Faim dans le monde: catastrophe en 2050

Discussion dans le forum 'Actualités internationales' créée par SoumaSoum078 le 2 Juin 2011.

  1. SoumaSoum078

    SoumaSoum078 Je stresse comme un lutin ! Contributeur

    Inscrit:
    10 Mai 2010
    Messages:
    21 099
    Likes:
    7 497
    Pour nourrir les neuf milliards d'habitants de la planète en 2050, une réforme majeure du système alimentaire mondial s'impose alors que les récoltes de certaines régions sont menacées par le réchauffement climatique, a averti mardi l'organisation humanitaire Oxfam.

    Si rien n'est fait, le prix de certaines denrées alimentaires comme le maïs aura plus que doublé d'ici 2030, frappant en premier les plus pauvres qui dépensent déjà jusqu'à 80% de leurs revenus pour se nourrir, selon le rapport de l'ONG britannique.

    "Le système alimentaire ploie sous l'intense pression du changement climatique, de la dégradation écologique, de la croissance démographique, de la hausse des prix de l'énergie, de l'augmentation de la demande de viande et de produits laitiers, de la concurrence pour l'obtention de terres pour produire des biocarburants, de l'industrialisation et de l'urbanisation", selon le document.

    Bond de 70% de la demande alimentaire
    Alors que plus de 900 millions de personnes sur une population mondiale de 6,9 milliards souffrent déjà de la faim aujourd'hui, le nombre des victimes pourrait s'accroître rapidement lorsque la "catastrophe annoncée" aura frappé d'ici 2050 avec un bond prévu de 70% de la demande de produits alimentaires, a estimé Oxfam.
    "Notre capacité à augmenter la production alimentaire est en déclin et le taux moyen de croissance des rendements agricoles a diminué de près de moitié depuis 1990 et devrait continuer à diminuer pour atteindre moins de 1% dans la prochaine décennie", a averti le rapport intitulé
    "Cultiver un avenir meilleur".
    Les récentes périodes de sécheresses et autres incidents climatiques dans le monde "laissent augurer d'une baisse de la production céréalière et donc d'une nouvelle hausse des prix agricoles", a noté Jean-Cyril Dagorn d'Oxfam France.

    A l'approche du G20 agricole (à Paris les 22 et 23 juin), Oxfam a lancé un appel à "enrayer la spéculation sur les denrées agricoles et alimentaires et relever le défi alimentaire mondial".
    Plus d'investissements dans l'agriculture paysanne et familiale

    Selon l'ONG la réforme du système alimentaire doit passer par davantage d'investissements dans l'agriculture paysanne et familiale, la valorisation des ressources naturelles, un meilleur accès aux marchés pour les petits exploitants, la lutte contre le gaspillage, d'eau notamment, et l'arrêt des subventions à la production de bio-carburants dans les pays riches.
    Le rapport a également réclamé l'arrêt de la domination de quelques grandes multinationales sur le marché des matières premières agricoles et des semences.
    Prenant l'exemple de l'Inde, Oxfam a rappelé que la croissance économique y a plus que doublé entre 1990 et 2005 mais que le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté de 65 millions.

    En effet, les populations pauvres en milieu rural restent exclues du développement économique.

    En parallèle, l'engouement des Etats-Unis pour le bio-éthanol a conduit à utiliser 15% du maïs mondial pour en faire du carburant, même en période de forte crise alimentaire.
    Et l'ONG de rappeler que la quantité de céréales nécessaires pour faire le plein d'éthanol d'un véhicule 4x4 peut nourrir une personne pendant un an.



    http://www.alterinfo.net/Faim-dans-le-monde-catastrophe-en-2050_a59435.html
     


  2. nain67

    nain67 قزم

    Inscrit:
    24 Déc. 2010
    Messages:
    2 540
    Likes:
    440
    Si seulement les pays sous-développés pouvaient quitter leur mode de vie "familial" et passer au capitalisme...

    Rappelons que l'on mange ce qui se trouve dans la zone de consommation. Les africains mangent du produit en afrique, les asiatiques du produit en asie. Il faut donc que les pays se développement. Le "meilleur accès" au marché est donc foireux, puisque le concombre du marché de valence produit à 20km n'est pas basé sur le prix de la bourse de chicago. C'est donc plutôt la subvention des producteurs locaux qu'il faut.
     
  3. mam80

    mam80 la rose et le réséda Modérateur

    Inscrit:
    23 Sept. 2009
    Messages:
    21 166
    Likes:
    14 952
    Soumasooum

    tu oublies les boites de FABRICATION D ENGRAIS
    (mafia mondiale)
    qui obligent les petits producteurs à utiliser leur engrais , qui crée des sols stérils,
    et par ricochet
    obligent ces mêmes petits producteurs à UTILISER des graines (vendues par les mêmes qui vendent l'engrais) à usage unique
    qui , non plus, ne se reproduisent pas

    regarde au vénézuéla ce qui se passe après les champs de colza
    en martinique, dans les plantations de bananiers

    C EST L ENGRAIS QU IL FAUT D ABORD STOPPER
    pour pouvoir encore produire de la nourriture de proximité

    mam
     
  4. mam80

    mam80 la rose et le réséda Modérateur

    Inscrit:
    23 Sept. 2009
    Messages:
    21 166
    Likes:
    14 952
    il faudrait revenir à de composts naturels pour toute l'agriculture
    et
    stopper les pesticides et les engrais

    c'est possible, d'après une étude mondiale (je n'ai plus la référence)

    au lieu de ça , on empêche, par ex, la fabrication du purin d'orties
    (par la loi)
    .................

    mam
     
  5. mam80

    mam80 la rose et le réséda Modérateur

    Inscrit:
    23 Sept. 2009
    Messages:
    21 166
    Likes:
    14 952
    je viens de reprendre cet article :
    Des milliards d'abeilles sont en train de mourir en silence, ce qui met en danger nos cultures et notre alimentation. Et une interdiction généralisée d'un groupe de pesticides toxiques pourrait éviter l'extinction des abeilles.

    Mais la France, sous la pression des puissantes industries chimiques, vient de renouveler l'autorisation d'un de ces pesticides. Pour sauver les abeilles, et alors que le débat fait rage pour répondre à cette crise, nous devons faire changer la position de notre gouvernement

    Elles sont à la base de tout dans l'agriculture, sous nos climats

    mam
     
  6. nain67

    nain67 قزم

    Inscrit:
    24 Déc. 2010
    Messages:
    2 540
    Likes:
    440
    Rappelons qu'en Europe les abeilles ont baissé de 40%, mais de 90% au moyen-orient.
     

Partager cette page