La colère d'Amara, bouclier humain revenu en France

Discussion dans le forum 'Général' créée par - le 8 Mai 2003.

  1. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 774
    Bismillah
    Assalamou Alaykoum

    La colère d'Amara, bouclier humain revenu en France

    Amara Selalli, Franco-Algérienne de 32 ans partie en Irak comme "bouclier humain", est revenue dans sa famille mardi avec une colère mal contenue et l'envie de repartir vite. "Je suis revenue pour plusieurs raisons, mais d'abord pour ma mère, qui est malade. Depuis que les Américains ont bombardé le centre de télécommunications, je ne pouvais plus la joindre", lâche-t-elle en pleurs devant les journalistes chez elle à Courcelles-les-Lens.

    Amara a invité la presse pour témoigner. "La dernière image d'Irak que j'ai vue c'est un homme devant sa maison qui avait explosé. Il était devant les ruines et il tenait son enfant comme pour nous dire : il ne me reste plus que ça!"

    Elle en pleure encore, et elle hurle sa haine contre "la guerre des Américains", rapportant l'eau saumâtre donnée aux nourissons, les maternités bombardées, les hôpitaux sans électricité.

    Amara n'avait pas la conscience tranquille à son départ, elle l'a encore moins aujourd'hui. "J'aurais pas dû les laisser! Tous les jours ils nous demandaient : vous restez avec nous? Nous sommes un espoir pour les Irakiens", s'écrie-t-elle.

    Amara était partie le 23 février par un vol d'Orly à Damas, et elle est revenue mardi après-midi par un vol en sens inverse. Elle a d'abord voulu fuir par la Jordanie. Là, les soldats américains lui ont barré la route, confisqué son passeport et détruit ses films.

    Revenue à Bagdad, elle a obtenu des autorités irakiennes un laissez-passer vers la Syrie, et est partie avec des Irakiens en voiture, sans crainte des tirs de barrage.

    "J'étais la première aux abris"

    "J'ai eu peur lors des trois premiers jours de guerre. J'étais la première à me précipiter aux abris. Et puis ensuite, comme les Irakiens, je regardais les bombes tomber", explique-t-elle. Elle témoigne avec des sautes d'émotion, des pleurs, et quelques moments de calme.

    "Il faut faire quelque chose! Il faut arrêter cette guerre! Il encore temps de faire quelque chose, Chirac doit essayer!

    "Il ne peut rien faire Chirac, ni personne", répond son père, assis à ses côtés.

    Et Amara reprend son récit. "Ils nous ont reçus comme des rois. Ils n'avaient rien, mais ils nous ont tout donné", ajoute-t-elle.

    "Ils m'ont dit: tout ce qu'on veut, c'est la paix, c'est de pouvoir se réveiller et de ne plus avoir d'hélicoptères au dessus de nous, c'est de vivre tranquillement. Est-ce qu'on ne peut pas leur donner ça?", demande-t-elle.

    La "militante contre l'injustice", comme elle se définissait à son départ de Lille, a lâché en route le Parti musulman de France, avec lequel elle était partie.

    A Bagdad, elle est restée avec 150 à 200 boucliers humains dans une centrale électrique. "La bombe qui est tombée le plus près est passée à 700 mètres de moi", raconte-t-elle, ayant appris à estimer la distance. "J'ai laissé 70 amis derrière moi", selon elle.

    Elle se donne maintenant deux semaines pour repartir. Sa famille n'est pas de cet avis, et redoute déjà ce face-à-face avec elle, incapable de reprendre une vie normale. Son frère Mohammed parle déjà de "ne pas la laisser sortir seule"

    2/261: "Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier d'Allah ressemblent à un grain d'où naissent sept épis, à cent grains l'épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d'Allah est immense, et Il est Omniscient."

    Abdel Hakim
     


  2. Nourdine

    Nourdine

    Inscrit:
    24 Juil. 2003
    Messages:
    1 694
    Likes:
    1
    cette dame n'a pas rencontré les volontaires-rêveurs qui sont partis ''défendre l'Irak au nom de l'idéal de la nation arabe etc...''. Ces volontaires qui ont été trahis par la garde républicaine, l'armée irakienne et une partie de la population qui voyait en eux les defenseurs de Saddam.
    Elle rêve la dame. Ou alors, arrêtée au 19 ème siècle.
    Il faut savoir tirer les leçons de cette guerre
    et regarder les choses telles qu'elles le sont en réalité.
    Quand à cette Amara, elle pourra toujours écrire un livre.
     
  3. Elyssa

    Elyssa ...élitiste VIB

    Inscrit:
    18 Sept. 2002
    Messages:
    25 796
    Likes:
    5 367
    ;-)
     
  4. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 774
    Salam,

    Renverser l'ordre établi peut et devrait être amusant…Imaginons Nordine en bouclier humain et Amara tranquillement installer chez elle devant son pc. L'argument ne fait que voiler une réalité que nous connaissons bien depuis longtemps. Toutefois, n'est responsable de cette situation de préjugés que celui qui en parle.Amara a joué de sa vie pour nous écrire un livre …beau jugement Nourdine.

     
  5. Nourdine

    Nourdine

    Inscrit:
    24 Juil. 2003
    Messages:
    1 694
    Likes:
    1
    quote]

    Salam,

    Renverser l'ordre établi peut et devrait être amusant…Imaginons Nordine en bouclier humain et Amara tranquillement installer chez elle devant son pc. L'argument ne fait que voiler une réalité que nous connaissons bien depuis longtemps. Toutefois, n'est responsable de cette situation de préjugés que celui qui en parle.Amara a joué de sa vie pour nous écrire un livre …beau jugement Nourdine.

    [/quote]


    J'imagine qu'elle doit avoir son p.c, la dame, érigé en pc (poste de commandement).
    Si tu as lu les topics consacrés à cette guerre, tu verras bien que j'ai bien fustigé l'empire américain, à l'instar de la majorité ici.Ton ironie n'est pas dans son élément...
    Sauf que les faits sont là: cete guerre justement, elle n'a fait que des victimes civiles, pas tout à fait virtuels.Et les volontaires qui se sont fait tirer comme des lapins sur la ligne de front, aussi bien par les américains que par les fanfarons de la garde républicaine, c'est une réalité.Aussi brutale soit-elle.
    Une réalité que ni Amara ni les boucliers humains partis faire un peu de parodie ne peuvent nier, ne doivent nier.
    Il y a eu défaite, une grosse défaite. Un point c'est tout.
    Le reste, c'est de la littérature dont on attendra quelques arpents croustillants dans un futur livre de madame Amara.
     
  6. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 774
    Salam,

    L'action des boucliers humains est un acte de foi envers une cause bien plus grande que tu ne le prétend.Je ne remets pas en doute ta participation au forum concernant cette sale guerre.Le reproche que je te fais est de minimiser l’action des boucliers humain .Les volontaires de cette action croient que la situation de la population civile irakienne est tellement injuste qu'ils ont sacrifié la sécurité de leurs foyers et de leurs familles, beaucoup ont quitté leur travail, pour affronter la possibilité de ne pas revenir...Et au même titre que les combattants arabe.Les risques sont quasiment les même. L'inaction du monde est la cause de cette situation, et c'est l'action du monde qui doit y remédier.
     

Partager cette page