L'avortement pardonné?

Discussion dans le forum 'Islam' créée par rhizlaneee le 10 Mai 2012.

  1. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    1 802
    Les adversaires traditionnels de l'avortement en France (cathos pratiquants, extrême-droite) sont très souvent des partisans de la peine de mort...o_O
     
    Likes reçus BlackShadow aime ça.


  2. BlackShadow

    BlackShadow Activiste passif VIB

    Inscrit:
    14 Déc. 2011
    Messages:
    7 654
    Likes:
    4 966
    Ce ne sont que de pâles imitateurs. Un procès pour plagiat est d'ailleurs en cours et j'espère en tirer un maximum de blé pour pouvoir flemmarder là ou il fait beau et ou il y a des filles avenantes.

    Il ne peut y avoir qu'UN seul BlackShadow.
     
  3. femmeAlpha

    femmeAlpha

    Inscrit:
    14 Avril 2012
    Messages:
    4 318
    Likes:
    1 772
    Ok mercii, faudrait pour cela que t'es déposé un brevet , et encore....Tu dois etre riche pour mener de tel procés:D. J'éspere que tu t'appelle pas comme ça en vrai...:eek:
     
  4. youssouf512

    youssouf512

    Inscrit:
    25 Avril 2011
    Messages:
    353
    Likes:
    129
    Donc en cas de viol tué une âme est autorisé? cela est contradictoire
     
  5. misszara88

    misszara88 There's nothing more urgent than mañana! :D VIB

    Inscrit:
    2 Fév. 2010
    Messages:
    40 470
    Likes:
    28 476
    Oui, bien sur, rien ne t'empêche de refuser de t'engager, quitte à faire la prison.

    Ça n'élève rien, c'est une opinion et dire à quelqu'un que c'est un meurtre ne veut pas dire qu'on doit réagir en faisant un caca nerveux sublimé d'effet de truc, au machin.

    Si tu n'a rien contre l'avortement sauvage, c'est ton affaire. Moi, je suis contre personnellement et au cas où je ne serais pas stérile, jamais je ne le ferais au futur sauf en cas de force majeure, lié à ma propre survie.

    Ben, les embryons sont des "personnes to be", on ne peut les considérer comme des personnes à part au niveau juridique qu'une fois nés.

    De quoi parles-tu?

    Oui, c'est un meurtre, et après?

    On détruit tellement de richesses sur cette planète, on entraine la disparition d'espèces entières et personne n'est jugé pour cela. Cela veut-il dire que les humains sont innocents par rapport à ce qui se passe actuellement au niveau écologique?

    La vie n'a plus aucune valeur sacrée, ça tue quand ça nous chante et ça avorte par caprice, sans aucun besoin réel de le faire?

    Les géniteurs sont responsables, quand on ne veut pas d'enfants, on fait des vasectomies, ligatures des trompes ou on s'abstient car il y a toujours un petit risque avec les moyens de contraceptions normaux.

    Sinon, il ne faut pas s'étonner quand on réalise que bébé est sur le chemin...
     
  6. misszara88

    misszara88 There's nothing more urgent than mañana! :D VIB

    Inscrit:
    2 Fév. 2010
    Messages:
    40 470
    Likes:
    28 476
    Il est possible d'avoir recours à des pilules contraceptives entre 1 et 2 jours après l'incident pour arrêter le processus dès le début.

    pas la peine d'attendre bêtement jusqu'à un stade avancé.
     
  7. BlackShadow

    BlackShadow Activiste passif VIB

    Inscrit:
    14 Déc. 2011
    Messages:
    7 654
    Likes:
    4 966
    non, hélas, je suis vieux, moche, *** et pauvre, mais si ça se trouve, un jour, je serai jeune, beau, intelligent et riche.

    Ce jour, là, je ne serai plus à vendre. Alors prenez vos précautions, dès maintenant.
     
  8. misszara88

    misszara88 There's nothing more urgent than mañana! :D VIB

    Inscrit:
    2 Fév. 2010
    Messages:
    40 470
    Likes:
    28 476
    Qui parle de tout ça??

    Je trouve bizarre qu'on trouve l'attitude de ce mec acceptable.

    Ne parlons pas de religion, de sacralité de la vie, et l'éthique bordel? :indigne:

    Je suis contre l'avortement "sauvage" tout en étant contre la peine de mort, en quoi le premier entraine le deuxième?
     
  9. youssouf512

    youssouf512

    Inscrit:
    25 Avril 2011
    Messages:
    353
    Likes:
    129
    Je suis d'accord, mais si on considère que par exemple pour s'il y a risque pour la mère, l'avortement est permis, on autorise donc a tuer une âme, l'autoriserait -on une fois le bébé vivant?
     
  10. femmeAlpha

    femmeAlpha

    Inscrit:
    14 Avril 2012
    Messages:
    4 318
    Likes:
    1 772
    A vendre? T'es bizarre toi...Euh en tout cas tu sais pas te vendre surtout.
     
  11. misszara88

    misszara88 There's nothing more urgent than mañana! :D VIB

    Inscrit:
    2 Fév. 2010
    Messages:
    40 470
    Likes:
    28 476
    Ben s'il y a un risque pour la femme, oui , c'est possible d'avorter. C'est dur mais il vaut mieux sauver une personne qui a vécu que de mettre un orphelin au monde qui aurait en plus de faibles chances de survivre. ;)
     
  12. youssouf512

    youssouf512

    Inscrit:
    25 Avril 2011
    Messages:
    353
    Likes:
    129
    Et si l'enfant est déjà vivant et que la famille est tres tres pauvre, ils n'ont plus de quoi vivre, donc là y'a également danger de la famille, mais le tuer a ce stade sera interdit...
     
  13. BlackShadow

    BlackShadow Activiste passif VIB

    Inscrit:
    14 Déc. 2011
    Messages:
    7 654
    Likes:
    4 966
    Donc on ne peut les dire victimes d'un meurtre, n'étant pas des personnes.

    Vous considérez l'avortement comme un meurtre sur des non personnes ?

    Je ne vois pas le rapport. J'avouerais même que voir l'espèce humaine dilapider ainsi son capital espérance de vie réjouirais plutôt mon côté misanthrope. Quand à dire que personne n'est jugé pour cela, il vous suffit de patienter un peu, l'addiition va arriver et elle sera assez sâlée.


    Personne n'a parlé des motivations à avorter. Je doute que cela se fasse par caprice, quoi que vous pensiez. Assumer un enfant dans le monde actuel, ça reste une gageure pour bon nombre de personnes. Evidemment, c'est beaucoup plus facile de considérer cela comme un caprice.
    Moi, j'ai peur pour l'avenir de mes enfants et si c'était à refaire, j'avoue que je les aurais bien laissé dans leurs bienheureuses limbes.

    Ca, c'est encore un effet de manche. L'esprit est fort mais la chair est faible.
     
  14. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    1 802
    Je ne fais qu'un constat de la situation en France...

    Pour le reste, l'avortement comme méthode de contraception me dégoutte...

    Et être pour l'avortement, c'est savoir qu'être contre entraîne soit les avortements clandestins, soit partir à l'étranger pour avorter.

    Ceux qui croient qu'interdire l'avortement sauve des vies, sont au mieux des rêveurs, au pire des ****...
     
  15. misszara88

    misszara88 There's nothing more urgent than mañana! :D VIB

    Inscrit:
    2 Fév. 2010
    Messages:
    40 470
    Likes:
    28 476
    Ben non, pauvre ou pas, il ne faut pas le tuer! :confused:

    C'est une question de responsabilité.
     
    Likes reçus youssouf512 aime ça.
  16. BlackShadow

    BlackShadow Activiste passif VIB

    Inscrit:
    14 Déc. 2011
    Messages:
    7 654
    Likes:
    4 966
    Je suis d'accord. Ceci dit, l'argument des anti reste assez focalisé sur le côté "confort" (cf MLP) ou "caprice".

    Personnellement, j'ai beaucoup de doutes sur ces deux aspects.

    Quand à voir cela comme une méthode de contraception, un curetage, ça reste une intervention chirurgicale.
     
  17. Drianke

    Drianke Freedom for Palestina Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    36 319
    Likes:
    38 605
    Viens pas me gonfler toi si tu n'es pas musulman alors va jouer dans HDC ou le Jrad ici c'est la section ISLAM et on ne peut pas laisser dire n'importe quoi sur notre religion!

    Y'a pas d'ordre ! Tu ouvres le Coran tu nous sors le verset qui dit qu'on peut avorter parce qu'on s'est lâché un peu trop vite (éjaculateurs précoces?) connaissent pas le retrait celà existait déjà au temps du Prophète SawS...

     
  18. Drianke

    Drianke Freedom for Palestina Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    36 319
    Likes:
    38 605
    Royaume de Dieu on croirait lire un témoin de jéhovah!

    Alors amènes les dalils du Coran, de la Sunna et du consensus des Savants du Fiqh càd nos 4 Imams, les Salafs!

     
  19. Drianke

    Drianke Freedom for Palestina Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    36 319
    Likes:
    38 605
    ’Islam et l’avortement

    dimanche 2 décembre 2001



    Tout d'abord, il est nécessaire de rappeler que la vie du foetus, à l'instar de la vie humaine en général, est sacrée en Islam. A ce titre, elle se doit d'être gardée et protégée dans la mesure du possible. On peut se faire une idée de l'importance reconnue au foetus lorsqu'on considère le fait que la jurisprudence musulmane autorise à la femme qui est enceinte et qui craint pour la santé du futur bébé de ne pas jeûner durant le mois de Ramadhân (et de remplacer les jours ainsi manqués plus tard) ... alors que la pratique du jeûne du Ramadhân compte parmi les cinq piliers les plus connus de l'Islam...

    Plus révélateur encore : A l'époque du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), une femme ("Al Ghâmidiya") était tombée enceinte après avoir commis l'adultère... Comme elle était venue se dénoncer devant le Prophète (sallallâhou alayhi wa sallam), celui-ci prit la décision d'appliquer la peine prévue, mais pas avant que la femme en question n'eut accouché et complété la période d'allaitement...

    C'est pourquoi, comme le souligne Cheikh Qaradâwi r.a., la règle de base en Islam par rapport à l'avortement, c'est l'interdiction. Néanmoins, cette interdiction peut être plus ou moins sévère, en fonction des circonstances et surtout en fonction du moment où a lieu l'interruption de la grossesse... (Réf : "Fatâwa Mou'âsirah" - Volume 2 / Page 547)

    L'avortement après l'insufflation de l'âme ("Nafkh our roûh") :

    Dans un certain nombre de Hadiths authentiques où sont détaillés les différentes étapes du développement embryonnaire, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirme que l'âme est insufflée ("nafkh our roûh") dans le fœtus au terme du quatrième mois de grossesse (120 jours).(1)

    C'est justement en raison de ce genre de Hadiths que les savants musulmans considèrent unanimement que, passé la limite de quatre mois (120 jours), l'avortement est strictement interdit. Avorter dans un tel cas de figure est considéré comme étant un acte d'infanticide et est assimilé à un crime en Islam. Allâmah Ibné Taymiyyah r.a. écrit dans une de ses Fatâwa que cet acte relève du "wa'd" (enterrement d'un enfant vivant), à propos duquel Allah dit sur un ton d'avertissement dans le Qour'aane :

    "Et lorsqu'on demandera à la fillette enterrée vivante, pour quel péché elle a été tuée". (Sourate 81 - Versets 8/9)

    (Réf : Madjmou'oul Fatâwa - Volume 4 / Page 217)

    Cependant, si le fait de conserver ce fœtus met la vie de la mère en danger, et qu'il ne soit pas possible de la sauver sans le retirer, dans ce cas, certains oulémas affirment que l'avortement est toléré, même si la vie a déjà été insufflée, en vertu de la règle en Islam, qui veut que, lorsqu'on est obligé de choisir entre deux maux, on doit opter pour le moindre des deux. Dans ce cas précis, il est évident que la mort de la mère est une perte beaucoup plus grande que celle du fœtus. Qui de plus est, la vie de la mère est une réalité, alors que la naissance du futur enfant n'est encore, à ce stade, qu'espérée... (Réf : "Fatâwa Mou'âsirah" - Volume 2 / Page 547 ; il est à noter que certains savants ont interdit l'avortement même dans ce cas... C'est ce qui est mentionné dans les références hanafites suivantes : "Al Bahr oul Râïq" - Volume 8 / Page 233 et "Fatâwa Qâdhi Khân" - Volume 4 / Page 385.)

    .../...
     
  20. Drianke

    Drianke Freedom for Palestina Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    36 319
    Likes:
    38 605
    Suite de l'article...

    L'avortement avant l'insufflation de l'âme ("Nafkh our roûh") :

    Ecole hanafite . : Si l'âme n'a pas encore été insufflée et le futur enfant se trouve encore à l'état embryonnaire, selon l'école hanafite, la femme peut avorter dans un cas de grande nécessité (réelle et reconnue) et pour une raison valable.

    une femme avorte sans raison valable alors que les membres et les organes de foetus avaient déjà commencé à se former, elle aura le péché d'avoir commis un crime, comme le mentionne explicitement Ibné Âbidine Châmi r.a. dans son ouvrage de référence de l'école hanafite, "Raddoul Mouhtâr" (Volume 5 - Page 519). Et même si les membres et organes du fœtus n'ont pas encore commencé à se former, il n'est pas permis de procéder à un avortement sans raison valable. Cependant, si une femme le fait quand même, elle n'aura pas autant de péchés que si elle avorte après que les membres aient commencé à se former.(2)

    Les raisons valables pour un avortement peuvent être de deux types :

    -Les facteurs qui sont en rapport avec le fœtus.

    Exemples : une malformation décelée du fœtus ; la présence chez lui d'une déficience importante ; le fort risque qu'il soit atteint par une maladie génétique grave héritée des parents. Néanmoins, dans ce genre de cas, la décision éventuelle d'une interruption de grossesse devra être basée sur un diagnostic médical fiable et digne de confiance, et non pas sur de simples suppositions... (3)

    -Les facteurs qui sont en rapport avec la mère.

    Exemples : la présence du fœtus met en danger la vie ou la santé mentale de la future mère ; la femme étant handicapée physiquement ou mentalement, elle ne pourra pas élever correctement un éventuel enfant, et il n'y a personne non plus de sa famille pour le faire à sa place ; la femme est tombée enceinte à la suite d'un viol et elle ne désire pas garder cet enfant. (Réf : "Al Halâl wal Harâm" de Cheikh Khâlid Sayfoullâh - Pages 309 / 310)

    .../...
     

Partager cette page