>

Festival du rire à Agadir

19 avril 2006 - 01h50
Festival du rire à Agadir

Quatre jours pour « fendre la pêche » et « se tordre de rire », c’est ce que propose Agadir du 19 au 22 avril, au premier festival de l’humour francophone de la ville. Un beau programme pour démarrer le printemps d’autant que le rire est la meilleure thérapie contre le stress. Et d’ailleurs, personne ne rechigne pour « rigoler un bon coup ».

C’est pourquoi cette rencontre de quatre humoristes au talent confirmé a été organisée. Et c’est le Nigérien Saïdou Abatcha, qui ouvrira le show avec son spectacle « Ciel, mon fric ». L’auteur propose une critique mordante de la société occidentale, des relations entre le nord et le sud de la planète et des banques suisses. Né conteur, d’une tradition transmise de père en fils, le comique africain est devenu une véritable vedette en jouant dans une douzaine de films de télévision. Il a aussi été engagé dans des films français, dont « Chocolat » de Claire Denis, « Quartier Mozart » de Jean-Pierre Bekolo et « Bye Bye » de Karim Didri. C’est le théâtre qui l’a amené en Europe où il est établi depuis 10 ans. Son premier one man show, « Humour noir », a remporté plusieurs distinctions, dont le prix de la presse au Festival international du rire de Rochefort en Belgique en 1998.

Mamane, un autre Nigérien, est aussi au rendez-vous. Cet artiste a le talent d’aborder avec finesse dans ses sketches des sujets qui fâchent. Ceux qui l’ont déjà vu disent que son humour est « engagé et décapant ».

Rachida Khalil est la seule femme invitée. Cette humoriste est aussi très militante, notamment en matière de défense des droits des femmes. Nourrie de sa double culture marocaine et française, Rachida Khalil dresse dans cette pièce de théâtre, le portrait croisé de trois femmes d’aujourd’hui, prisonnières de leur quotidien : Fatna, sa tante restée au Maroc, sa nièce Karima, comédienne habitant dans la banlieue parisienne et Sophie, sa voisine raciste mais gentille.

Enfin, les soirées du rire s’achèveront avec le show de la star marocaine, Hassan El Fad. Le comique présentera au public gadiri son spectacle en quatre sketches « Le Docteur Escargot ».

L’Economiste

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Le selfie du Roi Mohammed VILe selfie du Roi Mohammed VI
Un selfie du Roi Mohammed VI fait le tour de web et a été partagé des millions de fois sur Facebook et Twitter depuis hier soir. Il a apparemment...
Badr Hari gagne par KO contre Arnold OborotovBadr Hari gagne par KO contre Arnold Oborotov
Le kick-boxeur marocain Badr Hari a gagné ce soir contre le lituanien Arnold Oborotov par KO après une minute de combat, lors d’un gala à...
Israël : Non, ce ne sont pas des drapeaux marocainsIsraël : Non, ce ne sont pas des drapeaux marocains
La photo illustrant un article publié par le journal le Figaro et représentant des chars israéliens évacuant les territoires palestiniens occupés, a...
La Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à IsraëlLa Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à Israël
La productrice et réalisatrice marocaine Sanaa Hamri vient de signer, avec plus de 200 stars hollywoodiennes, dont Sylvester Stallone ou encore...
Pays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué IsraëlPays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué Israël
Il ne fait pas bon de critiquer Israël, surtout quand on est employé par le ministère de la Défense et de la Justice néerlandais. C’est la mésaventure...
Retraite au Maroc : à 62 ans à partir de 2015Retraite au Maroc : à 62 ans à partir de 2015
Le gouvernement d’Abdelilah Benkirane vient de soumettre au Conseil économique social et environnemental (CESE) deux projets de loi en vue de...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014