Kama-sutra musulman

Discussion dans le forum 'Culture' créée par Ouday le 15 Jan. 2007.

  1. inel87

    inel87

    Inscrit:
    21 Mars 2008
    Messages:
    1
    Likes:
    0
    ca néxist pas le kama sutta musulman enfin j conné pas
     


  2. Ouday

    Ouday

    Inscrit:
    30 Jan. 2005
    Messages:
    1 395
    Likes:
    2
    Nous sommes de retour :

    Qui ne connaît pas Abu Nawas, ses frasques sexuelles, sa poésie magnifique et son amour pour le vin et les éphèbes, ne connaît rien dasn l’érotisme et la liberté dont jouissait le monde arabo-muslmans d’autrefois….

    Haroun Errachid se plaint un jour à son amant Abu Nawas de la positon classique et ennuyeuse avec laquelle il fait l’amour à sa femme tous les soirs. Le poète conseilla au Calife de sodomiser sa femme histoire de changer un peu. Le soir venant, le sultan demanda à sa femme de se retourner. Choquée, cette dernière, sachant qu’une idée perverse comme celle-là ne peut venir que d’Abu Nawas, elle décida de le chasser de Bagdad.

    Accompagnée de quatre sbires, la femme du calife demanda au poète de ramasser ses affaires et de quitter la capitale.

    Abu Nawas, malin et rusé, se mit alors à ramasser ses effets et à les mettre dans un seul coffin de la selle de son cheval. Avec le poids et le déséquilibre, la selle ne cesse de tomber. La première dame impatience, hurla alors :

    Mais bon Dieu tu ne peux pas utiliser les deux trous et en finir ? Et ce fut Abu Nawas de rétorquer à son tour :

    N’est-ce pas qu’à cause des deux trous que tu me chasses de la ville ?


    :D



    À suivre
     
    Likes reçus Asteroideb61 aime ça.
  3. kolargool

    kolargool schtroumpf CoCo VIB

    Inscrit:
    27 Déc. 2007
    Messages:
    14 543
    Likes:
    3 687
    Un petit UP pour ces longues soirées d'hiver a venir :D

    Il y a bien un ou une bladinaute avec une petite histoire "de l'amour"
     
  4. Elcondor

    Elcondor

    Inscrit:
    22 Déc. 2008
    Messages:
    759
    Likes:
    27
    Bismillah commença le compteur : C’est l’histoire d’une veuve vierge…

    Autrefois à Marrakech, demeurait une jolie fille qui épousa un monsieur agréable. Au bout de trois ans, le monsieur vint à mourir, sans laisser d’enfants. Suivant la coutume des marralechis, les parents marièrent la veuve au frère du mort, pour qu’il lui fît des enfants capables d’hériter….

    La première nuit des noces se passa sans doute fort mal, puisque le lendemain le nouveau marié se plaignit grandement à la famille de sa femme. Trois nuits encore, elle refusa son affaire aux sollicitations de son mari. Celui-ci impatienté, finit par dire aux parents : « Il faut qu’elle ait un maléfice ou un courant d’air sur les reins, car enfin, elle a été mariée pendants trois années de suite, et elle sait très bien comment est faite une queue!» La famille en colère fit venir la veuve et lui reprocha sa conduite, mais celle-ci s’écria : « Maman, maman! Le cochon! Il voulait me baiser par-devant!»

    Son mari défunt qui l’a toujours sodomisée ne lui avait jamais parlé de l’autre côté, et c’est ainsi que le deuxième mari eut le pucelage d’une veuve qui avait été mariée pendant trois ans.


    PS : Aux visiteurs de jame3 El-fna, faites attention aux marrakchis …..ne se mettez jamais devant eux
     
    SISSINI, Soumiyah et Asteroideb61 aiment ça.
  5. Maleklajet

    Maleklajet le loup blanc..

    Inscrit:
    9 Sept. 2007
    Messages:
    4 991
    Likes:
    6

    ahh ahha ahh t'es un rigolo toi ?
     
  6. BettyS

    BettyS Invités






    bravooo........:eek:
     
  7. Elcondor

    Elcondor

    Inscrit:
    22 Déc. 2008
    Messages:
    759
    Likes:
    27
    Un UP que nous sommes de retour....
     
  8. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 726
    fourires................


    et dire que je leur ai tournés le dos plus d'une fois à Kech ! :eek:
     
  9. kolargool

    kolargool schtroumpf CoCo VIB

    Inscrit:
    27 Déc. 2007
    Messages:
    14 543
    Likes:
    3 687
    ....Alors que je touche à la paroi et que j'explore la profondeur de la fissure dans le roc, l'image de ma Reine se dénude soudainement, ses vêtements d'homme s'évaporent sous mes yeux et le corps somptueux de ma Reine m'apparaît dans toute sa nudité féminine.
    Je caresse la paroi rocheuse et je sens très bien, au bout de mes doigts, le frémissement de la paroi, la douce chaleur d'un corps féminin qui tressaille; mes sens s'agitent et mon pénis s'enflamme, il s'égaie puis il se durcit et s'étire alors que la fissure dans le roc s'élargit pour découvrir le gouffre invitant de ma Reine, l'utérus divin qui s'épanouit comme une douce invitation à la communion charnelle. Et je m'engouffre en son gouffre....

    (hommage à la reine Hatshepsout d'après Hajime)
     
  10. XBCorey

    XBCorey

    Inscrit:
    18 Fév. 2012
    Messages:
    1
    Likes:
    0
    Banquetes Real Madrid
     
  11. soucha

    soucha Plus lourde que l'air ... VIB

    Inscrit:
    24 Jan. 2011
    Messages:
    11 421
    Likes:
    3 506
    Qui connait?
     

    Fichiers attachés:

  12. kolargool

    kolargool schtroumpf CoCo VIB

    Inscrit:
    27 Déc. 2007
    Messages:
    14 543
    Likes:
    3 687

    Pas eu l'occasion de parcourir ses pages...

    C'est bien ?
     
  13. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 726
    Vers le milieu du 19eme siecle, des soldats francais Decouvrent dans des librairies en Algerie un livre erotique ecrit en arabe intitulè :

    "الروض العاطر في نزهة الخاطر"

    Ce livre aussitot Traduit en Francais ( Le jardin parfumé. Manuel d'érotologie arabe ) et en Anglais et est considere comme le "KAMASUTRA" Arabe. Le Livre est d'un auteur Tunisien qui aurait vecu au 16eme siecle par un certain Cheikh Omar Ben Mohamed Nafzaoui, du sud Tunisien.

    Exemple de ce livre : les noms donnes au sexe Masculin :

    el aïr, qui vient d’el kir, le soufflet de forgeron ; el hamama, la colombe, qui repose sur ses oeufs ; el teunnana, le tinteur, parce qu’il heurte comme en une cloche ; el heurmak, l’indomptable, parce qu’il force le passage ; el ahlil, le libérateur ; el zeub, qui vient de deub, parce qu’il rampe vers son but ; el hammache, l’excitateur, parce qu’il irrite la vulve ; el fadelak, le trompeur, on se demande bien pourquoi ; ez zoddame, l’enfonceur, quelle drôle d’idée ; mochefi el relil, celui qui éteint le feu de la passion... el aouame, le nageur ; ed dekhal, l’entreur ; el hezzaz, le remuant, el besiss, l’effronté, el fortass, le chauve... El mokcheuf, le découvreur...
     

Partager cette page