Adim, cité par le controversé quotidien Achourouk, le Maroc est responsable de la course à l’armement en Afrique, de nord en modernisant sans cesse son arsenal militaire sans motifs convaincants, ce qui sèmerait le doute parmi les pays voisins.

Dans son rapport du mois de décembre dernier, Forecast International rapporte que le Maroc a doublé le budget consacré à la défense nationale entre 2005 et 2009, pour s’approprier des armes développées afin d’équilibrer ses rapports de force avec l’Algérie. Rien qu’en 2011, le Maroc a dépensé 3,1 milliards de dollars pour l’achat d’armes, selon Forecast International.

L’Algérie elle, aurait acheté depuis 2006, 3% des armes vendues dans le monde, selon l’étude du SIPRI et s’adjuge ainsi la huitième place mondiale des pays qui achètent le plus d’armes.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact