Conseils aux jeunes mariés

Discussion dans le forum 'Islam' créée par alessandrina le 29 Août 2006.

  1. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    C’est un rappel pour tous les frères qui sont au début de leur mariage ou qui ont des projets dans ce sens.

    Un rappel sur le mariage, sa place dans l’islam, certains devoirs, certains droits que l’épouse et l’époux doivent remplir par rapport à leur Seigneur afin que le succès soit leur meilleur allié.

    Le mariage, az-zawadj, est une nécessité innée, naturelle comme l’indique la parole d’Allah :



    { Parmi Ses signes: Il vous a créés de terre, - puis, vous voilà des hommes qui se dispersent (dans le monde) -. Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. }
    [ Sourate 30 – Versets 20-21 ]

    Si vous faites attention à ce verset vous constatez qu’Il a dit Amour puis Rahma, IL n’a pas inversé.

    C’est à dire que cet Amour qu’il y a entre l’épouse et l’époux, c’est ce qui conduit vers la miséricorde,
    la clémence et la pitié que chacun des conjoints a l’un envers l’autre.

    Nous devons également nous rappeler que le mariage fait partie de la voie de notre Prophète Muhammad. Nous avons à ce sujet quelques hadith. Le premier, d’après Abdallah ibn mass’oud , raconte que le Prophète a dit:

    « Oh ! Vous les jeunes, ceux parmi vous qui êtes capables de se marier, qu’ils le fassent. Cela permet de préserver la chasteté du regard et également la chasteté des parties intimes en évitant l’adultère. Et celui qui ne peut pas, qu’il pratique-le jeûne » [ Rapporté par Al boukhari et Muslim ]

    Dans un autre hadith également rapporté par Boukhari et Muslim, selon ibnu Omar , 3 personnes se sont présentées auprès des épouses du Prophète pour les interroger quant à la vie privée du Prophète en disant :

    « Comment le Prophète vivait-il ? Lorsqu’elles ont relaté sa vie privée, l’un d’entre eux a dit: " Quant à moi, je n'épouse pas les femmes ». Donc il prétend observer le célibat. Le deuxième dit « quant à moi, je prie et je ne dors pas » et le troisième a dit « quant à moi je jeûne et je ne mange pas ».

    Quand le Prophète a entendu les propose de ces trois personnes il a immédiatement réagit en disant : « quant à moi, je prie et je dors, je jeûne et je mange, et j’épouse les femmes. » Il a poursuivi en disant « celui qui se détourne de ma Sunna n’est pas des miens.

    On voit que quand le Prophète a entendu ces propos, il ne les a pas acceptés et il rappelle que le mariage fait partie de sa Sunna. Et bien entendu il y a beaucoup de hadith qui nous en rappellent l’importance.



    sajidine.com
     


  2. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    La première des choses c’est de faire le bon choix : le mariage, mes chers frères, n’est pas un simple coup de foudre, ce n'est pas un flash ( le gars perd la tête et pense jour et nuit à elle et l’inverse, c’est l’histoire de Roméo et Juliette), non, ce n’est pas ça, avant tout c’est Responsabilité et Sérénité.

    Ecoutons le Prophète qui nous explique pour quelles raisons on doit se marier, les motivations. Il dit dans un hadith : « la femme peut être épousée pour l’une des 4 raisons : Pour les biens qu’elle a, pour la réputation ou l’honneur de sa famille et de sa personne, pour sa beauté et pour sa religion. Choisit celle qui a la religion, tu seras satisfait. »

    Ceci parce que tout le reste part … mais la religion, la piété, reste jusqu’à la fin. La beauté part, une femme est belle aujourd’hui, demain elle vieillit, c’est terminé. Elle a de l’argent, elle a des biens, demain ça part. Elle a la réputation …demain cette réputation peut voler en éclat à n’importe quel moment … mais sa piété, As Salah, reste jusqu’à la fin.

    Egalement, dans un autre hadith, le Prophète nous rappelle:

    « Ce bas monde n’est que plaisir et le meilleur des plaisirs de ce bas monde c’est la femme pieuse »

    …car celui qui a une femme pieuse a tout acquit. Tu peux avoir une femme très belle, mais tu risques de vivre un enfer, un cauchemar avec elle. Par contre si tu as une femme pieuse, non. Bien sur, il faut aussi qu’elle me plaise aussi sinon je vais m’en détourner.

    Mais je vais te dire une chose cher frère, fait en sorte que la beauté de cette femme équivaut au sel que tu mets dans la nourriture. On met du sel afin que la nourriture ne soit pas fade (sans goût), fait en sorte que cette beauté soit l’épice que tu mets dans ton plat … ne fait pas de la beauté le critère principal car tous ceux qui sont passé par ce chemin l’ont quelque peu regretté.
     
  3. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    C’est pareil !

    Le Prophète nous rappelle également dans un hadith s’adressant aux familles :

    « si un jeune homme se présente à vous et dont vous êtes satisfait de sa piété et de son comportement, mariez-le. Si vous ne le faites pas, il y aura épreuves sur Terre et corruptions »
    [ Rapporté par Abou Daoud et At Tirmidhi ]

    En effet à partir du moment ou l’on ferme les portes à ce jeune homme qui cherche à compléter, parfaire sa religion par le mariage, et bien, cette famille ou ces gens qui ferment leur porte risquent de le pousser vers l’adultère !

    Tout cela, ce sont les principaux repères, mes chers frères, dans votre recherche pour démarrer, faites le bon choix afin de ne pas le regretter plus tard.
     
  4. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    Commençons par l’époux. Quels sont ses devoirs mais aussi ses droits ?

    Son premier devoir est d’assumer sa responsabilité en tant qu’époux et en tant que chef de famille.

    Allah dans le coran dit :

    Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci …
    [ Sourate 4 – Verset 34 ]

    Pourquoi ? Pour certains avantages, qu’Allah a donné aux hommes : force de caractère, puissance physique, etc. et aussi par les biens qu’ils doivent dépenser pour leur famille. L’époux est le chef de famille, c’est lui le timonier, c’est lui le maître à bord.

    Il faut retenir cela, surtout à notre époque où l’on a tout inversé. Maintenant ce sont les femmes qui commandent, l'homme n’a qu’à signer son cachet et c’est bon. C’est la femme qui prend les décisions à la place de l’homme …

    Non. Il ne doit pas y avoir de dictature mais il n’y a pas d’anarchie non plus.

    Le Prophète nous dit : « vous êtes tous des bergers et vous êtes tous responsables de votre troupeau » ... c’est à dire responsable de ceux qui sont sous votre autorité.

    L’émir, le chef de l’état, est responsable devant Allah de ses sujets, de ses citoyens tout comme l’époux est responsable de son foyer. Et l’épouse également est responsable de son foyer, de l’intérieur de son foyer. Elle est reine chez elle. Elle est responsable également de l’éducation des enfants.

    Et l’on doit se rappeler une chose, la tutelle, la responsabilité que l’époux acquiert par l’acte de mariage qui fait de lui l'époux légal, le responsable direct de son épouse, el wilaya, est une responsabilité, un fardeau et non pas un honneur. C'est une responsabilité devant Allah . Il devra en rendre compte le jour du jugement.

    Le Prophète nous dit dans un hadith :

    « Allah le jour du jugement dernier interrogera chacun concernant ses responsabilités » ... concernant ceux qui étaient sous son autorité. A -t’il préservé leurs droits ? A –t’il préservé cette responsabilité qu’il avait ? Ou bien l’a- t’il négligée et délaissée ? Au point qu’Allah interrogera l’époux concernant sa famille, son épouse, ses enfants.
    On sera tous interrogés là dessus. Alors préparons nous et assumons pleinement notre rôle.

    Bien sur cette tutelle signifie que la dépense est obligatoire, c’est au mari de dépenser pour son épouse et de prendre en charge de façon financière son foyer, sauf bien sur s’il y a un accord préalable.

    Par exemple : l’époux n’a pas de travail, et l’épouse se propose d’elle-même sans être forcée, elle dit « moi je sui prête à travailler ». Il arrive que dans les papiers, et seulement dans les papiers pas dans la réalité, l’épouse soit le chef de famille. C’est donc elle qui devant l’état assume les responsabilités financières. Si l’épouse dit : « je suis prête à t’aider, à assumer le temps que tu trouves un travail », il n’y a pas de problèmes.

    Mais cette sœur, cette femme, qu’Allah la protège, doit se rappeler que ce n’est pas parce que c’est elle qui dépense que c’est elle qui a les rennes du pouvoir. Non. C’est l’époux qui décide en dernier lieu comme nous le verrons plus tard.
    Et que l’époux se rappelle également que pour le fait qu’il dépense pour sa famille et qu’il le fait avec une intention sincère, pour se rapprocher d’Allah, il lui sera inscrit une récompense comme le relate le hadith rapporté par Al Boukhari et Muslim dans lequel le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui ) nous dit que lorsque le croyant ou l’époux, dépense pour sa famille, en souhaitant l'agrément d’Allah, même s’il en s’agit que de donner un morceau de nourriture à son épouse pour qu’elle le mange, il est récompensé par Allah .



    Son deuxième devoir : mes biens chers frères ici présents, c’est de bien traiter l’épouse, de bien prendre soin d’elle et de la respecter. Il est connu, et je reprends l’expression d’un de nos frères qui disait : « le 1er mois du mariage, c’est le mois du miel », tout est rose, tout est beau, après ça, c’est « le mois de l’oignon », car les larmes coulent, les problèmes commencent … il faut donc une certaine sérénité, une certaine maturité, bien traiter son épouse est une recommandation du Prophète qui dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui traite le mieux son épouse, sa famille, et moi je suis celui qui traite le mieux ma famille » et dans un autre hadith il dit également : « celui qui a parfait sa foi c’est celui qui a parfait également son comportement et le meilleure d’entre vous et celui qui se comporte le mieux avec son épouse » .


    a mediter::)
    La femme n’est pas une esclave mes chers frères, la femme n’est pas une esclave mais un être honorable qu’Allah a honoré donc vous devez la respecter et la traiter comme tel. A partir du moment ou tu « l’as privée » de son chez elle, ou tu l’as « arrachée » de son domicile, afin qu’elle soit chez toi, dans ton domicile, crains Allah concernant ce que tu devras rendre comme compte à son sujet.
     
  5. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    Cela veut dire bien sur, en plus de ce que l’on a vu précédemment concernant le fait de subvenir à ses besoins, que l'époux lui accorde un certain temps.

    Ne soyez pas comme l’époux qu’on voit aujourd’hui, qui rentre chez lui après avoir été avec des frères : quand il est avec des frères, dans des lieux, dans des centres, machAllah, quel frère formidable, mais dès qu’il rentre chez lui auprès de son épouse, c’est un « policier », un « gendarme ». En fait la tenue de l’homme bon, « du gentil jeune homme », il la laisse aux vestiaires quand il rentre chez lui, des qu’il franchit la porte du salon, c’est un autre personnage, il tire la tête, pas de sourire, etc. Alors que le Prophète nous apprend parmi les règles de bienséance, que lorsque nous entrons chez nos familles, auprès de nos épouses, commençons par le salut de l’islam :


    «Assalamou alaykoum wa rahamtoullah wa barakatouh» commençons par ça ! Il faut sourire à son épouse, lui faire plaisir!
     
  6. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    .

    Dans le Muslim ibnu Ahmad, il est relaté que le Prophète était un jour en déplacement avec son épouse 'Aisha et quelques compagnons . A un moment donné il a dit à ses compagnons, « avancez devant ! ». Et qu’a -t’il fait ? Il a dit : « Aisha, vient on va faire une compétition, on va courir ». Ils ont couru et elle l’a battu. Elle a été plus rapide que lui, elle l'a battu dans la course et il a accepté.

    Quelques années plus tard, il lui a demandé de recommencer cette course, et 'Aisha lui dit « j’ai pris du poids », ils ont couru et c’est le Prophète qui l’a emporté. Et il lui dit « je me venge par cette victoire de ma défaite précédente ». Ce qu’il faut retenir, c’est que le Prophète s’amusait avec ses épouses, il riait avec elles, et c’est ce qui malheureusement manque quelque fois dans certains couples.
     
  7. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    Même s’il devait y avoir un malentendu, un conflit, entre toi et ta belle-famille, rappelle toi que tu prends soin de ta femme avant tout. C’est une affaire entre toi et eux, ne mélange pas les pinceaux. Souvent on entend les plaintes de certaines sœurs qui disent « mon mari passe son temps à critiquer ma famille »… quelqu'un ici accepterait-il qu’on s’en prenne à sa famille ? Certainement pas !

    Or comme l’a dit le Prophète « Nul parmi vous n’est véritablement croyant tant qu’il n’aime pas pour son prochain ce qu’il aime pour lui-même »
     
  8. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    L’épouse n’est pas une servante, une bonne à tout faire, elle ne doit pas être tout le temps, enfermée dans la cuisine.Tel homme veut une « bonne », du coup sa demeure, et c’est souvent source de conflit, se transforme en restaurant.
    Tous les jours il y a des frères qui débarquent et la pauvre femme, du jour ou elle s’est mariée, elle est toujours dans la cuisine, elle ne connaît pas la couleur des autres murs de la maison.

    Dès qu’elle finit de laver la vaisselle, une nouvelle commence… Il lui dit « Ya Aisha ce soir, j’ai 5 frères qui vont débarquer ». C’est à tel point que certains frères m’ont relatés qu’à force d’avoir des invités, ils ne voient même plus leur épouse…elles vont dormir le soir, ils ne les voient pas… Il ne faut pas exagérer !

    Libérez-lui du temps, le temps de l’instruction.

    Alors certains frères disent « ah non ! Non, il vaut mieux qu’elle reste ignorante parce que le jour où elle va apprendre, ouvrir ses oreilles et ses yeux, elle va prendre ses grands airs avec moi. »… ça ne marche pas ça. Donnez-lui son droit à l’instruction.

    As-tu oublié que le Prophète lorsqu’il recevait des questions d’ordre pudique qui touchaient les femmes, par pudeur, il les envoyait chez Aisha directement parce qu’elle était apte à répondre et ce parce que le Prophète l’a instruite.

    Alors cher frère, si tu as un niveau de science suffisant, accorde à ton épouse un temps pour l'instruire.

    Si tu n’as pas ce niveau, que toi-même tu apprends, crée-lui un cadre adéquat pour qu'elle s’instruise. Achète-lui des livres, achète-lui des cassettes, fais en sorte que par exemple elle puisse suivre un cours ds un endroit qui est sain bien entendu, pieux et ce à condition de lui rappeler que ce n’est pas parce qu’elle va suivre un cours que le foyer doit être sous dessus dessous.
    Ou bien elle sort en disant « je n’ai pas le temps pour mon foyer, j’étudie le Sahih de Boukhari » Et bien avant d’étudier occupe-toi de ton foyer d’abord, ensuite installe toi dans ton salon, prends ton livre et lis à ton aise.

    Donc attention, il ne faut pas étudier et sacrifier son foyer.

    Ceci c’est une plainte qui vient souvent chez certains frères dont les épouses partent à gauche et à droite et délaissent leur foyer. Là ce n’est pas bien. Il faut donner à chaque chose son temps.

    De même nous avons un hadith rapporté par Boukhari pour relater l’importance de l’instruction pour la femme.

    La femme doit s’instruire ne serait que pour savoir comment elle doit prier, pour s'assurer qu'elle prie et fait ses ablutions correctement, pour qu’elle connaisse ses devoirs et droits envers son époux, car d’où viennent la majorité des problèmes qu’il y a dans les couples ... dans les familles ? Ils viennent de l’ignorance. L’ignorance ! Parce que l’époux, ne connaît pas son rôle, il ne connaît pas son devoir, il ne connaît pas son droit.
     
  9. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    Dans un hadith, le Prophète dit à certains compagnons qui étaient venus le voir : « retournez auprès de vos familles, restez auprès d’elles et instruisez les et ordonnez leur le Bien et les devoirs qui leurs sont prescrits. »
    [ Rapporté par al Boukhari et Muslim ]

    On voit ici que le Prophète rappelle l’importance de donner à son épouse son droit à l’instruction. Tout comme toi tu apprends, tu vas à des conférences, tu achète des livres, tu lis, offres également ce cadre à ton épouse.
     
  10. yh13

    yh13

    Inscrit:
    28 Jan. 2005
    Messages:
    1 578
    Likes:
    6
    j'imprime tous ça et jlui sortiré le jour J :D
     
  11. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    Quant à ses droits :
    ===============

    Le 1er droit auquel il a droit de son épouse, c’est l’obéissance, car c’est lui "le chef à bord", et l'épouse doit être contente qu’Allah l’ait libérée de cette responsabilité. Il y a des femmes qui courent après le pouvoir, qui essayent de concurrencer leur époux pour prendre les rennes, faire un coup d’état ! non.

    Il faut rappeler à vos épouses qu'Al hamdoulillah elles ne sont pas les responsables, qu’être responsable est un fardeau. Quand tu n’es pas responsable, tu es tranquille tu as la conscience tranquille. Et c’est pour cela que les compagnons lorsqu’on leur proposait des postes à responsabilité, ils prenaient la fuite car ils avaient peur d’avoir à assumer une responsabilité et d’être négligeant puis d’être interrogé dessus le jour du jugement dernier.

    L’obéissance de l’épouse envers son époux est une notion qui est très mal comprise par beaucoup de nos sœurs.

    Alors qu’Allah a donné à chaque être, un rôle et si chacun respectait son rôle, je vous assure que notre monde irait bien mieux. Que dit le Prophète par rapport à l’obéissance de la femme ? A-t’elle le choix ou bien c’est obligatoire ? Dans un hadith il dit : « si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner devant quelqu’un d’autre, j’aurai ordonné à la femme de se prosterner devant son époux ».

    Tout cela pour souligner l’importance de l’obéissance…

    La femme, la sœur, l’épouse, risque de perdre le paradis à cause de la désobéissance envers son époux et c’est pour cela que le Prophète dit quand il parle de cette femme qui quitte le lit de son époux, qui refuse de dormir à ses cotés :

    « si la femme quitte le lit de son époux , les anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin ».
    ( Commentaire de Mustafa Kastit : elle refuse de dormir avec ou elle quitte carrément le domicile comme ça se voit malheureusement aujourd’hui… Au moindre problème, la dame fait ses valises, prends ses clics et se clac et s'en va)

    Cela il faut le rappeler.

    Mais bien sur l’obéissance implique que le mari ordonne ce qui est correcte, ce qui est conforme à l’islam.

    Par contre s’il ordonne de faire une chose contraire à l’islam, elle doit désobéir car le Prophète dit également :

    « Il n’y a pas d’obéissance à une créature dans la désobéissance au créateur ».

    La femme obéit à son époux que tant qu’il lui ordonne ce qui est correct, ce qui est convenable, ce qui est conforme à l'islam, à ce qu’Allah nous a enseigné dans le coran et à ce que le Prophète Muhammad nous a enseigné vis-à-vis de sa Sunna. Mais s’il lui ordonne autre chose, elle doit dire, Non.

    Le 2ème droit, c’est le respect et il est équivalent à celui qu’il lui doit et dont on a parlé.

    Le 3ème droit, c’est que l’épouse ne peut jeûner le jeûne surérogatoire (pas celui de ramadan) sans son agrément et son autorisation.

    Le Prophète nous dit : « Il n’est pas permis à une femme de jeûner sans l’autorisation de son époux ». (Commentaire de Mustafa Kastit : il faut comprendre le jeûne surérogatoire, celui du lundi et jeudi à titre d’exemple)

    Il se peut en effet que son époux ait besoin d’elle alors qu’elle est en état de jeûne … il veut l’approcher, elle est en état de jeûne … elle doit demander son autorisation sauf bien sur s'il s’agit d’une expiation à faire, des jours à remettre qu'elle n'a pas fait pendant ramadan, là c’est une autre histoire. Pour les autres jeûnes, elle doit demander l’autorisation à son époux. De même elle ne peut faire entrer dans sa demeure qu’une personne que l'époux agrée.

    Mais l’époux ne doit pas être injuste … car il arrive quelque fois que l’époux empêche sa belle-mère ou sa belle sœur ou son beau-frère de rendre visite à son épouse. Il faut être juste c’est permis dans un seul cas, c’est si l’époux remarque que ce milieu influence son épouse dans le mauvais sens. Là c’est autre chose. Là il doit mettre son veto et dire je ne veux pas les voir chez moi. Allah n’accepte pas l’injustice.
     
  12. Bent_blady

    Bent_blady

    Inscrit:
    8 Jan. 2006
    Messages:
    7 056
    Likes:
    18
    C'est un sujet très interessant ma chérie...

    Barraka'ALlah ou fik ;)



    Bisous!
     
  13. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    .

    Son premier devoir, que nous avons déjà vu est l’obéissance.

    Son deuxième devoir, nous l’avons vu aussi, est de respecter son mari.

    Son troisième devoir est de se rappeler ses bienfaits. Qu’elle se rappelle les bienfaits de son époux à son égard.


    Pourquoi ? Parce que le Prophète nous dit :

    « J’ai observé les gens de l’enfer et j’ai vu que ce qui sont en plus grand nombre sont les femmes », les compagnons étonnés demandèrent pourquoi. Il répondit « parce qu’elles mécroient. » Ils redemandèrent, « Est-ce qu’elles mécroient en Allah ? ». Il répondit : « non, elles mécroient en le bon traitement que l’époux leur donne » Ensuite il dit : « L’un d'entre vous traite bien son épouse pendant très longtemps, il prend soin d’elle, la traite bien, se montre gentil, etc., le jour ou il commet une erreur avec elle, qu’est ce qu’elle dit ? : « Franchement toi, je n’ai jamais vu de bien de ta part, il n’y a aucun bien en toi» ».

    La c’est grave. Et le Prophète met en garde contre cela. Ces femmes là gagnent l’enfer facilement.

    Elles mécroient, elles remettent en question toute la période durant laquelle leur époux les a bien traitées.

    Un autre de ses devoirs : soutenir son époux. Le soutenir dans les moments aisés et dans les moments difficiles. C'est très important et c’est comme ça qu'on construit un foyer, un couple solide. C’est comme ça que le bateau avance à vive allure et arrive inch’Allah à bon port.

    Par contre si l’époux rentre chez lui et qu’il est déjà épuisé et qu’en plus ce n’est pas une femme mais un douanier qui l'accueille, « tu étais ou ? Qu’est ce que tu as fait ? Combien t’as rapporté d’argent ? Ceci, cela… » Alors il se dit « déjà je suis fatigué, au travail ils m’ont vraiment énervé et maintenant quand je rentre, je dois subir des commentaires ! T’as oublié ceci, t’as oublié cela ! »…Et c’est comme ça que des couples volent en éclat.

    Non ! Quand son époux rentre, l’épouse doit l’accueillir en « roi ». Je dis « roi » mais il ne faut pas exagérer non plus, il ne faut pas mettre un tapis rouge, des fleurs etc., mais je veux dire par-là qu’elle doit bien l’accueillir.

    Un autre de ses devoirs, c’est de se faire belle pour son époux car nous vivons à une époque ou il y a beaucoup de Fitna, de désordre. L’homme sort de chez lui, il voit des femmes partout et elles sont pratiquement nues dans nos sociétés contemporaines alors la femme doit jouer son rôle, s’embellir pour lui, se présenter de la meilleure des façons quand il rentre le soir. Et embellir également la demeure.

    Par contre si la demeure, sent tous les jours, pardonnez l’expression, les épices et l’oignon, de la même façon que son épouse, et bien il va en avoir marre. Elle doit s’embellir et être présentable. C’est pour cela qu’elle doit mettre du parfum et du maquillage, je dis le maquillage à titre d’exemple parce qu’à long terme ce n’est pas bon pour la femme.

    D’ailleurs la femme ne doit se faire belle que pour son époux, elle ne doit pas sortir maquillée... Si elle s’embellit, elle le fait pour son mari, pas pour quelqu’un d’autre.

    Mais attention mes chères frères, ne demandez pas des choses à votre épouse et vous, vous oubliez votre personne…vous rentrez toujours en salopette, vous sentez l’essence ou le poisson, n’est-ce pas ? Ou alors vos cheveux sont toujours en pétard…non, non, non, ça, ça ne va pas….

    Toi aussi cher frère, tu dois être présentable, toi aussi tu dois te faire beau pour elle.

    Parce que si l’homme est tenté par les femmes, attention, la femme elle aussi peut être tentée par des hommes. Pourquoi ? Parce qu’Iblis circule dans l’individu comme le sang circule dans les veines, voyez-vous ? Il avance rapidement en atteignant directement les droits de la femme, qui sont les devoirs de l’époux et qui consistent à ce qu’elle soit bien traitée, elle ainsi que sa famille et son droit à l’éducation.

    Voilà quelques recommandations concernant l’époux et l’épouse. J’arrive vers la fin, il reste deux derniers points à aborder.

    Le Premier : je rappellerai à notre futur époux ici présent inch’Allah et à tous les frères qui sont des futurs époux et à toutes les sœurs qui seront de futures épouses, je rappelle entre frères, que la sœur qu'il va épouser inch’Allah n'est pas Hafsa, ni 'Aisha, ni Khadija, ni Myriam, qu'Allah soit satisfait d'elles, mais un être qui a ses qualités et ses défauts.

    Pourquoi dis-je cela ? C’est parce que quelque fois il arrive que le jeune homme lorsqu’il épouse une jeune femme, il voit tout en rose « macha Allah ceci, masha Allah cela... », mais quand il vit avec elle et qu’il remarque qu’elle a certains défauts, elle choit, à ses yeux, définitivement et c’est là que les problèmes commencent … « le mois du miel, puis le mois de l'oignon ».

    Et l’inverse est vrai aussi ! L’épouse prend son époux pour un cavalier, elle le prends pour Abou Bakr ou Othman ou ‘Ali radiallahou ajma’in … Elle l’imagine comme Abou Bakr, Othman ou 'Ali ... elle imagine la foi de 'Omar, la piété de 'Othman ou 'Ali … elle voit un frère machAllah, quel frère ! Elle voit tout en rose, des étoiles partout. Mais malheureusement quand petit à petit elle commence à vivre avec lui et qu’elle remarque certains défauts alors elle voit tout en noir tout simplement.
     
  14. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15
    Elle doit se dire « j’ai épousé un homme qui a des qualités et des défauts. Ses qualités, on va faire en sorte de les augmenter et ses défauts, on va faire en sorte de les aplanir » et inversement pour l’époux avec son épouse.

    Le second et dernier point et c’est avec cela que je vais conclure, est le cas où, je ne l’espère pas, il y aurait un différent, un conflit entre l’époux et l’épouse.

    Quelle est la solution ? Que faut-il faire ?
    =================================

    Faut-il que la femme s’en aille et vide la maison comme on a entendu souvent des frères mariés qui un jour se sont retrouvés avec une table, 3 assiettes, 4 cuillères et 5 fourchettes ? :eek:

    La femme a tout vidé, avec un camion et elle est partie. C'est ça l'Islam ? L’islam nous recommande ça ?

    Et ils vont dans les tribunaux maintenant aussi, il y a plein de dossier de couples en divorce ! Si vous voulez divorcer et le divorce reste bien sur le dernier recours après avoir essayer la réconciliation, après avoir essayer de ressouder les liens, Allah nous donne la solution, soit, vous la retenez, c’est à dire que vous l’épousez dans le Bien, soit vous la libérez dans le plus grand respect et l’honneur.

    Parce que maintenant certains s’imaginent que le divorce c'est la bagarre et la dispute d'office. Il faut la bagarre et la dispute pour divorcer selon eux et on entend des femmes et des frères aussi qui disent: "prends ton avocat et je prends le mien !" soubhanAllah, on dirait qu’on est dans un match de boxe, chacun des deux a ses sponsors !

    La solution s’il y a un problème est la suivante : s’asseoir et discuter.

    Et je donnerai un bon conseil à notre frère et futur époux inch’Allah et retenez bien cette leçon : la femme par son tempérament ... en général ... retient beaucoup, elle emmagasine...

    L’homme s’exprime beaucoup plus facilement mais la femme, elle a beaucoup de mémoire pour emmagasiner et un jour le vase déborde, elle explose et c’est pour cela que l’époux doit être intelligent et remarquer ses sourires et sa tristesse … il doit de temps à autre, mesurer la température et s’il voit qu’elle reste à 30° C, c’est bon, si ce n'est pas le cas, il faut vite remédier au problème, donc s’asseoir et discuter. Et le problème chez beaucoup de couples c'est qu’il n’y a pas de dialogue. On dirait que ce sont deux êtres chacun habitant seuls... Il faut du dialogue et éviter les accusations mutuelles.

    L’époux commence en disant « c’est à cause de toi ! Tu as fait ceci, cela » et l’épouse aussi accuse « et toi t’as fais ça !» et Shaytan vient et gonfle la chose et tout explose à la fin et chacun part avec un cœur plein de haine envers son prochain… non ! Ton but quand tu t’assois avec ton épouse c’est premièrement an-nasiha, le conseil, comme dit le Prophète : « La religion c’est le bon conseil, la religion c’est le bon conseil, la religion c’est le bon conseil ».



    De la même façon, ce que tu dois attendre d’elle, c’est qu’elle te corrige aussi. Tu as certains défauts que tu n’as pas remarqués, elle a certains reproches pertinents à te faire, tu dois l’accepter. Ne faites pas comme certains frères d'aujourd’hui … nous autres, on pensait que ça n’existait que chez les générations au-dessus de nous, mais même les jeunes maintenant ont ça, c’est cette fierté déplacée, du moins chez un homme : « Qu’est-ce qu’elle va me dire ? Qu'est-ce qu’elle y connaît ? Moi j’ai toujours raison ! ». Et le plus diplomate parmi eux dit : « tu as raison mais et je n’ai pas tort ! ». Tout cela pour pouvoir s’en sortir quand même mais de façon diplomatique … non !

    Mes frères revenir vers la vérité, vers ce qui est juste, c’est un honneur et une faveur.

    Si maintenant ce couple n’arrive vraiment pas à résoudre ses problèmes alors il faut avoir recours aux gens de science ou alors aux proches des deux familles à condition que les gens, choisis dans les 2 familles, soient des gens sages et non pas des gens qui vont vouloir défendre le membre de leur famille absolument contre l’autre.

    Si vous avez peur d’une dispute entre les familles, convoquez un « arbitre » de chaque famille afin qu’ils discutent et trouvent une solution pour ce couple.



    Qu'Allah protège chaque musulman et chaque musulmane.



    www.sajidine.com
     
  15. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15

    :) gros bisous bichette
    wa fik barraka' allah
     
  16. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    1 802
    Barak Allahou fik ils sont toujours bon à prendre ces rappels ...
     
  17. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15

    oui surtout pour vous les hommes lOOL je plaisante c'est a prendre en compte pour chaqun de nous !
     
  18. CreaMinal

    CreaMinal

    Inscrit:
    3 Juil. 2006
    Messages:
    6 148
    Likes:
    26
    Comment c trop long:eek:

    Laisse tomber jlache l'affaire jme marie pas. :D
     
  19. alessandrina

    alessandrina

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    5 977
    Likes:
    15

    pttddrrr :D!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
     
  20. hennayate

    hennayate Crunch!

    Inscrit:
    14 Oct. 2005
    Messages:
    18 054
    Likes:
    41


    lol moi aussi il faut que j'amène ça à mon fiancé
     

Partager cette page