La CIMR obtient des tarifs préférentiels pour ses adhérents

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par petitbijou le 10 Fév. 2012.

  1. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 347
    En plus des nouveaux avantages, une offre spéciale sur les garanties automobile et habitation est en négociation avec un assureur de la place. 125 000 sur les 134 000 pensionnés disposent désormais d'une carte monétique.
    CIMR

    La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR) offre de nouveaux avantages aux 125 000 détenteurs de la carte monétique Rahati sur les 134 000 pensionnés servis actuellement. Désormais, ceux-ci pourront bénéficier d’une réduction de 30 à 40% dans les hôtels Ibis du groupe Accor. Avec la CTM, ils ont droit à une baisse de 15% sur un billet aller simple et de 20% sur un aller-retour. Un autre accord est en négociation avec Axa Assurance Maroc pour une offre spécifique en matière d’assurance automobile et pour la multirisque habitation.
    Lancée en 2009 en partenariat avec le groupe Banque Populaire, la carte Rahati permet de réduire les démarches administratives, notamment la production du certificat de vie annuellement ou trimestriellement selon les cas, pour les retraités. Auparavant, les retraités devaient obtenir un certificat de vie et le déposer à la CIMR pour continuer à percevoir leur retraite. Maintenant, ils doivent simplement, pour une mise à disposition de leur pension, activer leur carte auprès de n’importe quelle agence de la banque au cheval sur présentation de la carte d’identité nationale. L’activation annuelle doit se faire entre le 1er et le 14 janvier. Pour la trimestrielle, elle se fait du 1er au 14 janvier, du 1er au 14 avril, du 1er au 14 juillet et du 1er au 14 octobre.

    Tous les allocataires de la CIMR sont concernés par la carte Rahati à l’exception des orphelins, des retraités résident à l’étranger, des retraités justifiant une invalidité indiquant un taux d’IPP supérieur à 60% et des retraités dont le nombre de points est inférieur à 150.

    La carte Rahati permet également de payer ses achats chez les commerçants

    Les pensionnés qui ne souhaitent pas avoir la carte ont la possibilité de se faire payer par une mise à disposition dans les agences de la Banque Populaire. Pour les retraités bancarisés payés par virement, la carte servira comme moyen de contrôle de vie opéré par la CIMR trimestriellement ou annuellement. Il est à noter que sur les 125 000 détenteurs de la carte, 60% sont bancarisés et 40% ne le sont pas. Ces derniers peuvent utiliser leur carte pour le retrait de leur pension, mais aussi pour le paiement dans les commerces, le règlement des factures (téléphone, eau, électricité…) et la consultation du solde.
    Selon la caisse, qui s’appuie sur des enquêtes de satisfaction réalisées régulièrement, les petits soucis surviennent les premiers mois. Les cas qui sont le plus souvent signalés sont le retard de quelques jours ou encore la suspension du paiement des pensions. Ces situations sont dues, explique-t-on, à l’omission de l’activation de la carte qui doit être faite dans les délais.

    La Vie Eco
     


Partager cette page