France : la dépouille de Wissam El Yamni restituée après six mois

Discussion dans le forum 'Actualités internationales' créée par Bladi Robot le 16 Juin 2012.

  1. Bladi Robot

    Bladi Robot Je suis un robot

    Inscrit:
    19 Mars 2002
    Messages:
    17 643
    Likes:
    1 616
    La dépouille de Wissan El Yamni, un franco-marocain de 30 ans mort après neuf jours de coma, suite à une interpellation musclée par deux policiers le 31 décembre dernier, a été rendue à sa famille pour être inhumer dimanche au Maroc.
    Wissam El Yamni portait plusieurs lésions et fractures lors de son hospitalisation. Ses proches et ses amis qui réclament la vérité, dénoncent un meurtre.
    D'après une autopsie préliminaire, le parquet avait estimé que sa mort avait été provoquée par une "compression des (...)

    - Monde / France, Procès, Homicide, Clermont Ferrand

    France : la dépouille de Wissam El Yamni restituée après six mois...
     


  2. w75

    w75

    Inscrit:
    24 Avril 2004
    Messages:
    6 585
    Likes:
    890
    C'est bien malheureux quand même , j'aimerais bien apporter mon soutien à la famille ne serait-ce que pour que le jugement soit rendu sur ces soit disant policiers.

    kantouh > ce jeune homme n'était visiblement pas un de ces caïds auxquels tu veux associer tout jeune d'origine maghrébine. C'est une honte d'autant que toi-même tu es d'origine maghrébine .. Les autopsies révèlent qu'il y'a bien eu des violences responsables de l'écrasement des carotides(veines dont la rupture entraîne la mort immédiate).
     
  3. wissammmmm

    wissammmmm

    Inscrit:
    11 Déc. 2012
    Messages:
    2
    Likes:
    3
    Bonjour,

    Wissam a été assassiné le jour de l'an, beaucoup de mensonges ont été colportés, il est impossible pour moi de joindre un lien si vous souhaitez avoir plus d'info taper "Vérite et Justice pour Wissam" sur dailymotion et vous comprendrez mieux beaucoup de choses : il n'était pas sous une fureur paroxystique, certains policiers disaient même qu'il était calme, le médecin légiste a oublié 6 fractures, les médecins parlent de marquent de strangulation très importante au niveau du cou, du côté des 25 policiers saouls (selon les témoins) pas la moindre égratignures.
     

Partager cette page