L'inspecteur Mustapha porte plainte contre son chef pour racisme

Discussion dans le forum 'Maroc / Belgique' créée par boptitprince le 8 Fév. 2012.

  1. boptitprince

    boptitprince je ne suis qu'un prince..

    Inscrit:
    11 Mai 2006
    Messages:
    9 392
    Likes:
    728
    L'inspecteur Mustapha porte plainte contre son chef pour racisme

    (08/02/2012)




    © DEVOGHEL


    Un inspecteur réclame 25.000 euros à son officier qui lui envoyait des e-mails racistes

    UCCLE Le juge d’instruction de Bruxelles, Olivier Leroux, est en charge d’un dossier de racisme au travail ayant pour particularité que le lieu de travail est un commissariat, le plaignant un policier et la personne mise en cause un collègue inspecteur officier de police judiciaire.

    Le plaignant, l’inspecteur Mustapha, 30 ans, policier à la zone d’Uccle, met en cause son officier qui, pendant des mois, lui a adressé des e-mails chargés de dessins, images et écrits à connotation raciste. L’affaire est donc à l’instruction à Bruxelles.

    Peut-être une première en Belgique, en tout cas en milieu policier où le racisme ambiant fait encore figure de tabou : le Mrax note en tout cas que des 32 plaintes pour racisme au travail traitées en 2010, une seule visait le milieu policier.

    L’inspecteur plaignant évalue son préjudice à 25.000 €. Il joint à sa plainte 103 courriels reçus de son supérieur hiérarchique, dont des dessins de Konk s’attaquant à l’immigration. La plainte est déposée pour harcèlement moral au travail (article 442 bis du code pénal), racisme (article 444 du code pénal) et discrimination (loi du 10 mai 2007 tendant à lutter contre certaines formes de discrimination).

    Le policier, issu donc de l’immigration, apporte la preuve qu’il a reçu ces e-mails depuis au moins 2010, et dès lors de la durée, ainsi que la preuve de leur origine : l’adresse électronique d’un gradé d’Uccle sous les ordres duquel Mustapha s’est trouvé pendant trois ans.

    Son supérieur lui aurait notamment envoyé un formulaire “revu et corrigé” du nouveau constat d’accident présenté comme “bientôt obligatoire en Belgique” , sur lequel figuraient, comme véhicules impliqués, une moto, une voiture et… un chameau. Une des colonnes du constat est rédigée en arabe et l’automobiliste est prié de préciser la wilaya ayant délivré son permis de conduire (la wilaya est une division administrative qui existe dans plusieurs pays africains et asiatiques).

    Le policier d’Uccle affirme avoir aussi reçu de son collègue un exemplaire d’un prétendu magazine féminin d’al- Qaida ainsi que 37 photos désobligeantes de personnes issues de la communauté maghrébine, dont des documents filmés lors d’émeutes et pouvant avoir un caractère judiciaire.

    Quant aux 66 dessins, rappelons que Konk est un dessinateur de presse connu en France pour avoir défendu des thèses révisionnistes et s’être attaqué à l’immigration et à certains aspects de l’homosexualité. Selon Wikipedia, Konk – qui collabora jadis au Monde , à l’Événement du Jeudi et au Figaro avant d’être boycotté par ces derniers – n’a plus publié ces dernières années que pour Minute et National Hebdo , proche du Front national.



    Gilbert Dupont

    © La Dernière Heure 2012
     


Partager cette page