Les femmes sont votre champ

Discussion dans le forum 'Islam' créée par fioufiou le 28 Mars 2012.

  1. Perfect

    Perfect

    Inscrit:
    11 Mars 2009
    Messages:
    2 893
    Likes:
    394
    Ce que je comprends de ce verset, c'est que l'islam n'a pas déterminé les positions sexuelles. L'islam a interdit la sodomie et les rapports sexuels pendant les menstruations et tout le reste est permis. " Comme vous le voulez", c'est à dire, faîtes l'amour avec vos femmes comme vous le souhaitez.

    (Et comportez-vous convenablement envers elles )
    ( Coran 4:19 ) Si on comprend le verset comme tu dis, l'homme peut obliger sa femme à coucher avec luiquand il veut, et comme il veut, contre sa volonté, où est donc le respect de la femme que prône le Coran?
    Biensûr, plusieurs personnes chercheront à détourner le verset de son sens originel, déjà que même la traduction peut détourner le sens. L'esprit et les métaphores de la langue arabe changent l'interprétation des versets quand on les inscrits dans une autre langue.
    Likes reçus LeMagnifique aime ça.


  2. bachir1975

    bachir1975 VIB

    Inscrit:
    20 Fév. 2011
    Messages:
    6 168
    Likes:
    3 549
    ce verset explique aussi l'interdiction de la sodomie avec une femme, mais de manière métaphorique, je m’explique :

    une personne qui laboure sont champs, se doit de le faire sur une terre fertile, donc qu'elle est le lieu de fertilité d'une femme, sa matrice et non le reste.
    ali91 et simplement la aiment ça.
  3. batoule34

    batoule34

    Inscrit:
    17 Mars 2008
    Messages:
    8 282
    Likes:
    1 551

    jamais de la vie je préfére crever avant
    et puis j'ai une mére et des soeurs pour m'aider à la maison si le but est vraiment de me soulager
    gallik yjiblik derra tsoulagik lawah nbeg
  4. fioufiou

    fioufiou

    Inscrit:
    20 Oct. 2007
    Messages:
    2 391
    Likes:
    114
    MERCIIIII BEAUCOUP POUR CES REPONSES!!!!!


    Mais une autre question: J'ai lu des commentaires qui disaient que la femme etait punie si elle refusait un rapport sexuel.

    Vous avez lu ça dans le Coran ou dans autre part?
  5. Zack93

    Zack93 VIB

    Inscrit:
    20 Mars 2008
    Messages:
    15 387
    Likes:
    3 111
    Certainement pas dans le coran.

    C'est un hadith.
  6. Drianke

    Drianke Contributeur Bladinaute averti

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    24 957
    Likes:
    17 405
    Ah bon?

    Bah revoit les bases du Fiqh (jurisprudence islamique)...sinon dans l'Islam son mari peut lui refuser le Khûl pour ce motif s'il assume tous ses devoirs alors on fait comment?

    Wallahû 'Alam


  7. Drianke

    Drianke Contributeur Bladinaute averti

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    24 957
    Likes:
    17 405
    On cherche pas à figer les avis...c'est l'Islam qui dit que...

    Un homme qui prend une co-épouse n'est pas obligée de prévenir la première et je n'ai pas lu d'avis contraire à ce sujet bien précis dans le Fiqh...pour le bien être de son couple, de sa 1 ère famille, pour que les fratries des 2 lits se connaissent et grandissent pas comme des inconnus effectivement il devrait prévenir sa 1 ère femme qu'il a pris une seconde et qu'il y aura un 2 ème foyer...faut quand même justifier les absences si on découche c'est parce que c'est le tour de la 2 ème...et pas parce qu'on fait la fête dehors toute la nuit...

    M'enfin aujourd'hui en Europe assumer 2 foyers, 2 femmes, des enfants en grand nombre financièrement c'est pas possible ou alors faut avoir 5000 € de revenus par mois...

    Wallahû 'Alam

    Likes reçus kolargool aime ça.
  8. fioufiou

    fioufiou

    Inscrit:
    20 Oct. 2007
    Messages:
    2 391
    Likes:
    114


    Ok mais c'est un hadith authentique?
  9. Perfect

    Perfect

    Inscrit:
    11 Mars 2009
    Messages:
    2 893
    Likes:
    394
    Al-Bukhârî, Muslim et Ahmad rapportent, d'après Abû Hurayra , le hadith suivant : « Lorsqu'un homme invite sa femme à partager sa couche, qu'elle refuse et qu'il passe la nuit irrité contre elle, les anges la maudissent jusqu'au matin. » [ Rapporté par Al-Bukhârî, Muslim et Ahmad ]

    Quoiqu'il soit authentique, Le hadith reflète plutôt à mon avis, l'esprit d'une société masculine ou la femme devrait être soumise à son mari, ils ont l'air d'être plutôt attribués au Prophète par intérêt, je ne vois pas comment des mots aussi dégradants sorteront de la bouche d'un si grand homme qui est le Prophète.
    Likes reçus breakbeat aime ça.
  10. Zack93

    Zack93 VIB

    Inscrit:
    20 Mars 2008
    Messages:
    15 387
    Likes:
    3 111
    Cela me semble très improbable. Je pense que toutes les interdictions figurent dans le Coran. Le Coran n'interdit pas à une femme de se refuser, j'en déduit que ce hadith est forgé.


    Pour autant, il figure dans les sahih Muslim & Bukari
  11. kolargool

    kolargool VIB

    Inscrit:
    27 Déc. 2007
    Messages:
    14 264
    Likes:
    3 338

    Avec quelques enfants , on peut les atteindre.
  12. kolargool

    kolargool VIB

    Inscrit:
    27 Déc. 2007
    Messages:
    14 264
    Likes:
    3 338
    l'esprit d'une société masculine ou la femme est soumise à son mari,../..

    La femme est une éternelle mineure, dans une majorité de hadith qui s'enchevauches elle est sous la tutelle de l'homme.

    Si tu rajoutes a cela les us et coutumes, elle a besoin pour ce qui est important, ou pour prendre des décisions de famille de l'aval d'un homme.

    meme pour quitter sa maison pour aller voir son pére mourant , elle doit avoir l'aval de son époux.

    Qui n'a jamais entendu dans son entourage que si le mari ou le père interdit ceci ou cela, la bonne musulmane ne le contredira pas !

    Ils est avancé qu'elle a justement la liberté d'utiliser la patience, l’explication, la communication comme solution comme réponse a ces interdictions car c'est forcement pour son bien qu'ils ont été prononcé par l'homme.

    Une femme ne s’éloigne jamais de son homme et/ou tuteur d'une certaine distance (la sécurité qu'elle ne perçoit pas elle, est évoqué)
  13. Pareil

    Pareil VIB

    Inscrit:
    3 Avril 2011
    Messages:
    12 409
    Likes:
    8 452

    Les amateurs de hadith en ont un d'ailleurs qui appuient ce point-là. Comme quoi, même si elle est au fourneau, elle doit obéir.
    Et un autre indiquant que si elle refuse d'obéir, elle sera maudite par les anges, etc.
  14. MarxIslam

    MarxIslam VIB

    Inscrit:
    1 Août 2007
    Messages:
    23 592
    Likes:
    3 404
    D'après les hadiths, les anges nous bénissent quand on fait des bons actes et nous maudissent quand on se comporte d'une sale manière.

    Les femmes ne sont pas toutes pareilles. L'assouvissement des désirs de notre partenaire est un devoir. Il y'a des femmes qui manquent à ce devoir et refusent d'assouvir la soif sexuelle de leur mari.

    L'attitude de ces femmes est inacceptable que ça soit pour Dieu, Ses anges, Ses messagers, ou notre société. Pourquoi épouser un homme qu'elles refusent sa compagnie au lit ?! Pourquoi se marier si elles ne sont pas prêtes à répondre aux désirs sexuels de leur mari ?! A quoi sert le mariage si on va rester sur notre faim ?! Qu'on se limite à l'amitié, ça sera mieux !

    Le hadith en question ne parle pas d'un cas exceptionnel : le cas d'une femme malade, fatiguée, voire psychiquement ne sent pas bien. Il parle du refus de la pratique sexuelle en tant que norme… et je ne pense pas qu'il y'a une société qui ne réprouve pas cette déviance et un système judiciaire qui n'autorise pas le divorce dans ce cas.

    En mai 2009, un niçois a été condamné par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à verser 10 000 € de dommages et intérêts à son ex-femme pour « absence de relations sexuelles pendant plusieurs années ».
    Likes reçus simplement la aime ça.
  15. breakbeat

    breakbeat VIB

    Inscrit:
    25 Nov. 2008
    Messages:
    63 608
    Likes:
    26 658
    Il faut remonter le Coran pour comprendre :

    "Elles sont pour vous un vêtement et vous l'êtes pour elle" (2 : 187)

    Puis un peu plus loin :

    " Les femmes ont autant de droits que de devoirs vis-à-vis de leurs époux.Une certaine préeminence demeure acquise aux hommes " (2-La Vache-228)

    "C'est un signe de Lui que d'avoir que d'avoir crée pour vous des épouses ,issues de vous-mêmes ,auprès desquelles vous vous délassez.Il a suscité entre vous et elles affection et bonté " (30-Les Bysantins-21)

    User de bonté ce n'est pas profité de sa prééminence (n'en déplaise à certains...) et abuser des femmes, notamment de leur corps.

    "Les femmes ont autant de droits que de devoirs dans le mariage ,suivant une juste mesure" (2-La Vache -228)

    "Vivez avec vos femmes en bon rapports" (4-Les Femmes-19)

    Abuser de la gentillesse de sa femme et la violé c'est être bon dans ses rapports ?

    Bref ! j'en connais n'empêche qui vont me tomber dessus pour dire que les versets que je cite ne sont que des interprétations personnel ! à chaque fois que des versets claire nuance les choses dans le sens contraire de leurs fantasmes ils débarquent ceux là...
  16. ali91

    ali91 VIB

    Inscrit:
    19 Oct. 2005
    Messages:
    7 231
    Likes:
    2 092

    Salam 3aleycoum


    En Fait ce que j'essai de dire c'est qu'on a le texte, on a la réalité et la raison
    Il faut essayer de faire corroborer ces 3 choses tout en restant fidèle au texte.
    Nous avons l'exemple de FATIMA (ra) qui a refuser que ALI (ra) prenne une seconde épouse.

    L'imam shafi3i à changer la moitié de ces avis juridique lorsqu'il parti en Egypte.

    Aujourd'hui comme tu la préciser, Une personne censé ne peut faire ça
    la raison humaine le refuse.

    C'est comme cette histoire débile qui dit que Lorsque tu consulte l'avis de ta femme fait le contraire de ce qu'elle dit..

    Personnellement je suis de nature monogame et cette histoire de polygamie c'est trop rentré dans la tete des nouveaux muslim
    Des coups de Fouet c'est ça qu'ils leurs faut
    simplement la et haha93 aiment ça.
  17. haha93

    haha93

    Inscrit:
    10 Mars 2009
    Messages:
    1 067
    Likes:
    369

    Ibn Qudâma al-Maqdissî & SHeikh ul-Islâm Ibn Taymiyyah

    BismiLLehi ar-Rahmân ar-Rahîm


    Al-Imâm Ibn Qudâma al-Maqdissî (rahimahullâh) a dit :
    Si, en épousant une femme on accepte la condition de ne pas la déplacer de son domicile paternel ou de son pays, la condition devra être respectée, en vertu de ce qui a été rapporté du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) : « Les conditions les plus dignes d’être respectées sont celles qui vous ont permis de jouir de rapports sexuels. » [1]

    Si on épouse une femme à condition de ne pas lui donner une coépouse, elle a le droit de se séparer du mari, s’il la lui donne. Tout cela se résume en ceci que les conditions matrimoniales sont de trois catégories :

    L’une d’elles consiste dans les conditions dont le respect est obligatoire. Ce sont les conditions qui procurent un avantage à la femme comme le fait de ne pas la déplacer de son domicile paternel, ou de son pays ou de ne pas voyager avec elle ou de ne pas lui donner une coépouse ou de ne pas prendre une concubine. Ces conditions sont à respecter obligatoirement. S’il ne le fait pas, elle a le droit de faire dissoudre le mariage

    SHeikh ul-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) interrogé sur la question répondit aussi :
    La réponse est oui. Ces conditions sont valables conformément à l’école de l’Imâm Ahmad et à l’avis des Compagnons [as-Sahâba] et de leurs successeurs immédiats [tâbi’îne]. C’était en particulier l’avis de ’Oumar Ibn al-Khattâb, de Amr Ibn al-’As, de Chourayh al-Qadhî, de al-Awza’î, ainsi que de Ishaq.

    Pour l’imâm Mâlik, si l’épouse formule dès l’établissement du contrat du mariage la condition de pouvoir disposer d’elle-même, cette condition est valable et permet à la femme de se séparer du mari. Cet avis ressemble à celui adopté par l’école de l’imâm Ahmad. Car ils reposent tous les deux sur ce qui a été rapporté dans les Deux Sahîh d’après le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) : « Les conditions les plus dignes d’être respectées sont celles qui vous ont permis de jouir de rapports sexuels ».

    ’Oumar Ibn al-Khattâb a dit : « En matière de droit, les conditions sont décisives ». Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) considère que les conditions qui permettent de jouir des rapports sexuels sont plus dignes d’être respectées que les autres. Ce qui est bien le cas ici.

    C l'avis de la plupar des savant je te laisse apprendre
    Likes reçus ali91 aime ça.

Partager cette page