>

Faudel, invité du Caftan 2008

30 avril 2008 - 17h33
Faudel, invité du Caftan 2008

Pour marquer son retour sur la scène marocaine, le chanteur algérien Faudel se produira à Marrakech en tant qu’invité du Caftan 2008. « Les 2/3 Mai, le chanteur pourra rencontrer les médias qui le souhaitent pour interviews et photos », apprend-on d’une source proche de l’artiste.

Pourtant, pour le prince du raï, l’année 2008 a mal démarré. Le Sensi, son restaurant parisien, mis en vente depuis septembre dernier, est parti en fumée la nuit du réveillon. Parions que ce n’est que la suite, si ce n’est la fin, de la mauvaise passe qu’il a traversée en 2007.

En 2006, Faudel s’achète un petit restaurant qu’il baptise le Sensi, et repeint la façade en rose criard. La ville de Paris le somme de tout repeindre dans couleur plus discrète sous peine de poursuites. Mais, il ne s’arrête pas en si bon chemin et s’attire les foudres de ses clients lorsqu’il s’engage aux côtés de Nicolas Sarkozy dans la campagne présidentielle. Côté vie privée, ce n’est guère mieux, l’été 2007, il se sépare d’Anissa, sa compagne avec qui il vivait depuis 7 ans. Fin 2007, il est finalement obligé d’annuler ses dates de tournée faute de locations... Faudel aurait-il brisé un miroir ? Si oui, courage, il lui reste encore 6 ans à tenir !

Lors de l’enregistrement de la quotidienne de Jean-Luc Delarue, Omar Harfouch s’en est violemment pris à Faudel, venu témoigner sur sa dépression. Invité de l’émission quotidienne de Jean-Luc Delarue "Toute une histoire", il a saoûlé de questions agressives le chanteur Faudel également présent pour témoigner sur sa dépression et sa tentative de suicide.

Le chanteur de raï et de variétés Faudel ne revient pas sur l’idée de créer a propre boîte d’édition. Celui que l’on surnomme « Le petit Prince du Raï », vient de se séparer, mercredi 29 août 2007, du producteur de ses concerts, Jean-Claude Camus, afin de fonder sa propre structure, dénommée « Diamant Music ». Alors, plus rien n’arrête le jeune homme d’à peine vingt-neuf ans : tournées internationales, concerts en France qui le mènent jusqu’à l’Olympia, interviews, télés, disques vendus par centaines de milliers.

"Je monte ma boîte d’édition, Diamant Music, avec une partie où je m’occuperai du spectacle vivant pour la France", avait-t-il déclaré. Ainsi, précise-t-il que cette séparation avec Jean-Claude Camus, également producteur de Johnny Hallyday et Michel Sardou, s’était faite "en bons termes". Faudel, 29 ans dont 11 ans de carrière, était sous contrat avec Jean-Claude Camus depuis 2005. Avant l’élection présidentielle en France, sa position en faveur de Nicolas Sarkozy avait heurté une bonne partie de ses fans. Ce qui a provoqué les sifflements longs et prismatiques de son public lors de la 26 ème fête de la musique organisée le 21 juin 2007, à l’hippodrome d’Auteuil.

Le lendemain, Jean Claude Camus avait indiqué au journal « Le Parisien » que la tournée qu’aurait dû entamer Faudel en octobre était annulée en raison de réservations insuffisantes. Or, la réplique de ce dernier ne se fait pas attendre pour longtemps."Il y a des gens qui n’ont pas compris mon engagement, ce que j’accepte. La démocratie, ça commence par accepter ce qu’on dit sur moi.", a affirmé Faudel.

"Je n’ai tué personne, j’ai juste eu le courage de dire ce que je pensais, a-t-il poursuivi. Je ne le regrette pas, même si je ne pensais pas que ça aurait autant de conséquences". "Je n’ai pas compris pourquoi certaines personnes se sont acharnées mais je ne leur en veux pas. Je veux juste qu’on respecte mon choix. Je n’ai pas été récupéré, je ne suis pas la marionnette de Nicolas Sarkozy", a-t-il ajouté. Faudel, qui, à 29 ans, se dit "lassé de l’étiquette de « Petit prince du raï » qui le suit depuis ses débuts, a sorti cet été un florilège intitulé "L’essentiel".

Les années, l’expérience, et sa récente paternité font du "petit prince" un homme. Ses chansons s’en ressentent et sont de plus en plus touchantes. Faudel fait preuve d’un grand talent et d’une personnalité attachante. Avec trois albums, de nombreux tubes, et une présence scénique étonnante, le jeune chanteur est désormais l’ambassadeur du raï en France, et assure sa promotion auprès de toutes les générations.

Source : Libération - Ayoub Akil

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
« Un homme subit 100 harcèlements sexuels en une heure »« Un homme subit 100 harcèlements sexuels en une heure »
Si les Marocaines se font harceler dans la rue, c’est à cause de leur tenue vestimentaire. C’est le résumé d’un vidéo publiée sur YouTube il y a...
Mariage de Moulay Rachid et Lalla Oum Keltoum : les photosMariage de Moulay Rachid et Lalla Oum Keltoum : les photos
Le festivités de mariage du Prince Moulay Rachid et de Lalla Oum Keltoum ont débuté aujourd’hui à Rabat sous la présidence du Roi Mohammed VI....
Christiane Taubira « Au Maroc, il est prudent de ne pas représenter le Roi »Christiane Taubira « Au Maroc, il est prudent de ne pas représenter le Roi »
Lors de la cérémonie d’hommage à Tignous, l’un des dessinateurs de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo tués la semaine dernière lors d’un attentat,...
Mort de Mohamed BastaouiMort de Mohamed Bastaoui
Le comédien marocain Mohamed Bastaoui est mort ce mercredi à l’hôpital militaire de Rabat des suites d’une longue maladie.
Colère royale après la honte du Stade Moulay AbdellahColère royale après la honte du Stade Moulay Abdellah
Le général Hosni Benslimane aurait été sommé par le Roi Mohammed VI de superviser l’enquête actuellement en cours concernant la qualité de la pelouse du...
Voici le palace qui accueille les joueurs du Real Madrid à MarrakechVoici le palace qui accueille les joueurs du Real Madrid à Marrakech
Après avoir séjourné pendant quelques jours au Sofitel de Rabat, les joueurs du Real Madrid ont investi un prestigieux palace à Marrakech. Le voici...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014