quelle école pour vos enfant ?

Discussion dans le forum 'Forum parents' créée par AVICENNE84 le 6 Avril 2008.

  1. AVICENNE84

    AVICENNE84

    Inscrit:
    9 Fév. 2008
    Messages:
    29 288
    Likes:
    2 757
    tout est dans la question ,

    école publique , école privée , école à la maison , quel est votre choix et pourquoi


  2. marouaneka

    marouaneka VIB

    Inscrit:
    14 Sept. 2006
    Messages:
    67 818
    Likes:
    4 940
    école public ! tout simplement que je vois pas l'utilité de le mettre dans le privé !! si il veux apprendre ! il apprendra même en école public !!

    cela dit : j'ai ma voisine qui a mis sa fille dans une école "musulmane" sur Paris ! elle a fait d'énorme progrés ! ils apprennent l'arabe littéraire et le coran en plus du programme national français ;)

    et ça franchement j'aurais aimer inscrire mes enfants ! :(
  3. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 687
    sans hésiter ....école PUBLIQUE............
    (école privée que s'il ya un "soucis" en école public........)
  4. abdoo

    abdoo VIB

    Inscrit:
    22 Nov. 2004
    Messages:
    24 261
    Likes:
    5 821
    maternelle publique pour le moment... on verra apres pour la suite
  5. vince92

    vince92

    Inscrit:
    12 Avril 2007
    Messages:
    1 616
    Likes:
    1
    ça dépend ou tu habites ?, si le quartirer est mal famé alors école privé sans hésitation , l'avenir et les résultats des enfants en premier !!!!!!!!!!!!!!!!
  6. yasmine10

    yasmine10

    Inscrit:
    15 Nov. 2006
    Messages:
    387
    Likes:
    2
    école privée sans hésitation !!
  7. chaams

    chaams

    Inscrit:
    3 Juin 2004
    Messages:
    11 003
    Likes:
    50
    une bonne ecole, tout simplement. et on a la chance en belgique d en avoir pas mal.
  8. lilithh

    lilithh

    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Messages:
    5
    Likes:
    0
    l'engouement pour les écoles privées me semble assez incompréhensible... surtout quand on sait que la plupart des professeurs qui y enseignent ne sont pas titulaires du concours de professeur, que certaines écoles ne sont pas sous contrat avec l'éducation nationale (ce qui leur confère une certaine "indépendance" vis-à-vis des programmes officiels de l'éducation nationale... qu'ils ne sont donc pas tenus d'appliquer), que le choix des élèves qui y sont admis s'appuie sur une certaine forme de discrimination, à laquelle tout le monde prétend s'opposer, sauf lorsqu'il s'agit de son petit confort personnel.
  9. vince92

    vince92

    Inscrit:
    12 Avril 2007
    Messages:
    1 616
    Likes:
    1
    non il ya des bonnes écoles privées où les programmes sont respectés, sinon ça dépend ou tu habites, les mauvaises fréquentations ça peut ruiner l'avenir d'un enfant
  10. lilithh

    lilithh

    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Messages:
    5
    Likes:
    0
    je pense qu'il est trop facile de faire reposer sur l'école le poids de l'échec de l'éducation de ses enfants.
    les écoles privées ne sont pas composées que de saints non plus, malgré les tentatives de sélection...
  11. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 687
    Alors je vous arrête tt de suite les amis.
    Les écoles privées ne sont plus ce qu'elles étaient! A partir du collège, c'est totalement à éviter. Pkoi? Elles renferment tous les ramassis des exclus de diverses écoles et qui n'ont d'autre choix que de s'inscrire ds le privé puisque les écoles publiques les refusent ;)
  12. weyli

    weyli

    Inscrit:
    16 Mai 2003
    Messages:
    3 442
    Likes:
    11
    Ici les écoles privées sont vraiment des nids à délinquants et à gosses de riches qui ne savent pas quoi faire de leur fric. Ils ont 3 heures de cours par jour et passent le reste de leur temps le nez dans la coke ou en boite à picoler.

    Les écoles publiques sont irréprochables et j'hésiterai pas à y mettre mes enfants.
  13. gouenalig

    gouenalig

    Inscrit:
    15 Avril 2008
    Messages:
    2
    Likes:
    0
    bonjour,je suis le grand père français d'un petit Sami lui même français de parents divorcés sa maman marocaine et de nationalité française (obtenue à sa demande )refuse de la mettre à la mission française de Rabat,alors que le père français(c'est mon fils)est professeur au lycée Descartes de Rabat.Vous voyez qu'il y a de tout pour faire un monde
  14. w75

    w75

    Inscrit:
    24 Avril 2004
    Messages:
    6 581
    Likes:
    819
    Là tu parles essentiellement du privé hors contrat ; après il y'a le privé sous contrat d'association où les profs sont tenus de respecter le programme officiel, toi tu payes juste les bâtiments, le reste c'est quasiment la même chose que dans le public avec peut être un effectif plus réduit que dans le public notamment à partir du lycée(25/28 élèves par classe).

    Si tu fous ton gosse à Saint michel de picpus ou à Stanislas dès l'entrée en 2nde je pense qu'il acquierera un très bon niveau car ce sont des lycées excellents sans pour autant faire référence à un certain élitisme omniprésent dans des lycées comme Louis le grand ou Henri IV. Après rien n'empêchent aux profs de faire des hors programme tout en suivant la ligne directrice établie par l'education nationale.
  15. w75

    w75

    Inscrit:
    24 Avril 2004
    Messages:
    6 581
    Likes:
    819
    Quant à dire que toutes les ecoles privées sont réservées aux gosses de riche et autres .. vous ne savez pas de quoi vous parlez : des familles modestes munies d'une bourse peuvent "facilement" payer les etudes dans le secondaire à leurs enfants(~2000€ par an en mode demi pensionnaire). Ensuite je sais de quoi je parle puisque j'ai fait mes 3 années de lycée dans le privé : les élèves sont parfaitement encadrés, pas mal de discipline exigée même si cela n'empêche pas ces lycéens d'assumer leur vie d'ado et de se comporter comme tel, bonnes relations prof/élèves(effectifs réduits permettant de meilleurs contacts et certainement une ambiance plus studieuse), des programmes finis dans les temps ou bien avant même, ...

    Pour ce qui est des classes sociales ,tout dépendra du lycée où vous irez, déjà sans parler de l'Hors contrat qui n'est effectivement pas une solution sauf pour les riches qui peuvent se le permettre et ceux qui sont capables de bosser efficacement de sorte de ne pas être recalé en fin d'année. Dans le lycée où j'étais, très bien situé, non loin du jardin du luxembourg, de montparnasse, de la sorbone etc.. je pense que dans ma promo de TS de l'an dernier, les 3/4 de l'effectif ne pourrait pas rivaliser en terme de revenus financiers de leurs parents avec une classe de TS de Louis le grand. La plupart ont des professions liberales et apartiennent à la classe moyenne moyenne mais pas de riche.
  16. yasmine10

    yasmine10

    Inscrit:
    15 Nov. 2006
    Messages:
    387
    Likes:
    2
    pour ça il suffit de se renseigner sur l'ecole (profs et programme)
    mes filles n'ont subi aucune discrimination meme pour notre confort perso qui est certes nettement plus élevé que celui que l'on nous a offert en publique ça c'est incontestable!!!
    en plus en publique ils ont beau avoir le titre de prof vu le nombre d'absentéisme , de grève les enfants ne risquent pas d'avancer !!!
    en privée ils sont remplacés!
  17. yasmine10

    yasmine10

    Inscrit:
    15 Nov. 2006
    Messages:
    387
    Likes:
    2
    tout a fait ok!!! ça résume tout
  18. lilithh

    lilithh

    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Messages:
    5
    Likes:
    0

    environ 2000 euros par an, cela revient à environ 200 euros par mois... affirmer que des familles modestes peuvent se pemettre ce luxe, notamment grâce à la bourse (qui représente une misère dans le secondaire, à moins qu'elle n'ait évolué ces dix dernières années) est absolument insensé. je doute qu'une famille qui touche le R.M.I ou le S.M.I.C, ou qui est au chômage puisse payer pour les études de ses enfants (de même qu'une famille ayant des revenus modestes), quand parallèlement, il existe un système gratuit. c'est ce dernier qu'il faut protéger et défendre, pour lequel il faut demander des moyens supplémentaires (pour régler les problèmes de discipline, de classes surchargées que vous insinuez), et c'est ce que font, avec du mérite, les enseignants du public.
    cela étant dit, je ne juge pas ceux qui se tournent vers le privé. c'est un choix personnel, voire individualiste...
  19. lilithh

    lilithh

    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Messages:
    5
    Likes:
    0
    l'éternel cliché du fonctionnaire râleur... sauf qu'il râle pour défendre l'avenir de l'éducation des futurs citoyens de ce pays, et non pas que pour des intérêts personnels... étant donné ton discours, je ne sais pas si tu peux comprendre que l'on puisse avoir une démarche autre qu'individualiste...
  20. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 687
    Tu me fais penser à une mère qui se plaignait que la prif de français de sa fille était enceinte.
    L'éducation nationale c'est pas le Clergé! Y'a des malades, ça arrive.
    certains abusent. mais les enfants et les parents n'abusent ils pas?
    Ds l'éducation nationale, c'est pas donnant donnant, les élèves prennent et ne rendent pas souvent!

Partager cette page