Ahmadinejad n’a jamais dit « Israël doit être rayé de la carte »

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par petitbijou le 6 Oct. 2007.

  1. Letranger

    Letranger

    Inscrit:
    13 Jan. 2008
    Messages:
    11 494
    Likes:
    22
    les europeens à l'epoque ,ils sortaient l'excuse qu il savait pas que hitler exterminait les juifs
    Et maintenant,tout le monde sait ce qui se passe en palestine,donc ces europeens et americains sont complices avec Tshal
     


  2. ilan06

    ilan06

    Inscrit:
    18 Déc. 2007
    Messages:
    2 473
    Likes:
    3
    Tu sais ce qui se dit a propos de "on"(si si ca rime).
    Decidement tu ne connais que les extremes toi,quitte à me faire dire ce que je n ai pas dit.
    Entre les scouts et les nazis il y a une marge que tu ne distingue meme pas,ou que tu fais expres d ignorer.
     
  3. Hnin

    Hnin Bladinaute averti

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Pourquoi une destruction de la mosquee, tu y vas fort, je n'ai jamais entendu cela y compris dans les bords les plus extremistes de droite, ce n'est pas du tout prevu et jamais envisage
     
  4. Hnin

    Hnin Bladinaute averti

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Tout a fait c'etait interdit d'y aller pour les juifs (il est a noter que les palestiniens peuvent aller a al quods, peut etre pas tjs aussi facilement qu'il le faudrait, mais bon en comparaison avec le mur qui fut interdit aux juifs, c'est sans commune mesure)
     
  5. Hnin

    Hnin Bladinaute averti

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Meskine le pauvre....;)
     
  6. Hnin

    Hnin Bladinaute averti

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Ceci a de maintes fois ete prouve que c'etait plus ou moins faux, donc si tu veux continuer ton trip dans la normalite des evenements du genocide 39-45 va, y c'est sans moi, ca me fait gerber
     
  7. Letranger

    Letranger

    Inscrit:
    13 Jan. 2008
    Messages:
    11 494
    Likes:
    22
    j ai pas dit qu il y a des fours en isreal,il y a pire là bas ya hnin,les rescapés d'aushwitz qui sont maintenant des generaux là bas ont inventé pire que les nazis
     
  8. Letranger

    Letranger

    Inscrit:
    13 Jan. 2008
    Messages:
    11 494
    Likes:
    22
    vas y tu peux mettre tes doigts ds ta bouche et................
    ça te fais mal de decouvrire le vrai visage de tes maitre sanguinaire?
    Tu sais t as le choix,tu peux condamner la barbarie sioniste et tu dormiras bien apres sans gerber ya hnin
     
  9. Hnin

    Hnin Bladinaute averti

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Tu ne me connais meme pas, alors arrete de prefigurer sur moi et mon identite, a part si tu veux continuer dans la betise et l'erreur ;)
     
  10. farid_h

    farid_h VIB

    Inscrit:
    23 Juil. 2006
    Messages:
    17 598
    Likes:
    7 012
    Par respect pour les millions de morts d'Auschwitz, Birkenau et autres camps de la mort, arretes stp de faire ces amalgames et de comparer l'incomparable. Ca fait vraiment mal a lire! Si tu savais ce qui s'est vraiment passe dans ces camps, jamais tu ne parlerais comme ca. :( Je suis en Allemagne, et j'ai visite ces lieux atroces et vu de mes propres yeux la documentation que les nazis ont produits la dessus et les photos et temoignage des soldats allies qui ont libere ces camps et ce qu'ils ont rencontre la: rien au monde n'est comparable a cette atrocite!
     
  11. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 347
    t aurai pu rebondir sur son message aussi et non pa que le mien alors ça aurai plu objectif et ça aurai fai preuve de non victimisation :D
     
  12. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 347
    euhhhhhhhhh si tu prenai le temps de lire au lieu de te focaliser sur ce qui t arrange on avancera et on cessera de s arracher les cheveux nous deux :D

    je parle de régime tt com si je parlai de régime repressif des années 70 et 80 au Maroc je ne cherche pa à ce que la monarchie disparaisse (par ex) mais à ce que ce régime prenne fin pour de bon...

    gspère que c plu clair cette foi ci et évite les jeux de mots c fatiguant à la longue
     
  13. Hnin

    Hnin Bladinaute averti

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    C'est pas des jeux de mots c'est du francais :D

    Sinon la fin du regime sioniste, cela veut dire quoi pour toi, reconnais que la nuance n'est pas tres simple a comprendre de premier abord
     
  14. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 347
    pe pa le reconnaitre juste pour te faire plaisir keu mime :langue:
     
  15. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 347
    Yediot Aharonot, 2 avril 2008

    http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3526012,00.html


    M. Ahmadinejad, nous ne voulons pas exterminer Israël, et arrêtez vos salades Zohir Andreus

    Traduction : Gérard pour La Paix Maintenant


    Mahmoud Ahmadinejad, président de l¹Iran, mène dans notre région une politique étrangère problématique, ou paradoxale pour être plus précis. En voici deux exemples :

    Premier exemple : l¹occupation de trois îles arabes par la République islamique d¹Iran, la Grande Tunb, la Petite Tunb et Abou Moussa, qui toutes trois appartiennent aux Emirats Arabes Unis. En dépit des appels répétés du petit Etat du Golfe à en finir avec cette occupation et à rendre ces îles à ses vrais propriétaires, les dirigeants iraniens refusent pour des raisons variées, voire étranges.
    Mais une occupation reste une occupation, et l¹on ne peut séparer l¹occupation par Israël de terres arabes de l¹occupation iranienne. Ceux qui exigent d¹Israël d¹en finir avec l¹occupation des territoires palestiniens ne sont pas en droit de le faire pour des raisons politiques et morales, tant qu¹eux-mêmes occupent des territoires qui appartiennent à d¹autres.

    Deuxième exemple : depuis son arrivée au pouvoir, le président iranien ne manque pas une occasion d¹attaquer Israël. Il répète devant tous les micros qui lui sont offerts qu¹il fera tout pour effacer l¹Etat juif de la carte.
    Ces déclarations sont des insultes à l¹intelligence. Il faudrait faire comprendre à Ahmadinejad et à son groupe d¹amis vociférants que le peuple palestinien, qui souffre de l¹occupation israélienne depuis plus de 40 ans, en a assez de cette rhétorique. Non seulement ses déclarations nuisent très gravement à la cause palestinienne, mais elles servent aussi la propagande israélienne dans le monde.

    Le point le plus important à souligner du point de vue des Palestiniens est que nous ne souhaitons ni effacer Israël de la carte, ni l¹exterminer. Nous avons accepté son existence et avons admis ce fait historique. Ce que nous souhaitons, c¹est créer, non pas un Etat d¹ayatollahs, mais un Etat palestinien laïque et démocratique, à côté de l¹Etat d¹Israël, avec Jérusalem Est pour capitale, et une solution équitable au problème des réfugiés, en conformité avec les résolutions des Nations unies.

    M. Ahmadinejad, s¹il vous plaît, arrêter de vendre au peuple palestinien vos illusions et vos tromperies. Le peuple palestinien a le devoir moral et politique de contrer les tentatives iraniennes actuelles qui tendent à créer un fossé entre les organisations palestiniennes. Ils doivent se souvenir de l¹ironie de la chose : ils sont le seul peuple au monde à ne pas avoir d¹Etat mais deux gouvernements.

    Dernier exemple de politique paradoxale : la visite d¹Ahmadinejad en Irak il y a quelques semaines. Les commentateurs ont qualifié d¹historique cette première visite d¹un président iranien en Irak, pays arabe occupé par l¹ennemi n° 1 de l¹Iran, les Etats-Unis. Comment expliquer cette contradiction dans la politique étrangère iranienne ? Un président iranien rend visite à un pays qui subit une occupation américaine, et dont les nouveaux dirigeants ont été nommés avec l¹accord du gouvernement américain et ne peuvent pas mener une politique indépendante vis-à-vis de Washington.

    Alors, il faut demander à M. Ahmadinejad haut et fort : le chemin des canaux, ouverts ou secrets, avec l¹administration américaine passe-t-elle par les dirigeants irakiens, qui coopèrent avec vos ennemis les plus farouches aux Etats-Unis ? Autre question à laquelle on ne peut échapper :
    Cette visite résulte-t-elle de l¹histoire chiite en Irak et en Iran ? Et comment les dirigeants iraniens peuvent-ils soutenir les chiites irakiens, qui ont fait alliance avec l¹occupant américain, tout en soutenant le Hezbollah qui combat les Etats-Unis et Israël ?

    Toute personne sensée aboutira à la conclusion que le conflit historique entre les nations perse et arabe n¹est pas terminé. L¹Iran fait tout pour diviser la nation arabe qui, de plus, ne manque pas de conflits secondaires.
    La preuve en est la décision de l¹Egypte et de l¹Arabie saoudite de n¹envoyer au récent sommet à Damas que des diplomates de second rang, alors que l¹Iran était représenté par son ministre des affaires étrangères.


    * Zohir Andreus est rédacteur en chef du quotidien arabe israélien Ma-Alhadath
     
  16. itrophe

    itrophe Bladinaute averti

    Inscrit:
    6 Nov. 2006
    Messages:
    918
    Likes:
    17
    9 juillet 2006 - Le Nouvel Observateur

    Le président iranien a une nouvelle fois appelé à la "disparition du régime sioniste", lors d’une conférence retransmise à la télévision. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad s’est prononcé samedi 8 juillet pour la "disparition du régime sioniste", à l’occasion d’une conférence régionale sur la sécurité en Irak, retransmise à la télévision. Il a ajouté qu’il fallait "l’installation d’un régime palestinien légal sur toute la Palestine". "Le problème de fond dans le monde islamique est l’existence du régime sioniste, et le monde islamique et la région doivent se mobiliser pour faire disparaître ce problème", a-t-il aussi déclaré.

    si ça ce n'est pas un appel à la disparition ... ça y ressemble beaucoup :D

    récemment relayé par Al zahwiri et Al qaida

    3 avril 2008 - Le Flash info du Jerusalem Post édition française

    « Nous promettons à nos frères musulmans que nous ferons de notre mieux pour attaquer les Juifs en Israël et dans le monde entier, avec l’aide d’Allah et en accord avec son commandement », a déclaré mercredi 2 avril le numéro deux d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahri.
     
  17. ilan06

    ilan06

    Inscrit:
    18 Déc. 2007
    Messages:
    2 473
    Likes:
    3
    Merci pour cet excellent article ,petitbijou.
    Plus que jamais ce journaliste qui represente une part non negligeable de la population palestinienne est le type meme de personne dont il faut soutenir les idées:Un etat palestinien laique et democratique est ce qui ressemblerai le plus au vrai visage des palestiniens.C est aussi celui qui aurai le plus de chance d aboutir.
    Au delà de cet aspect,son analyse du proche orient doit en laisser muets plus d un ici...
     
  18. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 347
    je t'en prie au moins quelqu un d intelligent :D
     
  19. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 347
    M. Ahmadinejad, nous ne voulons pas exterminer Israël et arrêtez vos salades


    par Zohir Andreus


    Un point de vue palestinien sur les vociférations du président iranien qui, par ailleurs, occupe des terres arabes et, selon l’auteur, ne cherche qu’à semer la division dans la nation arabe en menant une politique paradoxale


    Yediot Aharonot, 2 avril 2008

    http://www.ynetnews.com/articles/0,...

    Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant



    Mahmoud Ahmadinejad, président de l’Iran, mène dans notre région une politique étrangère problématique, ou paradoxale pour être plus précis. En voici deux exemples :

    Premier exemple : l’occupation de trois îles arabes par la République islamique d’Iran, la Grande Tunb, la Petite Tunb et Abou Moussa, qui toutes trois appartiennent aux Emirats Arabes Unis. En dépit des appels répétés du petit Etat du Golfe à en finir avec cette occupation et à rendre ces îles à ses vrais propriétaires, les dirigeants iraniens refusent pour des raisons variées, voire étranges. Mais une occupation reste une occupation, et l’on ne peut séparer l’occupation par Israël de terres arabes de l’occupation iranienne. Ceux qui exigent d’Israël d’en finir avec l’occupation des territoires palestiniens ne sont pas en droit de le faire pour des raisons politiques et morales, tant qu’eux-mêmes occupent des territoires qui appartiennent à d’autres.

    Deuxième exemple : depuis son arrivée au pouvoir, le président iranien ne manque pas une occasion d’attaquer Israël. Il répète devant tous les micros qui lui sont offerts qu’il fera tout pour effacer l’Etat juif de la carte. Ces déclarations sont des insultes à l’intelligence. Il faudrait faire comprendre à Ahmadinejad et à son groupe d’amis vociférants que le peuple palestinien, qui souffre de l’occupation israélienne depuis plus de 40 ans, en a assez de cette rhétorique. Non seulement ses déclarations nuisent très gravement à la cause palestinienne, mais elles servent aussi la propagande israélienne dans le monde.

    Le point le plus important à souligner du point de vue des Palestiniens est que nous ne souhaitons ni effacer Israël de la carte, ni l’exterminer. Nous avons accepté son existence et avons admis ce fait historique. Ce que nous souhaitons, c’est créer, non pas un Etat d’ayatollahs, mais un Etat palestinien laïque et démocratique, à côté de l’Etat d’Israël, avec Jérusalem Est pour capitale, et une solution équitable au problème des réfugiés, en conformité avec les résolutions des Nations unies.

    M. Ahmadinejad, s’il vous plaît, arrêter de vendre au peuple palestinien vos illusions et vos tromperies. Le peuple palestinien a le devoir moral et politique de contrer les tentatives iraniennes actuelles qui tendent à créer un fossé entre les organisations palestiniennes. Ils doivent se souvenir de l’ironie de la chose : ils sont le seul peuple au monde à ne pas avoir d’Etat mais deux gouvernements.

    Dernier exemple de politique paradoxale : la visite d’Ahmadinejad en Irak il y a quelques semaines. Les commentateurs ont qualifié d’historique cette première visite d’un président iranien en Irak, pays arabe occupé par l’ennemi n° 1 de l’Iran, les Etats-Unis. Comment expliquer cette contradiction dans la politique étrangère iranienne ? Un président iranien rend visite à un pays qui subit une occupation américaine, et dont les nouveaux dirigeants ont été nommés avec l’accord du gouvernement américain et ne peuvent pas mener une politique indépendante vis-à-vis de Washington.

    Alors, il faut demander à M. Ahmadinejad haut et fort : le chemin des canaux, ouverts ou secrets, avec l’administration américaine passe-t-elle par les dirigeants irakiens, qui coopèrent avec vos ennemis les plus farouches aux Etats-Unis ? Autre question à laquelle on ne peut échapper : Cette visite résulte-t-elle de l’histoire chiite en Irak et en Iran ? Et comment les dirigeants iraniens peuvent-ils soutenir les chiites irakiens, qui ont fait alliance avec l’occupant américain, tout en soutenant le Hezbollah qui combat les Etats-Unis et Israël ?

    Toute personne sensée aboutira à la conclusion que le conflit historique entre les nations perse et arabe n’est pas terminé. L’Iran fait tout pour diviser la nation arabe qui, de plus, ne manque pas de conflits secondaires. La preuve en est la décision de l’Egypte et de l’Arabie saoudite de n’envoyer au récent sommet à Damas que des diplomates de second rang, alors que l’Iran était représenté par son ministre des affaires étrangères.



    Zohir Andreus est rédacteur en chef du quotidien arabe israélien Ma-Alhadath
     

Partager cette page