histoire, temoignages poemes qui font reflechir

Discussion dans le forum 'Islam' créée par ummalik le 17 Déc. 2006.

  1. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    Facture acquittée !
    Un soir, pendant que maman préparait le souper, son petit garçon arrive dans la cuisine et lui présente un morceau de papier. Maman s'essuie les mains sur son tablier et commence à lire ce qui était écrit.

    Pour avoir tondu le gazon: 5 euro

    Pour le nettoyage de ma chambre cette semaine: 1.00 euro

    Pour avoir fait des emplettes pour toi: 0.50 euro

    Pour avoir gardé mon petit frère pendant que tu était au magazin: 0.25 cents
    Pour avoir obtenu un bon bulletin: 5.00 euros

    Pour avoir sorti les déchets: 1.00 euros pour nettoyage et râtelage de la cours : 2.00 euros
    TOTAL: 14.75 euros

    Sa mère l'a regardé droit dans les yeux. On pouvait voir, dans ses yeux étincelant, défiler une foule de souvenirs. La maman prit alors une plume, tourna la fueille et se mit à écrire au verso.

    Pour t'avoir porté pendant 9 mois: gratuit

    Pour toutes les nuits passées auprès de toi à prier et te soigner: gratuit

    Pour tout le temps et toutes les larmes dépensées pour toi depuis ta naissance: gratuit


    Pour toutes les inquiétudes: gratuit


    Pour tout les conseils, les connaissances transmise et le prix de tes études: gratuit

    Pour tes jouets, nourriture, tes vêtements et même t'essuyer les larmes et te moucher: gratuit

    Mon fils, si tu fais l'addition, tu constateras que le prix de mon amour pour toi est... gratuit

    Eh bien, mes amis, quand le fils eut terminé de lire ce que sa maman avait écrit, deux grosses larmes coulaient sur ses petites joues. Le petit bonhomme regarda sa mère et lui dit :
    "MAMAN, COMME JE T'AIME!"

    C'est alors qu'il prit la plume et inscrivit en grosses lettres sur sa facture...

    PAYÉ AU COMPLET
     


  2. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    Cela se passe dans le métro parisien ,il y'a une femme qui porte le niqab assise et une jeune fille arabe vient parler à la femme assise .La jeune fille arabe porte un jeen sérré elle est maquillé à la mode Llah istekh ...Elle dit à la femme portant le niqab rentre dans ton pays tu nous fait honte à t'habiller comme ca .Alors la femme portant le niqab enleve la partie voilant le visage de son niqab et macha'Allah c'était une francaise elle lui dit c'est plutot à toi de rentrer chez toi car je suis dans mon pays
     
  3. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    A l'aube, le croyant a entendu l'appel à la prière :

    Le croyant: "Je dois me lever pour aller à la mosquée"

    Le diable: "t'as tout le temps, tu peux encore dormir"

    Le croyant: "Je vais rater la prière à la mosquée"

    Le diable: "Ne sois pas trop strict, fais-la à la maison"

    Le croyant: "Je cherche protection auprès d'Allah contre toi"

    - Le croyant voulait réciter quelques prières :

    Le croyant: "Je dois me repentir"

    Le diable: "T'es encore jeune"

    Le croyant: "J'ai commis beaucoup de péchés"

    Le diable: "Profite de ta jeunesse avant de vieillir"
    Le croyant: "Je crains mourir avant de me repentir"

    Le diable: "Attends le soir et écoute la musique"

    Le croyant: "La musique est illicite"

    Le diable: "Certains disent que c'est licite"

    Le croyant: "Je cherche protection auprès d'Allah contre toi"

    - Une jolie fille est passée, le croyant a baissé le regard :

    Le diable: "Pourquoi ne regardes-tu la jolie fille"

    Le croyant: "C'est interdit de regarder les filles"

    Le diable: "Méditer la beauté n'est pas une chose interdite"

    Le croyant: "Je cherche protection auprès d'Allah contre toi"

    - Le croyant voulait faire le pèlerinage mineur (Omra) :

    Le diable: "Pourquoi tu fais tes valises?"

    Le croyant: "Pour aller faire l'Omra"

    Le diable: "Tu risques ta vie et ton argent"

    Le croyant: "Il faut corriger les fautes"

    Le diable: "Les bonnes actions sont multiples"

    Le croyant: "Je cherche protection auprès d'Allah contre toi"

    - Le croyant voulait donner un conseil :

    Le diable: "Tu vas causer un scandale"

    Le croyant: "Le conseil est bénéfique pour tout le monde"

    Le diable: "Tu cherches la bonne réputation"

    Le croyant: "Je cherche protection auprès d'Allah contre toi"

    - Questions posées tous les jours et le diable a la repartie prompte :

    Question: "Qui est Ahmad Ben Hanbal?"
    Le diable: "Il m'a tourmenté en incitant les gens à suivre le Coran et la Sunnah"

    Question: "Et Saladin?"

    Le diable: "Il m'a humilié"
    Question: "Et les Mujahidines?"
    Le diable: "Ils détruisent ce que je construis"

    Question: "Qui est Pharaon?"
    Le diable: "Je le soutenais avec tous les moyens"

    Question: Et Lénine"
    Le diable: "Il est avec Staline!"

    Question: "Et les socialistes?"
    Le diable: "Nous nous partageons les biens et les prières"

    Question: "Et Israël?"
    Le diable: "Un état démocratique"

    Question: "Et les Etats-Unis?"
    Le diable: "Mon pays de résidence"

    Question: "Et les magazines féminins?"
    Le diable: "C'est notre guide"

    Question: "Et les bars?"
    Le diable: "un lieu de divertissement"

    Question: "Et les marchés"
    Le diable: "Nous y trouvons nos compagnons"

    Question: " Et comment les jeunes se dévient-ils du droit chemin?"
    Le diable: "Par les caprices, l'amour excessif, les doutes, les divertissements, les copains et les chansons"

    Question: "Et comment les femmes se dévient-elles du droit chemin?"
    Le diable: "Par la désobéissance, le libertinage et la débauche"

    Question: "Et comment les oulémas se dévient-ils du droit chemin?"
    Le diable: "Par l'ostentation, la prétention et la jalousie"

    Question: "Et Comment les autres se dévient-ils du droit chemin?"
    Le diable: "Par la diffamation et les dialogues futiles"

    Je cherche protection auprès d'Allah contre le diable
     
  4. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    Un homme va chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux et la barbe
    comme d'habitude.
    Il commence une bonne conversation avec le barbier qui l'attendait.
    Ils parlent de divers sujets.
    Soudain, ils touchent le sujet de Allah.

    Le barbier dit: " Ecouté monsieur. je ne crois pas en l'existence de Dieu
    comme vous le dite."

    "Pourquoi dite vous cela?"Demande le client.

    Et bien, c'est très facile, vous n'avez qu'à sortir dans la rue pour
    réaliser que Dieu n'existe pas. Oh, dite moi, si Dieu existait, y aurait-il
    tant de personnes malades?
    y aurait-il des enfants abandonnés?
    Si Dieu existait, il n'y aurait pas de souffrances ni de peines. Je ne peux pas croire à un Dieu qui permet toutes ces choses."

    Le client arrêta un moment pour penser mais il ne voulait pas répondre afin
    d'empêcher d'autre argument.
    Le barbier fini sont travail et le client sorta.
    Juste après avoir quitté le coiffeur il vit un homme dans la rue avec de
    long cheveux et une longue barbe (il semblait qu'il y avait longtemps qu'il
    n'avait pas été chez le coiffeur et il avait l'air désordonné).
    Alors le client retourna chez le coiffeur et dit au barbier:

    "Vous savez quoi? Les coiffeurs n'existent pas."

    Comment ça ils n'existent pas?" - répondit le barbier.

    "Bien, je suis là et je suis un barbier."

    "Non!" - s'exclama le client. "Ils n'existent pas, parce que si ils existaient il n'y aurait pas de personnes avec de longs cheveux et de longues barbes comme cet homme qui marche dans la rue."

    Ah, les barbiers existent, ce qui ce passe c'est que les gens ne viennent
    pas chez moi." répondit le barbier.

    Exactement!"- affirma le client. "C'est ça."

    ALLAH existe, ce qui ce passe c'est que les gens ne vont pas vers Lui et
    ne Le cherche pas, c'est pourquoi ils y a tant de peines et de souffrances
    dans le monde."
     
  5. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    si vous en avait faite les partager :)
     
  6. amirasara

    amirasara

    Inscrit:
    25 Oct. 2006
    Messages:
    216
    Likes:
    0
    a3oudou bi allah mina sheitani rajim

    salem aleikoum
    jazaki allah ou khayran
    salem
     
  7. amirasara

    amirasara

    Inscrit:
    25 Oct. 2006
    Messages:
    216
    Likes:
    0

    LA FLEUR ET LA PERLE



    Un dialogue entre une fleur et une perle

    Un jour, une fleur brillamment belle et odorante avec des couleurs attirantes rencontra une perle qui vivait loin dans les profondeurs de la mer et n’avait aucune de ces caractéristiques.

    Toutes deux se sont présentées l’une envers l’autre

    La fleur a dit : « Notre famille est large, les roses et les marguerites sont membres de la famille. Et il y a d’autres espèces qui sont variées et innombrables, chacune ayant une senteur et une apparence distinctive, etc.»

    Soudainement, une teinte de chagrin apparue chez la fleur.

    « Rien ne montre de la peine dans ton discours, donc pourquoi es tu désespérée ? » La perle demanda.

    « Les êtres humains nous traitent sans prêter attention, ils nous traitent sans considération. Ils ne nous laissent pas pousser pour notre bien être mais pour obtenir du plaisir de notre parfum et notre belle apparence. Ils nous jettent dans la rue ou dans la poubelle après que nous soyons dépossédées de nos propriétés les plus précieuses, la brillance et le parfum ». La fleur soupira.

    Puis la fleur dit à la perle : « Parle moi de ta vie ! Comment vis-tu ? Comment la sens-tu ? Es-tu enterrée dans les profondeurs de la mer? »

    La perle répondit : « Malgré je n’ai aucune de tes couleurs distinctives et tes odeurs douces, les êtres humains pensent que je suis précieuse. Ils font l’impossible pour m’obtenir. Ils partent pour de longs voyages, plongent profondément dans la mer pour me chercher. Tu seras étonnée de s’avoir que plus je suis éloignée, plus je deviens belle et brillante. C’est ce qui augmente ma valeur. Je vis dans une coquille isolée dans les mers sombres. Quoi qu’il en soit, je suis heureuse et fière d’être dans une zone de sécurité loin des impudiques et des mains malicieuses et les êtres humains me considèrent toujours de grande valeur ».

    Savez-vous qui symbolisent la fleur et la perle ?

    Pensez
    Pensez

    -

    -

    -

    -

    -

    -

    -

    -

    Vous trouverez que :


    La fleur est la femme non voilée (qui montre ses charmes)
    Et la perle est la femme voilée (qui cache sa beauté)

    Pensez-y !
     
  8. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    Voici une histoire tres édukatif:

    Un homme est venu demandé à
    Iyas Ibn Mu'awiyah,
    un juge musulman célèbre pour sa sagesse:


    Homme : Que dit l'islam concernant le vin ?

    Juge : C'est Haram (interdit).

    Homme: Que diriez-vous de l'eau ?

    Juge : C'est Halal (permis).

    Homme : Que diriez-vous de des dattes et des raisins ?

    Juge : Ils sont Halal.

    Homme : Pourquoi est-il que tous ces ingrédients sont Halal, mais quand vous les combinez, deviennent-ils Haram ?

    Le juge a regardé l'homme et a dit : Si je vous lançais dessus une poignée de sable, pensez-vous que je vous blesserais ?

    Homme : non.

    Juge : Que diriez-vous de si je vous frappais avec cette poignée de paille ?

    Homme : Elle ne me blesserait pas.

    Juge : Que diriez-vous de une poignée de l'eau ?

    Homme : sûrement elle ne me blesserait pas.

    Juge : Que diriez-vous si je les mélange, je les sèche et j'en fait une brique, et que je vous frappe avec, est ce que je vous blesserai ?

    Homme : Elle me blesserait et pourrait même me tuer !

    Juge : Le même raisonnement s'applique à ce que vous m'avez demandé !!


    Et Dieu reste Seul Savant
     
  9. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    belle voici une histoire à méditer de http://islamoncoeur.free.fr/6recits.php

    Un jour dans une gare pas très loin d'ici alors que le train s'apprêter à partir après que tous les voyageurs eu gagnés leurs places, un Veil homme réussi au dernier moment a monté. Juste avant la fermeture des portes.
    Sur son visage éclatant apparaissait une grande sagesse et une bonté infinie bordé de clémence et de tendresse.
    Ce vieil homme heureux d'avoir pu rattrapé le train cherché maintenant une place pour s'asseoir.

    Dans la première cabine il trouva des jeunes enfants qui certes été très heureux de le voir car il avait une bonne tête comme ils disent, mais quand il leur demanda s'il pouvait s'asseoir avec eux, ils lui répondirent: "
    nous serions heureux de vous accueillir parmi nous mais vous savez nous sommes des enfants et nous pensons qu'à jouer et s'amuser, on craint que nos cries et nos rires ne vous dérange, mais aller à la prochaine cabine nous sommes sur que vous trouverez une bonne compagnie ".

    Alors le vieil homme suivie le conseil des enfants et alla à la prochaine cabine.
    Où il trouva trois jeunes hommes, sûrement des étudiants entrain de préparer leurs examens.
    Car ils ne parlent que de fonctions et de graphes tout on tenant leurs calculatrices dernier crie dans la main.
    Il les salua et leur demanda la permission de prendre le siège vide.

    Les jeunes été très contant de le voir car il leur rappelait leurs grand-père et comme ils disent il avait l'air d'être cool et sympathique mais ils répondirent " Oh, veille homme nous aurions été heureux de partager avec toi notre cabine mais comme vous le voyiez nous sommes en pleine révision et nous crénions que nos longues discutions de math et de physique ne vous ennuies, allez plutôt voir à la prochaine cabine nous sommes sur que vous y trouverez une bonne place."

    De ce pas le vieil homme alla à la prochaine cabine.
    Il trouva un jeune couple ce tenant par la main et s'échangeant des regards complice.

    Le vieil homme les salua et leur demanda s'il pouvait prendre l'un des deux sièges libre de leur cabine, ils lui répondirent " Oh, vieil homme nous aurions été ravi de faire le voyage avec vous mais comme vous le voyez nous sommes un jeune couple qui vient de se marier et nous sommes en lune de miel et nous préférons restez tranquille, mais je suis sur que vous trouverez une bonne place dans la cabine suivante"

    Le vieil homme continua donc son périple jusqu'à la prochaine cabine ou il trouva un groupe d'hommes d'une trentaine d'années : téléphone à la main et ordinateur portable sur les genoux échangent entre eux les dernières cotations boursières.

    Il les salua et demanda si il pouvait se joindre à eux mais ils lui répondirent « nous serions heureux de profiter de ta compagnie et de ta sagesse mais nous sommes trop occupé à gérer nos actions et nos projets et parfois nos voix s'élèvent et nous voudrions pas vous dérangez allez plutôt voir la cabine d'à coté ils nous semble avoir vu des gens sympathique tout comme vous ».

    Alors le vieil homme alla vers cette cabine et là effectivement il vit une famille fort sympathique composé du papa, de la maman et de leurs deux enfants il les salua et leur demanda s'il pouvait faire le reste du voyage avec eux et là ils lui répondirent « quelle honneur et quel chance nous avons de pouvoir partager notre cabine avec un sage comme vous, bien sur venez vous s'asseoir prêt de nous, nous sommes sur que vous avez plein de chose à nous apprendre».
    Et là le père demanda au petit Ahmed « lève toi mon fils s'il te plait et va sur les genoux de ta chère maman et toi ma petite Wafa viens sur mes genoux pour laissé la place à ce brave homme ».

    Et là le vieil homme pu enfin s'asseoir et partager un agréable moment avec cette famille.
    Cette famille profita donc de la précieuse compagnie de ce vieil homme et de ces connaissances pour lui demander de les aider à comprendre les choses de la vie et répondre à toutes leurs interrogations sur leur appartenance et sur leur destinée.
    Ainsi que toutes les questions existentielles que peut se posé un être humain aujourd'hui

    Grâce à sa grande sagesse il pu apporté une réponse convaincante à chacune de leur interrogation et les rassurés sur leur avenir et l'avenir de leurs enfants on leur garantissant que si ils suivaient tous ses conseils, il serait à jamais une famille comblée et heureuse.

    Le train arriva à l'heure à son terminus.
    Et la gare été noire de monde avec des décorations partout et des gardes en uniforme dans tous les coins, le sol été tapissé jusqu'à l'horizon de tapis d'une valeur inestimable et les murs recouverts de pierre précieuse et tissus de grande valeur.
    Les voyageurs n'en revenait pas ils croyaient rêver mais c'était bien la réalité.
    A ce moment là un des officiers monta à bort du train et ordonna à tout le monde de ne pas bouger.
    Il se mit à chercher dans toutes les cabines le vieil homme et bien sur il le trouva dans celle de la famille qu'il l'avait si bien accueilli.
    Et l'officier dit « au vieil homme, le Maître m'envoi te chercher pour te ramener prêt de lui ».
    Les passagers restés ébahi par ce qu'il voyait ils se demandaient tous ça pour ce vieil homme ?? Mais qui est t'il donc ?

    Et le vieil homme répondit « comme promis le voyage est fini et je te suis avec plaisir mais à condition que cette famille qui m'a accepté viennent avec nous » et le l'officier répondit « oui, de grande récompense vous attendes vous et tous ceux qui vous on suivi ».
    Et la le vieil homme et la famille ce levèrent et descendirent du train pour monter dans une voiture luxueuse qui les emmena vers un avenir prometteur.
    Alors que les passagers qui avaient refusé la compagnie du vieil homme se mordaient les doigts on disant pourquoi n'avons-nous pas accepté cette homme pourquoi avons-nous été si égoïste.
    Malheureusement il été trop tard. Les comptes été fait.

    Vous l'avez sans doute compris le vieil homme n'été on réalité que la religion de Dieu qu'il a envoyé pour faire le voyage de la vie avec nous.
    Il ne tient cas nous de l'accepter durant notre voyage afin qu'elle soit notre salut le jour ou notre voyage sur terre se terminera.
     
  10. eloued

    eloued

    Inscrit:
    11 Sept. 2004
    Messages:
    3 785
    Likes:
    43
    salam,

    tres belles histoires.
    j'avais mis en place un blog ou il n y a avait que ca, que des "histoires rappel"...
    Je ne l'ai plus c dommage ca interessait pas mal de gens...


    eloued.
     
  11. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 726

    salamou 3alaykoum wa rahmatullah oukhti

    comment vas-tu ummalik ???

    je vais être franche, je trouve cette histoire stupide, c'est mon avis.
    Mais la 1ere est tout simplement splendide, barakallahu fik
     
  12. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11

    salam ,oukhti je vai bien hamdoullah et toi;)

    oué jaime bien c'est histoire;)

    wa salam
     
  13. ilioucha

    ilioucha Vas insigne devotionis

    Inscrit:
    27 Avril 2005
    Messages:
    12 315
    Likes:
    9
    Comme je déteste les histoires comme ça!

    Du sentimentalisme à la noix et du romantisme à la con pincé de généralisme et de moralisme à deux balles.

    On dirait des contes de fées. Et je n'ai jamais aimé les contes de fées depuis que je suis en âge de lire autre chose.
     
  14. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11

    on est juste tous different...

    heureusement d'ailleur;)
     
  15. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 726

    je vais bien al hamdulillah
     
  16. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11

    hamdoulilah ala kouli 'hal;) oukhti
     
  17. amnna

    amnna

    Inscrit:
    9 Jan. 2007
    Messages:
    83
    Likes:
    0
    Salam,
    J'étais à la recherche de ce genre d'histoires et c'est la que je suis tombé sur ce forum il a l'air vraiment bien !
    Et très belles histoires merci !! Voila des histoires


    5 euros





    Un homme arrive chez lui un soir fatigué après une dure journée de travail, pour trouver son petit garçon de 5 ans assis sur les marches du perron.

    - "Papa, est-ce que je peux te poser une question?"

    - "Bien sûr!"

    - "Combien gagnes-tu de l'heure?"

    "Mais ça ne te regarde pas fiston!"

    - "Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi!"

    - "Bon, si tu veux absolument savoir, 10€ de l'heure".

    Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste. Il revient vers son père et lui demande :

    "Papa, pourrais-tu me prêter 5€?"

    "Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir, Pour m'emprunter de l'argent! Va dans ta chambre et couche-toi. J'ai eu une journée éprouvante, je suis fatigué et j'ai pas le goût de me faire achaler avec des niaiseries semblables".

    Une heure plus tard, le père qui avait eu le temps de décompresser un peu se demande s'il n'avait pas réagi trop fort à la demande de son fils.

    Peut-être bien qu'il voulait s'acheter quelque chose d'important. Il décide donc d'aller dans la chambre du petit.

    - "Dors-tu?"

    - "Non, papa!"

    - "Écoute, j'ai réfléchi et voici les 5€ que tu m'as demandé".

    - "Oh merci papa!"


    Le petit garçon fouille sous son oreiller et en sort 5€. Le père en voyant l'argent devient encore plus irrité.

    "Mais pourquoi tu voulais 5€? Tu en avais déjà 5! Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent?"

    "C'est que... il m'en manquait. Mais maintenant j'en ai juste assez. Papa... est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps? Demain soir, arrive à la maison plus tôt, J'aimerais jouer avec toi!"
     
  18. ummalik

    ummalik Ne jamais perdre espoir!

    Inscrit:
    12 Août 2006
    Messages:
    2 903
    Likes:
    11
    ohhhhhhhhhhhhhhhh oukhti merci c'est trop chou:)

    le garçon qui veut que son pere reste avec lui , c'est trop minion:)

    merci oukhti
     
  19. amnna

    amnna

    Inscrit:
    9 Jan. 2007
    Messages:
    83
    Likes:
    0
    de rien !

    en voila une autre
    Le cheval blanc





    Il y avait dans un village un vieil homme très pauvre, que les rois eux-mêmes jalousaient car il possédait un magnifique cheval blanc.

    Ils lui proposaient des sommes fabuleuses pour ce cheval, mais l'homme refusait systématiquement :

    " Ce cheval n'est pas un cheval pour moi, disait-il, c'est une personne.
    Et comment pouvez-vous vendre une personne, un ami?"

    Il était pauvre, mais jamais il ne vendit son beau cheval. Un matin, il s'aperçut que le cheval n'était plus dans son écurie.

    Tous les villageois se rassemblèrent et s'exclamèrent :

    " Pauvre fou de vieillard! Nous savions qu'un jour ce cheval serait volé. Il aurait mieux valu le vendre. Quel malheur!"

    Le vieillard répondit : " N'allez pas si loin. Dites simplement que le cheval n'est pas dans l'écurie. Ceci est un fait, tout le reste est un jugement. Je ne sais si c'est un malheur ou une bénédiction, car ce n'est qu'un fragment. Qui sait ce qui va suivre?"

    Les gens se moquèrent de lui. Ils avaient toujours pensé qu'il était un peu fou. Mais quinze jours après, une nuit, le cheval revint. Il n'avait pas été volé, il s'était simplement échappé. Il ramenait avec lui une douzaine de chevaux sauvages!

    Les gens s'assemblèrent à nouveau :

    " Vieil homme, tu avais raison, dirent-ils, ce n'était pas un malheur. En réalité, cela s'est avéré être une bénédiction."

    Le vieillard répondit : "De nouveau, vous allez trop loin. Dites simplement que le cheval est de retour. Qui sait si c'est une bénédiction ou non? Ce n'est qu'un fragment. Vous lisez un seul mot dans une phrase, comment pouvez-vous juger du livre tout entier?"

    Cette fois, ils ne purent ajouter grand-chose, mais en eux-mêmes ils savaient qu'il avait tort. Douze magnifiques chevaux étaient arrivés!!!...

    Le vieil homme avait un fils unique qui commença à dresser les chevaux sauvages. Une semaine tout juste après, il tomba de cheval et se brisa les jambes. A nouveau les gens se réunirent et, à nouveau, ils jugèrent :

    " Tu avais encore raison, c'était un malheur! dirent-ils. Ton fils unique a perdu l'usage de ses jambes, et il était le seul soutien de ta vieillesse. Maintenant, te voilà plus pauvre que jamais."

    " Vous êtes obsédés par le jugement, répondit le vieil homme. N'allez pas si loin. Dites seulement que mon fils s'est brisé les jambes. Personne ne sait si c'est un malheur ou une bénédiction. La vie vient par fragments et vous ne pouvez tout connaître à l'avance.

    Quelques semaines plus tard, il advint que le pays entra en guerre et tous les jeunes gens de la ville furent réquisitionnés de force par l'armée. Seul le fils du vieil homme ne fut pas pris, car il était infirme.

    La ville entière se lamentait et pleurait : c'était une guerre perdue d'avance et tous savaient que la plupart des jeunes gens ne reviendraient jamais. Ils se rendirent auprès du vieil homme :

    "Tu avais raison, reconnurent-ils, cet accident s'est avéré être une bénédiction pour toi. Il se peut que ton fils soit infirme, mais il est encore avec toi. Nos fils, eux, sont partis pour toujours."

    Le vieil homme dit encore :

    "Vous continuez à juger sans cesse. Personne ne sait ! Bornez-vous à dire que vos fils ont été contraints d'entrer à l'armée et que mon fils ne l'a pas été. Seul Dieu, le Tout Puissant, sait s'il s'agit d'une bénédiction ou d'un malheur."
     
  20. amnna

    amnna

    Inscrit:
    9 Jan. 2007
    Messages:
    83
    Likes:
    0
    si vous en avez d'autres n'hésitez pa !
     

Partager cette page