De Beers : le géant du diamant perd un tiers de son bénéfice

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par oushun le 28 Juil. 2007.

  1. oushun

    oushun

    Inscrit:
    17 Juil. 2007
    Messages:
    346
    Likes:
    0
    27/07/2007 15:01

    Les diamants de De Beers ont perdu de leur éclat, si l'on en croit ses résultats du premier semestre : un bénéfice net en baisse d'un tiers, à 350 millions de dollars. En cause ? La flambée du carburant et un marché US atone. D'autres problèmes se posent au roi mondial du diamant.

    Les diamants du géant De Beers se sont quelque peu ternis au premier semestre. Les ventes du groupe basé à Johannesburg sont passées de 3,25 milliards de dollars voici un an à 2,99 milliards de dollars durant les six premiers mois de l'année. Son revenu net a quant à lui perdu un tiers, à 350 millions de dollars.

    En cause, selon De Beers : la flambée du prix du carburant et un marché domestique américain atone en matière de demande finale. Alors que les Etats-Unis représentent la moitié, pas moins, des ventes mondiales de diamants au détail (57 milliards de dollars au total).

    De quoi toucher De Beers plein fouet, lui qui produit, dans ses mines d'Afrique du Sud, quelque 40 % de tous les diamants bruts en circulation dans le monde. Voilà pour le De Beers producteur, mais il y a aussi le De Beers commerçant, puisqu'il vend trois gemmes non taillées sur cinq au niveau mondial.
    4 nouvelles mines pour compenser la «fin» des diamants russes

    Autre épine dans le pied du diamantaire géant : l'accusation de monopole à son encontre avancée par l'Union européenne. Résultat ? La fin, dès 2009, de l'approvisionnement, par le russe Alrosa, de De Beers en diamants bruts.

    Même Alrosa a gagné en justice son appel envers cette décision de l'UE, De Beers a pris ses précautions. Il a ainsi augmenté ses dépenses de 41 % au premier semestre, à 554 millions de dollars, afin de développer quatre nouvelles mines.

    Objectif : doper la production annuelle de pierres de 700 millions de dollars. Ces mines porteront leurs premiers fruits à la fin du 3e trimestre et feront plus que compenser, selon De Beers, l'absence d'approvisionnement par Alrosa. Ce qui lui permet de garder le sourire pour le second semestre.
    Les 11.000 mineurs sud-africains de De Beers en grève

    Dernier problème de De Beers : des milliers de mineurs sud-africains ont voté, ce jeudi, une grève illimitée à partir de la semaine prochaine. Cette décision fait suite à l'échec de négociations salariales. Les syndicats réclament 11 % d'augmentation, la compagnie offrant 8 %, à peine au-dessus du taux d'inflation officiel.

    Peter Bailey, représentant du Syndicat national des mineurs (NUM), chargé de négocier avec la direction, a précisé que la grève débuterait mardi prochain et devrait être suivie par quelque 11.000 mineurs. La grève durera aussi longtemps qu'il le faudra pour aboutir à une solution.
     


  2. PLion

    PLion Libre et alors ?

    Inscrit:
    21 Mai 2007
    Messages:
    1 771
    Likes:
    1
    Les Emirs aurrait il d'autre achat en vue, vite acheter des actions Dassaut
     
  3. farid_h

    farid_h VIB

    Inscrit:
    23 Juil. 2006
    Messages:
    17 608
    Likes:
    7 032
    Une greve n'est pas necessairement un probleme pour De Beers: c'est un cartel qui profite beaucoup plus du commerce de diamants que de leur production. Et si les prix des diamants baissent, en diminuer la production est le meilleur moyen de contre-carrer. Et contrairement a une baisse de production reglee, ou il faut dedomager les mineurs, une greve ne leur coute rien.
     

Partager cette page