Californie : Travolta accusé d'agression sexuelle sur un masseur

Discussion dans le forum 'Actualités internationales' créée par superzembo le 9 Mai 2012.

  1. superzembo

    superzembo Potion magique

    Inscrit:
    21 Sept. 2008
    Messages:
    2 590
    Likes:
    299
    John Travolta est plongé dans un scandale sexuel qui fait la une des tabloïds américains. Le site américain TMZ dévoile que le poids lourd du cinéma hollywoodien est poursuivi par un masseur californien qui l'accuse d'agression sexuelle, lui demandant 2 millions de dollars de réparation.


    Selon la plainte déposée par le masseur, l'acteur américain a repéré sa publicité sur internet et aussitôt pris rendez-vous, lui offrant 200 dollars de l'heure. Le masseur affirme qu'il ne se doute pas à ce moment-là de l'identité de son client. Il déclare être monté dans une Lexus noire conduite par l'acteur lui-même, et avoir aperçu au centre de la console des préservatifs de la marque Trojan. L'acteur et le masseur prennent ensuite comme convenu la direction du Beverly Hotel, pour s'arrêter devant le bungalow de John Travolta.

    Toujours selon la déposition du masseur, l'acteur de «Pulp fiction» se déshabille entièrement, dévoilant une demi-érection. Le masseur demande alors à son client de s'allonger sur la table pour commencer la séance. Si la première heure se déroule sans encombre, la deuxième dérape. Selon le plaignant, Travolta lui aurait saisi la jambe pour remonter jusqu'au pénis. Lorsque le masseur refuse ses avances, Travolta lui propose avec insistance d'inverser les rôles. Devant le refus, le scientologue se serait masturbé.

    John Travolta aurait lui-même exécuté des faveurs sexuelles

    D'après les informations relayées par TMZ, le masseur se serait fait traiter de «loser» (ndlr : perdant), l'acteur lui affirmant que c'était grâce aux faveurs sexuelles exécutées au début de sa carrière qu'il était là aujourd'hui. «Cette plainte, c'est une pure fiction et une fabrication complète. Aucun des événements qui y sont décrits n'ont jamais eu lieu», a réagi le porte-parole de John Travolta dans un communiqué cité par le magazine People et d'autres médias américains. «Le plaignant, qui refuse de dévoiler son nom, sait que cette plainte est un mensonge sans fondement. C'est pour cette raison qu'il n'est pas identifié par son nom, alors que c'est obligatoire», a-t-il poursuivi.

    Selon ce représentant de John Travolta, l'acteur n'était même pas en Californie au moment où les faits sont censés avoir eu lieu, l'agenda du héros de «La fièvre du samedi soir» le prouvant. «L'avocat du plaignant a déposé cette plainte pour accéder à ses 15 minutes de célébrité», ajoute le communiqué. La star va lancer une contre-action en justice pour poursuites abusives.

    leparisien.fr

    http://www.leparisien.fr/laparisien...il-m-a-touche-le-penis-08-05-2012-1990502.php
     


  2. Aljahil

    Aljahil

    Inscrit:
    8 Oct. 2008
    Messages:
    1 691
    Likes:
    204
    Toutes ces blagues sur son orientation sexuelle par South Park et Family Guy étaient donc justifiées...
     
    Likes reçus DiamondBlaze aime ça.
  3. youness91

    youness91

    Inscrit:
    24 Sept. 2008
    Messages:
    3 789
    Likes:
    2 684
    Tout est possible , mais c'est difficile a croire, s'il était vraiment homo pourquoi engager un masseur en ligne , alors qu'il peut facilement faire ça avec des prostitués mâles en toute discrétion ? Aux usa pour faire du pognon facilement , vaut mieux attaquer en justice une star millionnaire, et de préférence sur une affaire sexuelle.
     
  4. SuperSarah

    SuperSarah YO !

    Inscrit:
    29 Oct. 2011
    Messages:
    906
    Likes:
    448
    Sens propre comme au sens figuré ? :D
    Vraiment louche cette histoire, d'ailleurs elle ressemble étrangement à l'affaire DSK.
     
  5. Aljahil

    Aljahil

    Inscrit:
    8 Oct. 2008
    Messages:
    1 691
    Likes:
    204
    Tu as tout à fait raison. A vrai dire je n'accorde que peu de crédit à ce genre de scoops. Mais j'ai trouvé ça marrant que ça colle avec l'image que la "comedy" américaine semble unanimement donner de Travolta.
     

Partager cette page