>

Faut-il dévaluer le dirham ?

3 juin 2005 - 07h59
Faut-il dévaluer le dirham ?

Faut-il dévaluer le dirham ? Cette question revient souvent dans les articles de presse et pour cause plusieurs secteurs exportateurs se plaignent de la baisse de leur chiffre d’affaires à cause du manque de compétitivité monétaire.

Ces opérateurs évoquent en particulier comme argument le taux de change favorable de leurs concurrents notamment dans le domaine textile. L’exemple le plus typique reste le yuan chinois qui demeure sous-évalué permettant l’invasion massive des produits textiles chinois dans les marchés européens et américains.

Du côté officiel, on avance que la dévaluation ne serait bénéfique, dans une moindre mesure, qu’à l’échelle sectorielle et dans des branches bien définies alors qu’au niveau national, l’initiative serait très mauvaise pour les équilibres macroéconomiques du pays (balances des paiements, importations de céréales et pétrole...).

D’autant plus que les précédentes expériences de dévaluations ont clairement montré que cette initiative n’est pas une solution miracle et les effets escomptés restent peu réalisables. La compétitivité des produits marocains est un problème structurel qu’il faudrait régler à travers une refonte générale de l’économie marocaine. Dévaluer générera, à coup sûr, une hausse importante de la facture énergétique, de la dette extérieure, ainsi que l’inflation concernant les importations.

Charaf Jaidani - Le Matin

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Les cellules dormantes de l'Etat islamique menacent le MarocLes cellules dormantes de l’Etat islamique menacent le Maroc
Un rapport publié par l’agence Middle East Newsline, cité par « Al Massae », met en garde contre les cellules dormantes au Maroc appartenant à l’Etat...
Tanger : un jeune fouetté pour avoir bu de l'alcoolTanger : un jeune fouetté pour avoir bu de l’alcool
Une nouvelle milice du vice aurait fait son appartition à Tanger, dans le quartier de Beni Makada. Celle-ci aurait, d’après le journal Akhbar Al...
Excuses au Roi Mohammed VI au menu de la rencontre maroco-espagnoleExcuses au Roi Mohammed VI au menu de la rencontre maroco-espagnole
La rencontre entre le ministre de l’Intérieur espagnol Jorge Fernández Díaz et son homologue marocain Mohamed Hassad mercredi à Tétouan, avait pour...
Menaces sur le Maroc : ce que l'on sait du déploiement de l'arméeMenaces sur le Maroc : ce que l’on sait du déploiement de l’armée
Toujours pas de réactions des autorités marocaines suite à la mise en place par les Forces Armées Royales de plusieurs batteries antimissiles sur la...
Cinq milliardaires marocains dans le classement UBSCinq milliardaires marocains dans le classement UBS
Le Maroc compte 5 milliardaires en dollars d’après le dernier classement publié par le cabinet de recherche singapourien Wealth-X, en collaboration...
Retour des Marocains du monde : le port Tanger Med asphyxiéRetour des Marocains du monde : le port Tanger Med asphyxié
C’était prévisible. Même à pleine capacité, le port Tanger-Med n’a pu satisfaire l’afflux massif de Marocains du monde en partance pour l’Europe....


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014