l'incarnation: croire que dieu est devenu un homme n'est pas si stupide

Discussion dans le forum 'Islam' créée par - le 25 Avril 2005.

  1. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 685
    bjr je ne veux pas dvp et vous prendre la tête...

    mais je pense que la croyance en l'incarnation a eu un role fondamental pour expliquer le dvp de l'occident

    en effet l'occident s'est caractérisé depuis la renaissance par l'emergence de l'individu

    celui ci s'est émancipé des instances de socialisation qui le controlaient: tribu, famille, castes ordres...


    mais comment l'individu occidental a t il pu se placer devant la loi du groupe?????

    d'après vous???

    et bien en se référant à l'incarnation

    l'individu défié en qlq sorte par l'incarnation a pu lentement s'émanciper du poids du groupe ainsi est née à la renaissance l'idée de libre penseur : puis d'athée agnostique...

    dire que dieu est dieu est l'homme n'est qu'un homme finalement maintien l'individu sous la loi du groupe...

    c'est à dire la holisme pour ceux qui connaisent la sociologie.

    salut


  2. amon_ra

    amon_ra

    Inscrit:
    29 Jan. 2005
    Messages:
    916
    Likes:
    0
    ce qui maintient sous la loi du groupe c est l instinct de survie en premier lieu, la notion de groupe c est naturellement imposé a l Homme pour s opposer a un environnement hostile , c est une contrainte alimentaire qui a pousser les hommes a se réunir car la chasse est bien plus efficace en meute , et c est les dieux ou plutôt les interprétation a but commercial , guerrier , expansionniste de ces dieux qui divisent les Hommes , pour l individu parfois l’ interprétation devient un conflit entre la passion , la raison et des intérêt « biologique » qui interfère pour donne la prédominance a l un ou a l autre voir les exclure tous les deux des débats ,

    c est les richesse des autre civilisation , c est l Humanisme de more , d erasme , de hume et bien d autre c est des courant contraire qui se sont heurté , c est des roi et reine qui ont réaliser que les richesse sont au delà des mers ,c est beaucoup de sang versé a travers le monde , des peuple mis en esclavage , des nation exterminé , c est une histoire ou la barbarie est transformé en acte héroïque , l Europe a failli ne pas être plus d une fois , il ne faut oublier toute ces guerre qui l on ravagé , toute ces révolution sanglante , alors « le dvp de l'occident » est assez vague comme terme …
  3. khalila

    khalila

    Inscrit:
    26 Avril 2005
    Messages:
    1
    Likes:
    0
    Que Dieu vous paedonne et vous guide dans vos réflexions.

  4. naadya

    naadya

    Inscrit:
    2 Mars 2005
    Messages:
    6 204
    Likes:
    2
    la notion de l'incarnation de dieu en homme, à mon avis, n'avait rien à voir avec l'appartenance à un groupe ni l'émancipation de l'individu

    si on se réfère à la foi chrétienne, dieu incarné en jésus était une façon de confondre les hommes et donner une idée de l'amour de dieu pour ses enfants...

    "le verbe s'est fait chair". le souffle de dieu, dieu lui-même, est devenu chair: dieu s'est fait voir dans ce qu'il y a de plus faible pour confondre ceux qui croient être forts (il y a bcp de phrases comme ça dans le nouveau testament).

    à mon sens, cette incarnation de dieu en un homme est un prétexte pour explorer le lien esprit/corps, la valeur de chacun et des deux (ré)unis.
  5. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 685
    merci moi jte suis dans ton idée je dis pareil que toi ... ils sont foutu je crois mdrrrr en arrivé a penser ca hahahahahhaha
  6. amon_ra

    amon_ra

    Inscrit:
    29 Jan. 2005
    Messages:
    916
    Likes:
    0
    l incarnation de jésus , il n y a rien a en tirer , sauf qu il est homme et névrosé de surcroît ;un de ces homme qui a garder cet âme d enfant voulant rendre cette vie un peu plus belle ,

    l incarnation c est donner a notre âme un fragments de divin, ce sentiment orgueilleux que dieu nous sacrifie son fils si Abraham avait un peu de bon sens il aurait répondu a dieu « nan mais sa va pas ta tête ! va tuer ton fils au lieu de vouloir sacrifier le mien pour flatter ton ego diabolique ) ce qui il fit après d ailleurs ), l exploration d une morale c est dans les religions qu on la trouve ,dans des récit , des texte , des penseur, des acte , des loi , des guerre , la vie/survie parmi les Hommes ou le groupe , les première trace écrite en Mésopotamie font allusion a ce genre de relation esprit/corps ,l Homme n as pas attendu jésus pour ce poser/prétexter ce genre de question,et cela bien avant l enclouté , la terre est ronde il ne faut pas l oublier ;

    l incarnation je trouve cela absurde a vrai dire comme l infini(dieu) pourrait s exprimer dans le finie(homme) ?? ;je préfère parler de persuasion superstitieuse plutôt que d incarnation ;l'avènement d'une religion se fait bien souvent au détriment du bon sens et de la raison , elle sert plus a la soumission aidé d une carotte dans le ciel , la fameuse vie après la mort pleine d un bonheur infini ( encore le mélange de finie et d infini) n est que le paradis des esprit plein de chimère , enfin si dieu se contentais d être un bon oreiller cela ne poserait pas de problème mais il rode dans ses parages des berger et vendeur de sommeil ces fourbes prêtres qui aiment a semer l ignorance pour récolter des peurs , l incarnation n apporte rien si ce n est qu une illusion qui entretient un monde illusoire

Partager cette page