Education nationale Les syndicats font reculer le ministère

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par petitbijou le 22 Fév. 2012.

  1. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale arrivera-t-il à mettre fin aux grèves récurrentes dans les écoles? Pour l’instant, il a réussi à séduire les centrales syndicales les plus représentatives. Des syndicalistes s’accordent à dire que leur rencontre avec El Ouafa, vendredi dernier, «était positive et a permis d’avancer sur plusieurs points concernant le dossier revendicatif des enseignants». Actuellement, «un regain d’espoir que les revendications soient prises au sérieux, est incontestable», avance Mohamed S’himad, secrétaire général de la Fédération libre de l’enseignement (UGTM). Cette réunion a permis d’aboutir à «la mise en place de mesures concrètes», note de son côté Allal Belarbi, secrétaire général du Syndicat national d’enseignement (CDT). Elle s’inscrit dans le cadre du programme de rencontres mensuelles mis en place en coordination avec le ministère. «Nous constatons une volonté de travail en commun afin de résoudre les problèmes des enseignants, sur la base d’une feuille de route précise», souligne Abdallah Attach, secrétaire général adjoint de la Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement (UNTM). D’autres syndicalistes, à l’image de S’himad, estiment que le ministre de l’Education «s’est montré courageux en adoptant certaines décisions comme l’annulation des deux notes ministérielles (122 et 204)». Les représentants des enseignants soulignent que celles-ci, relatives respectivement à la gestion du calendrier scolaire et à la formation par la méthodologie d’intégration, «étaient l’une des principales causes des grèves et des sit-in organisés durant les dernières années». «Ces notes avaient été adoptées sans consulter les syndicats, qui se sont opposés à leur application», rappelle Attach. Le calendrier scolaire, «devra désormais être géré par les directeurs des établissements en coordination avec les enseignants», fait savoir Belarbi.

    http://www.leconomiste.com/article/891466-education-nationaleles-syndicats-font-reculer-le-minist-re


  2. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    j'ai vu son interview je l'ai trouvé assez tête sur les épaules et critique..maintenant faut voir :prudent:
  3. nam2006

    nam2006

    Inscrit:
    5 Août 2006
    Messages:
    3 236
    Likes:
    990

    La premiere chose à faire est de faire fin aux heures supp ,
  4. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    faut penser à augmenter les salaires alors dans ce cas là :)
  5. Sanzo

    Sanzo VIB

    Inscrit:
    23 Juin 2005
    Messages:
    10 539
    Likes:
    4 877
    Bizarre le titre, très négatif alors qu'en réalité on a plutôt avancé sur ce dossier
    odejiste et ould khadija aiment ça.
  6. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    150
    Likes:
    1 669
    il faut faire bouger ces feignants d'enseignant du public qui se fouttent completement d'enseigner a wulad chaab et qui prefere aller se faire de l'argent en donnant des cours privees et soutien scolaire !
    les responsables du delabrement de l'ecole public sont les enseignants eux memes !
    quand on fait enseignant parce que ca rapporte , pas etonnant de voir cette situation!
  7. virtua11

    virtua11 VIB

    Inscrit:
    24 Avril 2009
    Messages:
    7 122
    Likes:
    7 882
    Il y-en a qui ne diront jamais c'est assez et c'est correcte comme rémunération ,l'école citoyenne commence par des enseignants citoyens,où sont-ils ces enseignants citoyens?
    Nos enseignants d'antan dispensaient des cours supplémentaires gratis et ce sont pour la plupart ceux qui ont bénéficié de cet enseignement gratuit qui sont entrain de sucer le sang des parents pour un travail déjà payé par nos impôts.
    Galilk revendications ,et les devoirs où ils sont?
    Likes reçus MarocKjaime aime ça.
  8. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    je pense qu'ils faisaient allusion à une affaire dans la délégation de Taza où le ministre s'était rendu sur place et a été boycotté par les syndicats
  9. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344

    c'est un terme qui n'existe pas dans nos esprits :)
  10. virtua11

    virtua11 VIB

    Inscrit:
    24 Avril 2009
    Messages:
    7 122
    Likes:
    7 882
    Dans leurs esprits tu veux dire ,les gens de bladi sont plutôt bien.;)pour celle qui se reconnaitra:love:
    Likes reçus petitbijou aime ça.
  11. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    Le3jeb 8ada avec 50 élèves en classe..t'as des recettes magiques? :)
  12. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    150
    Likes:
    1 669
    l'amour d'enseigner , la vocation ...
    aujd les profs font profs car ca rapporte , c'est une honte
  13. virtua11

    virtua11 VIB

    Inscrit:
    24 Avril 2009
    Messages:
    7 122
    Likes:
    7 882
    Les classes à 50 élèves ne sont pas aussi nombreuses qu'on le prétend ,il y-en a à moins 20.Pour exemple la classe du prof branleur ,y-a pas grand monde à ce qu'on voit.:prudent:
  14. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    pour des branches peu fréquentées, mais ce n'est pas le cas de L ou encore S hélas c'est la vérité aussi!!
    Likes reçus Khadidiatou61 aime ça.
  15. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    faut les moyens pour ça aussi..je ne dis pas que certains profs ne méritent pas la guilotine, mais au vu des conditions de travail et surtout l'éducation de certains gosses (pour pas dire beaucoup), certains profs pètent les plon..des faits divers n'en manquent pas, entre celui qui vient en cours avec une bouteille cachée dans son cartable, ou l'autre défoncé etc etc..l'école n'est plus ce qu'elle était et les générations qui la fréquentent encore moins..gérénation 9elete trabi
  16. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    150
    Likes:
    1 669
    celui qui vient en cours et qui fout le bordel , il faut l'envoyer en prison direct !
    Likes reçus Khadidiatou61 aime ça.
  17. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    il y en a beaucoup, j'habite à côté d'un collège qui était de renomé dans le temps, quand je le vois aujourd'hui et ceux qui le fréquentent j'ai mal au coeur..les jeunes d'aujourd'hui ont des têtes bizarres, te regardent bizarrement, alors que nous dans le temps on baissait les yeux quand une personne plus âgée nous regardait..hadou walou 9elete trabi et 9elete le3fa et les parents ma8oumach 8na, l'école est un établissement où on fait évoluer l'esprit et l'âme l'éducation c'est à la maison que ça se passe, encore faut il y être quand il le faut avec des parents dignes de ce nom..bref un sujet qui me chagrine!!
  18. Ja3er

    Ja3er

    Inscrit:
    27 Oct. 2011
    Messages:
    1 371
    Likes:
    517
    Vous tapez dans le vide, les enseignants qui font les heures sup et qui travaillent le plus sont les plus compétents ;c'est pour ça qu'ils arrivent toujours a combler leurs salles et il faut laisser les élèves qui le peuvent en profiter, ca ne fait que remonter le niveau global.
    de plus des heures sup il y'en a réellement pour toutes les bourses je n’exagère pas du tout.

    mes meilleurs profs avaient des situations matérielles (très)confortables , ils avaient de jolies voitures et étaient propriétaires de leurs maisons; parce que ce sont de vrai bosseurs très efficaces pour les élèves qui travaillaient aussi bien au lycée publique (ou j'étais) que dans le privés et puis dans les cours du soir et les cours de soutients privés.
    Bien qu'ils s'absentaient quelque fois ; il était mille fois plus intéressant pour l'élève d'assister a 1 de leurs cours qu'au cours d'un autre qui soit """"intégre,qui ne fasse pas d'heures sup (oui il y en a """ mais qui est mauvais , pas efficace du tout et ne fait que vous faire perdre du temps.
    Les bons profs se font plus d'argent que les autres , ca les motivent en plus alors laissons les faire et je vous assure que le prof qui bosse bien dans le privé et mal dans le publique n'est qu'un mythe largement exagéré, et j'ai passé la quart de ma vie au sein de profs h24.
  19. virtua11

    virtua11 VIB

    Inscrit:
    24 Avril 2009
    Messages:
    7 122
    Likes:
    7 882
    Le principe est de faire son travail et le faire bien en classe pas ailleurs ,il se trouve que de nos jours tous nos élèves ont besoin de cours de soutien ,d'où vient cet état des choses?
  20. MohTaha

    MohTaha

    Inscrit:
    17 Juil. 2008
    Messages:
    6 719
    Likes:
    688
    Cette tendance est pareille partout, en Corée du Sud et au Japon tous les étudiants sans exception font des cours du soir, et en France il était même question de rendre les cours de soutien gratuits pour les étudiants...

    Le problème n'est pas là à mon avis.

Partager cette page