La Cité nationale de l'Histoire de l'Immigration ouvrira ses portes mercredi

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par Zohra le 10 Oct. 2007.

  1. Zohra

    Zohra

    Inscrit:
    13 Sept. 2002
    Messages:
    16 625
    Likes:
    27
    mardi 9 octobre 2007
    Par AFP

    La Cité nationale de l'Histoire de l'Immigration ouvrira mercredi ses portes au public, au Palais de la Porte Dorée à Paris (XIIe), pour "faire connaître et reconnaître l'apport de l'immigration en France", selon un communiqué de la nouvelle institution culturelle.

    A l'occasion de son ouverture, la Cité de l'Histoire de l'Immigration accueillera gratuitement le public du mercredi 10 octobre au dimanche 14. Ce sera ainsi l'occasion de parcourir l'exposition permanente du musée, "Repères", qui met en perspective l'histoire collective et individuelle de deux siècles d'immigration en France.

    Au travers de documents d'archives, d'images, d'oeuvres d'art, d'objets de la vie quotidienne et de témoignages visuels et sonores, l'exposition permanente "valorise la part prise par les immigrés dans le développement économique, les évolutions sociales et la vie culturelle de la France".

    A partir du 16 octobre et jusqu'au 11 janvier, aura lieu une exposition sur "Les réfugiés arméniens au Proche-Orient et en France, 1917-1945". Puis, du 13 novembre au 13 janvier 2008, une autre exposition temporaire sera consacrée aux portraits d'Ellis Island - lieu par lequel arrivaient et transitaient les immigrants vers les Etats-Unis -.

    La Cité de l'immigration, qui a statut de musée national et dont la présidence est assurée par Jacques Toubon et Jean-François Roverato, a mis des années à voir le jour.

    L'idée en avait été lancée il y a une quinzaine d'années par une poignée d'historiens et de militants associatifs, avant d'être sérieusement envisagée par Lionel Jospin, alors Premier ministre, pour être ensuite inscrite dans le programme du candidat Chirac en 2002.

    Le projet a été concrétisé en juillet 2004 par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui a annoncé sa création sur le site du Palais de la Porte Dorée.


  2. Zohra

    Zohra

    Inscrit:
    13 Sept. 2002
    Messages:
    16 625
    Likes:
    27
    ce que je trouve bizarre
    1/c'est que pour l'annonce de l'ouverture on ne parle pas beaucoup voir pas du tout de l'immigration africaine et maghrébine.....

    2/pas de cérémonie d'ouverture , walou
    pourtant nous avons bien un Ministre de l'Immigration??
    c'est juste "un père fouattard" ??


    Cependant j'irais volontiers le visiter...bien sur
  3. Hnin

    Hnin

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Un Ellis Island à la française.....(avec les moyens à la française :D)

    Reste plus qu'a savoir si ce sera un musée objectif ( C a d en montrant comment ont reellement ete traites les differentes communautes ce dernier siecle) ou un truc +/- de propagande, ou tout le monde il est beau et gentil et ou La france aurait le meilleur role....
  4. shmysha

    shmysha

    Inscrit:
    5 Mai 2004
    Messages:
    4 277
    Likes:
    6
    Q'après ce que j'ai entendu, ce musée est un projet initié par Chirac il y a déjà quinze ans...
    Par ailleurs il y a quelques mois, à l'annonce de la création d'un ministère de l'identité nationale et de l'immigration, plusieurs membres du comité qui s'occupaient du projet de musée ont donné leur démission car très choqués par l'assemblage de ces deux thèmes sous une seule et meme bannière...
    Ceci expliquerait peut-etre le peu de publicité :rolleyes:
  5. Celia

    Celia

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    9 673
    Likes:
    42
    Nous avons aussi un Président de la République issu de l'immigration hongroise...non?
  6. Zohra

    Zohra

    Inscrit:
    13 Sept. 2002
    Messages:
    16 625
    Likes:
    27
    oui et une ministre de la Justice issue de l'immigration algéro-marocaine non??
  7. Hnin

    Hnin

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Rama YADE : Senegal

    Bernard KOUCHNER : All/ashké

    KOSCIUSKO-MORIZET : Roumain ?

    Roger KAROUTCHI : Marocain Juif

    Martin HIRSCH : All/ashké ?

    Amara : Algerie

    Dati/Sarkozy


    Alors ili pa beau notre meltin' pot ?

    Ca change de chirac au -
  8. Celia

    Celia

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    9 673
    Likes:
    42

    Alors pkoi faire de cette inauguration un non-évenement?
    puisque l' immigration nous a apportée nos chers membres du gouvernement...

    c'est curieux...comme si ça gênait de faire d'un côté de l'immigration le pb n°1et de l'autre.........la célebrer....et reconnaître ce qu'elle a apporté...
  9. inesss7

    inesss7

    Inscrit:
    12 Nov. 2006
    Messages:
    8 730
    Likes:
    125
    oui j'ai vu ca au info aucun ministre n'est venu pour l'ouverture
  10. Mystere-T

    Mystere-T

    Inscrit:
    3 Oct. 2006
    Messages:
    0
    Likes:
    13
    Aucun membre du gouvernement

    Aucun député de la majorité


    Aucune personne officielle pour cet évènement...


    Je trouve ça triste....
  11. aladin60

    aladin60 VIB

    Inscrit:
    24 Nov. 2002
    Messages:
    21 712
    Likes:
    1 403
    C'est "dégueulasse" comme dirait une certaine issue de l'immigration :(
  12. aladin60

    aladin60 VIB

    Inscrit:
    24 Nov. 2002
    Messages:
    21 712
    Likes:
    1 403
    Up Up

    Jacques Chirac visite discrètement la Cité de l'immigration:eek:


    AFP - Vendredi 19 octobre, 16h27

    PARIS (AFP) - L'ancien président de la République Jacques Chirac s'est déclaré "très impressionné" par la nouvelle Cité nationale de l'histoire de l'immigration (XIIe) qu'il a discrètement visitée vendredi matin à Paris, se disant "persuadé" que les membres du gouvernement s'y rendraient à leur tour.
    (Publicité)

    Le musée a été ouvert au public le mercredi 10 octobre sans inauguration officielle et en l'absence de tout membre du gouvernement, seule la ministre de la Culture Christine Albanel se rendant sur place dans la soirée, après la fermeture au public.

    Jacques Chirac a visité ce musée, qu'il a voulu créer, entouré de quelques collaborateurs et quelques journalistes, et guidé par le président du Conseil d'orientation de l'établissement, Jacques Toubon, un de ses proches, et sa directrice, Patricia Sitruk.

    L'ancien chef de l'Etat n'a pas fait de commentaires pendant sa visite, qui a duré environ une heure et quart, se contentant d'écouter les explications de M. Toubon ou de poser de rares questions.

    A la fin, il s'est déclaré devant la presse "impressionné par la qualité et l'intelligence de cette exposition, qui recadre bien des problèmes sur lesquels on parle souvent un peu à tort et à travers, et qui marque en particulier l'origine et les apports de l'immigration".

    "C'est un musée important, il évoque certains problèmes que l'on traite parfois avec légèreté ou avec des préjugés", a ajouté M. Chirac.

    L'ancien chef de l'Etat n'a pas voulu commenter l'absence d'inauguration officielle, critiquée par la gauche politique et associative, qui s'était engouffrée dans la brèche en faisant le déplacement le 10 octobre. Le gouvernement a ensuite annoncé une telle inauguration, sans toutefois donner de date.

    "Je n'ai pas de commentaire à faire sur ce que fait le gouvernement", a-t-il dit en réponse à une question.:rolleyes:

    "Je suis persuadé que les membres du gouvernement, notamment ceux qui sont concernés, auront à coeur de venir ici et de voir ce qui a été fait", a-t-il ajouté, rappelant que le gouvernement "a tout à fait approuvé" la création de la Cité.

    M. Chirac s'est également gardé de tout commentaire sur les tests ADN pour les candidats au regroupement familial, une question qui divise à droite.

    "J'ai naturellement une conviction personnelle sur ce problème", a-t-il souligné.

    Mais "je ne peux pas me permettre le moindre commentaire" en tant que membre du Conseil constitutionnel qui aura à se prononcer sur le dispositif retenu par le Parlement, a-t-il expliqué.

    Après le départ de M. Chirac, Jacques Toubon, lui-même hostile aux tests ADN, a assuré que la position de l'ancien chef de l'Etat était "la même" que la sienne.

    "Ou plutôt c'est moi qui ai la même position que la sienne", a rectifié l'ancien ministre.

    Source:http://fr.news.yahoo.com/afp/20071019/tpl-immigration-musee-histoire-culture-c-ee974b3_1.html
  13. Hnin

    Hnin

    Inscrit:
    20 Avril 2007
    Messages:
    13 872
    Likes:
    9
    Ah jacko quel come Back ! :D

Partager cette page