Liberté vestimentaire - Deux nouvelles contradictoires, le même jour.

Discussion dans le forum 'Général' créée par Dormeur le 17 Août 2009.

  1. Dormeur

    Dormeur

    Inscrit:
    30 Sept. 2007
    Messages:
    514
    Likes:
    69
    Première nouvelle, dans lemonde.fr : « arrêtée pour port de pantalon, une Soudanaise est interdite de sortie de territoire » (reprise d’une dépêche de l’AFP).

    Deuxième nouvelle, vue sur FR3 – journal régional (Ile-de-France) de 19 heures, ce même 12 août 2009 : une Musulmane a pris un abonnement pour une piscine et elle s’y est présentée pour nager dans une tenue qui la recouvrait entièrement en flottant un peu = sans lui coller à la peau comme les sportifs. Elle a été refoulée.

    Le Soudan est un pays musulman et il respecte les valeurs de l’Islam, notamment l’éducation séparée des sexes (ce qui pose problème aussi bien aux hommes qu’aux femmes !) et la pudeur imposée aux hommes et surtout aux femmes. Le pantalon en montrant de près les formes féminines est considéré comme un manque de pudeur. La majorité de la population le pense. Dans ces pays, il est considéré comme essentiel de connaître son père géniteur sans craindre d’être « le fils ou la fille du facteur ou du plombier ». Mais il ya certainement dans le pays une classe occidentalisée, très minoritaire, qui n’est pas d’accord avec ces positions rigoristes relatives à la pudeur.

    La France est un pays de religion dominante chrétienne. Il n’y a pas longtemps les messieurs s’y promenaient en chapeau et les femmes la tête couverte (surtout à l’église) ; les maillots de bains deux pièces (bikinis) étaient interdit. Je me souviens encore d’un censeur de lycée qui surveillait l’entrée de l’établissement et renvoyait s’habiller les garçons portant blue-jean’s et les filles portant pantalon.

    Aujourd’hui, la révolution sexuelle est passée par là : on peut aller à l’école avec des pantalons qui montrent le haut du pubis devant et derrière le début de la fente des fesses. Le décolleté, n’en parlons pas.

    Dans les deux cas (ou les trois, si l’on veut : le Soudan, la France d’avant et la France de maintenant), la religion n’est pas en cause, mais plutôt la manière d’être en société, les mœurs en vigueur. Cela ne concerne ni l’Islam (le voile des bonnes sœurs a longtemps été l’habit des Chrétiennes considérées comme les plus vertueuses) ni le Christianisme.

    Je ne suis pas croyant ; je m’en fous des prescriptions religieuses. Mais je vis en société. Et dans le cadre de celle-ci, je choisis la mode, ma façon de m’habiller selon mon goût. Si je suis un original, je vais choisir quelque manière qui choque. Si je suis conformiste, j’adopterai les standards communs. De même si je veux exprimer à mon entourage un certain type de conviction (hindouiste, bouddhiste, intégriste chrétien, intégriste musulman, intégriste juif), je m’habillerai en conséquence.

    Ce dernier paragraphe signifie que le fait de s’habiller en adorateur de Krishna ne signifie pas que la personne soit née en Asie. Le fait d’avoir un type asiatique ne signifie pas que l’on soit né en Asie non plus : on peut avoir le type asiatique est être Français depuis plus de générations que les Français de Corse ou de Nice ou de Savoie ; des habitants du Sénégal furent des administrés de l’État Français avant ceux de la région de Lille.

    À l’époque de l’Internet et de la télévision mondialisée, les propositions de mode peuvent venir de n’importe où : une personne qui veut porter la burka peut ne connaître que la France et n’avoir aucune relation avec le reste du monde.
    Cela étant précisé, quelle position adopter sur la liberté vestimentaire ? La même position doit être adoptée dans tous les cas. Sinon, on prend parti pour une religion contre les autres ; on considère sa religion-culture préférée comme « normale », comme « naturelle » et « les autres, ce sont des sauvages ».

    Mon avis est qu’il y a bien une culture dominante dans chaque pays. Et dans notre pays, une valeur qui se trouve très haut au-dessus de toutes les autres est la liberté individuelle. Cela dit, toutes les cultures sa valent au niveau privé. Et si je soutiens la Soudanaise, je soutiens aussi la jeune femme qui veut nager en burka-kini.

    On n’a pas le droit moral, comme les bien-pensants de France et de Navarre parmi lesquels on compte Le Monde, critiquer le voile, le burka-kini en France et soutenir une femme soudanaise qui veut porter une pantalon.

    Si noter nageuse musulmane s’était présentée en une tenue moulante qui couvre tout son corps, comme une nageuse de haut niveau, il n’y aurait pas eu problème. Le problème est venu de quelques centimètres carrés de tissu supplémentaires…

    Ce sont les centimètres carrés qui permettent aux racistes et/ou ségrégationnistes et/ou islamophobes et/ou anti-« immigrés » de sortir du bois.

    Source: Agoravox


  2. thales59

    thales59

    Inscrit:
    22 Nov. 2008
    Messages:
    2 031
    Likes:
    119
    comparaison bidon, dans un cas tu as une personne qui est arrêté par les autorités pour port de pantalon dans un lieu "publique" ce qui est visiblement un empiétement des autorités officieles sur les libertés de la personne.

    dans l'autre une personne est refoulé d'une piscine pour port de "burkini" au même titre que port de bermuda qui enfreigne les réglements interieurs de lieux spécifiques...
    elle enfrint une règle qui ne lui est aucunement destiné et qui n'a pas de rapport avec sa religion ou son origine.
    si un bermuda est interdit en piscine je vois pas bien sur quel base on peut accepter un burkini.


    la comparaison serait pertinente si des femmes étaient poursuivit pour port de burkini sur une plage en France et port de pantalon au soudan.
  3. jdal

    jdal

    Inscrit:
    9 Déc. 2004
    Messages:
    4 292
    Likes:
    4
    Je partage l'avis de thales59. Je n'ai pas suivi de près l'affaire soudanaise, mais il me semble que le pantalon incriminé n'était pas moulant, mais flottant.

    Maintenant, si l'on peut faire une comparaison, c'est qu'au Soudan il est interdit par la loi aux femmes de porter le pantalon (flottant ou moulant) en public, et qu'en France il n'est pas encore interdit par la loi aux femmes de porter niqab en public.

    Mais au train où vont les élites françaises, ça risque de ne pas durer. Ainsi le Soudan n'aura rien à envier à la France en matière de libertés publiques.
  4. Soumiyaaaa

    Soumiyaaaa

    Inscrit:
    28 Fév. 2009
    Messages:
    1 832
    Likes:
    4
    Grande-Bretagne: Les nageuses sont invitées à porter des burkinis

    Des piscines en Angleterre imposent le code vestimentaire musulman pour tous.

    Désormais dans les piscines de Croydon (sud de Londes), à Scunthorpe (nord Lincolnshire), à Glasgow, ou à Oxford le port de la tenue musulmane est obligatoire. Des députés travaillistes dénoncent ces initiatives.

    Selon le nouveau règlement, les nageurs - y compris les non-musulmans - sont interdits d’entrer dans la piscine en maillots de bain normaux et sont informés qu’ils doivent se conformer à l’obligagtion du code vestimentaire de «modestie» de la coutume musulmane, à savoir : les femmes couvertes du cou aux chevilles et les hommes nagent séparément, couverts eux, du nombril aux genoux.

    Cette initiative va à l'encontre de ce qui se passe en France, où la semaine dernière, une femme a été expulsée d'une piscine publique parce qu'elle portait un burkini. La femme connue seulement sous le prénom de “Carol” a défrayé la chronique après qu’une piscine publique lui ait refusé l’entrée avec son burkini (lire).

    Mais à travers tout le Royaune-uni, des piscines municipales réservent déjà des heures spécialement réservées pour les baigneurs musulmans, et dans certains cas imposent à tous le stricte code vestimentaire islamique. C’est le cas à Croydon dans le sud de Londes, à Scunthorpe dans le nord Lincolnshire, à Glasgow, à Oxford …

    Ces règlements qui intègrent le code vestimentaire islamique ont provoqué une réaction de colère et de critiques chez ceux qui disent que cela encourage la division et suscite du ressentiment entre musulmans et non-musulmans, en créant des tensions sur la cohésion sociale.

    Ian Cawsey, député travailliste a déclaré: “Bien sûr, les piscines doivent avoir un règlement vestimentaire de base, mais cela ne devrait pas aller au-delà.”

    “Je ne pense pas que dans une piscine publique, je devrais avoir à porter un type particulier de vêtements pour complaire à quelqu’un d’autre. Ce n’est ni l’intégration ni la cohésion.”

    La Député travailliste Anne Cryer, dont la circonscription compte un grand nombre de musulmans, a déclaré: “Malheureusement, ce genre de chose a un impact négatif sur les relations entre les communautés.”

    “Cela ressemble à une nouvelle exigence pour un traitement spécial. Je ne vois pas pourquoi des vêtements spéciaux sont nécessaires dans des séances non-mixtes.”

    Des séances de baignade spécialement destinées aux musulmans sont également organisées dans un certain nombre d’écoles à travers le pays. À l’école Loxford à Ilford, à l’est de Londres, un groupe de musulmans organise des séances hebdomadaires pour les hommes musulmans, avec avertissement qu’il est obligatoire de se couvrir entre le nombril et les genoux.

    “Quiconque ne respecte pas ce code vestimentaire ne sera pas autorisé à nager”.

    Ces séances spéciales pour musulmans ont même conduit au refoulement pur et simple des non-musulmans. L’an dernier, David Toube, 39 ans avec son fils Harry âgé de 5 ans s’étaient vus refuser l’entrée au centre de loisirs de Clissold, à Hackney, à l’est de Londres, après avoir été informé que le dimanche matin la piscine est reservée aux hommes musulmans.

    Un élu du Conseil municipal a déclaré, plus tard, le personnel a fait une erreur et que M. Toube, un avocat de société, et son fils ont été admis.

    Auparavant, défendant sa politique, un porte-parole du conseil municipal de Croydon, a déclaré: "Nous apprécions le fait que certains groupes religieux, comme les musulmans, aient des règles strictes sur la séparation des activités, y compris dans le sport. Suite à des demandes de la communauté musulmane locale, nous avons proposé ces sessions au Centre de loisirs de Thornton Heath. "

    Par Patrick Sawer - 15 Août 2009
    Source : Telegraph
  5. HerrProf

    HerrProf

    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Messages:
    1 327
    Likes:
    0
    Consternant modèle.
    Et dire que beaucoup ici souhaitent cela pour la france .... :rolleyes:
  6. Difkoum

    Difkoum VIB

    Inscrit:
    14 Août 2002
    Messages:
    21 106
    Likes:
    5 910
    Les fervents militants le souhaitent pour l'univers entier. Une dictature universelle.
  7. milady

    milady

    Inscrit:
    12 Jan. 2005
    Messages:
    15 961
    Likes:
    583
    pourquoi pas?
    Si on peut reserver une sale "publique" pour une activite "prive" (mariage, reception, soiree culturelles...etc), pourquoi n'aurait-on pas le droit de reserver des plages horaires dans les piscines?
    est-ce si difficile que ca d'imaginer "une heure reservee aux femmes par semaine"?
  8. HerrProf

    HerrProf

    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Messages:
    1 327
    Likes:
    0
    Déja là, c'était réservé aux hommes "musulmans " ...

    Et puis non, dans notre socièté les femmes et les hommes vivent ensemble, au jardin d'enfant, à l'école, au gymnase, dans les transports en commun, à la piscine ou à la plage .

    C'est comme ça, y'a pas à discuter !
  9. abdelcrim

    abdelcrim

    Inscrit:
    16 Jan. 2009
    Messages:
    5 428
    Likes:
    35
    oui toute à fait d'autant plus qu'il y'a des plages privées, des plages pour les nudistes, des camps pour les nudistes, et pourquoi il n'y aurait pas de piscine pour les femmes musulmanes?
  10. abdelcrim

    abdelcrim

    Inscrit:
    16 Jan. 2009
    Messages:
    5 428
    Likes:
    35
    "c'est comme sa y'a pas à discuter" tu veut imposer ta façon de vivre! c'est contraire aux lois de la république, chacun est libre de faire se qu'il veut non?
  11. HerrProf

    HerrProf

    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Messages:
    1 327
    Likes:
    0
    Ah non, là tu renverses le problême.
    Dans notre république, la mixité est de rigueur .
  12. milady

    milady

    Inscrit:
    12 Jan. 2005
    Messages:
    15 961
    Likes:
    583
    et on parle de dictature!!!!!! je me demade qui est le dictateur dans l'histoire.

    dans notre societe, les femmes et les hommes vivent ensemble certes, mais on a des vestiaires pour femmes, des cours de sport pour femmes (et ce ne sont pas les musulmanes qui le demande), des plages pour nudites...etc etc etc. Si l'on est tellement bornes pour ne pas voir qu'une heure "reservee" a une quelconque activite de groupe ne fait de mal a presonne, je plains la france et les francais, ils vont desormais droit vers le mur qu'ils elevent eux memes entre eux et le monde.

    je l'ai souvent dit, la societe francaise a l'esprit bien etroit.
  13. abdelcrim

    abdelcrim

    Inscrit:
    16 Jan. 2009
    Messages:
    5 428
    Likes:
    35
    et si j'ai pas envie de me mixé à vous sa change quoi? c'est mon droit
  14. HerrProf

    HerrProf

    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Messages:
    1 327
    Likes:
    0
    Mais oui, on ne retient personne de force .
  15. HerrProf

    HerrProf

    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Messages:
    1 327
    Likes:
    0
    T'as raison, et la Grande Bretagne qui interdit l'entrée de la piscine à un non musulman, c'est de la largesse d'esprit sans doute .


    Vous voulez tous l'Apatheid, c'est dingue .
  16. milady

    milady

    Inscrit:
    12 Jan. 2005
    Messages:
    15 961
    Likes:
    583
    t'as pas lu l'article ou tu fais semblant de ne pas comprendre. Dans les deux cas, c'est du Denial, denial denial.

    On parle de "plages horaire reservees" pas d'interdiction d'entree a une piscine. La nuance est claire pourtant. :rolleyes:
  17. abdelcrim

    abdelcrim

    Inscrit:
    16 Jan. 2009
    Messages:
    5 428
    Likes:
    35
    ta pas le choix!!!!!
  18. HerrProf

    HerrProf

    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Messages:
    1 327
    Likes:
    0

    On écrit : t'as ( ou tu n'as c'est encore mieux ) ... en bon français .
  19. HerrProf

    HerrProf

    Inscrit:
    25 Juin 2008
    Messages:
    1 327
    Likes:
    0
    Si c'est réservé aux musulmans, les non-musulmans ne peuvent y aller .

    Quand on fera des bus réservés aux musulmans, vous comptez réagir ?
    Vous réjouir peut-être ?

    Lamentable .
  20. LuneSoleil

    LuneSoleil

    Inscrit:
    27 Juil. 2007
    Messages:
    10 220
    Likes:
    12
    Et si on n'a pas en envie :eek: ? Nages avec des hommes ou exiles-toi, danses avec eux ou dégages, mélangez-vous, bon gré, mal gré, ainsi vous serez en accord avec nos principes.

    C'est un monde, quand même ! :eek:

Partager cette page