Le mektoube

Discussion dans le forum 'Histoires de coeur' créée par sabrina7 le 4 Juin 2012.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Mellisse

    Mellisse VIB

    Inscrit:
    24 Jan. 2011
    Messages:
    18 939
    Likes:
    13 599
    J ai l impression que tu fais en sorte que l on s en souvienne :prudent:
    pourquoi tu y reviens à chaque fois si tu ne veux pas qu on te ressorte ce post ???
     


  2. femmeAlpha

    femmeAlpha

    Inscrit:
    14 Avril 2012
    Messages:
    4 318
    Likes:
    1 772
    Trés beau verset , je te remercie de me le rappeler.
     
  3. sosochouki

    sosochouki

    Inscrit:
    4 Juin 2012
    Messages:
    12
    Likes:
    3
    lol pas de reponse pour toi , mais tout est reélement mektoube si tu crois en ta religion...
     
  4. Nador26

    Nador26

    Inscrit:
    3 Juin 2012
    Messages:
    35
    Likes:
    7
    Je me demande juste s'il n'a pas demander le divorce avec une femme et une belle-famille pareille, par contre s'il sont toujours ensemble quel carnage.:eek:
     
  5. MariSab7

    MariSab7

    Inscrit:
    20 Avril 2012
    Messages:
    8
    Likes:
    47
    J'interviens pour la dernière fois sur ce forum. Comme j'ai pu le lire, le but n'est pas de faire du voyeurisme ou du sensationnalisme mais de partager ma mauvaise expérience pour mettre en garde les gens honnêtes contre les personnes malintentionnées.

    Pour commencer, Sabrina a bien demandé le divorce. Nous sommes légalement divorcés depuis le 05 juin. Voici comment cela s'est passé.

    Après son refus catégorique de venir à Bordeaux, j'étais dans une impasse et au pied du mur (ma boîte actuelle m'a confirmé mon licenciement, ma nouvelle boîte m'a fait signer une promesse d'embauche et Sabrina est en intérim). Encore une fois, la pression de ses parents lui a fait changer d'avis, voici nos SMS lorsque nous avions visiter la ville*:

    «* SABRINA*: Je connais peu la ville. Si c'est la seule opportunité c'est inévitable mais je veux que tu choisisse la mission la plus intéressante "
    «SABRINA*|2012-03-30 11:09:09|"ça ne me generait pas d'habiter ici"*»

    Malheureusement pour moi, le lendemain Sabrina s'est rendue chez ses parents et là, son opinion a totalement changé. Depuis, elle a systématiquement refusé Bordeaux et a commencé à parler ouvertement de divorce. Ne sachant plus quoi faire, je décide d'appeler son père croyant qu'il allait tenir un discours de père responsable («*Je vais lui parler*» ou «*elle t'a choisi, elle doit assumer ses décisions*») mais il m'envoie balader en quelques phrases*: «*elle fait ce qu'elle veut, tu ne vas pas l'obliger*à te suivre» ou encore «*si elle doit rentrer chez elle (chez ses parents), elle reviendra et c'est tout*».
    Choqué, je décide d'appeler ma mère, en me disant qu'elle pourra la convaincre et que Sabrina respectera une personne âgée. Ma mère n'en revient pas et s'effondre en larmes au téléphone, Sabrina s'est montrée agressive («*je fais ce que je veux*!») et surtout lui dit «*s'il faut divorcer je divorcerai*». Tous, tous les efforts que nous avons faits sont remontés à la surface. Ma mère a fait une crise de larmes en se demandant ce qu'elle avait fait à Dieu pour mériter ça, une belle-famille aussi cruelle. Que faire*? J'appelle la mère de Sabrina le 17 avril et je lui dit que mes parents veulent la voir avec son mari chez nous le samedi 21 avril. Les connaissants un peu, on refuse une discussion déséquilibrée et je leur demande que l'on veut voir QUE ses parents, pour s'expliquer clairement et savoir où ils veulent en venir exactement et surtout à quel jeu ils jouent. Parler de divorce au bout de 6 mois de mariage a anéanti toute ma famille. Mon père très malade est allé chez le cardiologue à cause de palpitations sévères, ce qui peut être dangereux pour sa santé (il a 75 ans).
     
  6. MariSab7

    MariSab7

    Inscrit:
    20 Avril 2012
    Messages:
    8
    Likes:
    47
    Le 21 avril, j'avais donné rendez-vous à ses parents à 14 heures, mes parents ne sont pas sortis pour préparer cette discussion. Dans un irrespect total, sans prévenir ou s'excuser, ils arrivent à 15h30. Demi-surprise, on attendait donc son père et sa mère, il y avait*: son père, sa mère, sa tante, son oncle, son grand-père, sa grand-mère... Face à ma mère et à mon père qui ne parle pas, ma sœur (qui s'attendait à ce piège), décide de venir et de défendre son frère. A partir de là, c'est le déluge de reproches*! Sa famille est venue uniquement pour m'accabler*! Sabrina a déballé tous nos secrets, même les plus intimes devant toute sa famille et la mienne. Nous n'avons même pas parlé de Bordeaux, Sabrina m'a littéralement descendu, incendié, humilié, rabaissé devant tout le monde. Elle a dit devant mes parents qu'elle était malheureuse avec moi, que je ne me souciais pas d'elle... Ses parents en rajoutaient, en disant qu'elle avait fait une erreur en se mariant avec moi et son père est venu pour réclamer un chèque de 5 000 €.

    En effet, ayant acheté un bien immobilier et n'ayant plus d'argent sur mon compte à cause du mariage, Sabrina m'a prêté 5000 € ( + mon père 10 000 €) que j'ai bien évidemment promis de lui rendre. Son père est devenu fou de rage et n'a fait que réclamer ces 5 000 € lors de cette fameuse réunion. Ma mère, devant cette aberration et qui n'en croyait pas ses oreilles, a alors réclamé la fameuse parure que nous avons offerts et que Sabrina a caché chez sa grand-mère (sans me le dire) quelques jours avant cette réunion. Vous lisez bien, Sabrina a vidé son coffre à bijoux pendant que j'étais au travail pour planquer la parure chez sa grand-mère*! Quels sortent de parents se soucient plus de l'argent que de l'avenir de leur fille*?
    En fait, Sabrina avait bien préparé son coup, puisque, en plus des bijoux, j'ai également découvert qu'elle avait emporté chez ses parents notre livret de famille et qu'elle avait essayé à plusieurs reprises de pirater mon compte bancaire sur Internet (j'ai reçu 2 courriers de ma banque allant dans ce sens).
    Pendant cette réunion, mon père s'est sentis très malade, il est sorti de l'appartement pour rentrer chez lui. Le père de Sabrina s'est empressé de le suivre pour le «*raccompagner*». Un geste de bonté*? Non*! Et heureusement que ma sœur était là et qu'elles les a suivis. Son père a essayé de faire signer un chèque à mon père*! Mon vieux père n'ayant plus sa tête, il aurait pu faire un chèque de 50 ou 100 000 €*!
     
  7. MariSab7

    MariSab7

    Inscrit:
    20 Avril 2012
    Messages:
    8
    Likes:
    47
    Pendant ce temps là, la mère de Sabrina hurlait sur ma mère en lui disant qu'elle ne m'aimait pas, qu'elle ne m'a jamais aimé et qu'elle se réjouissait qu'on aient pas eu d'enfants. En même temps, elle a tout fait pour ça puisqu'elle appelait Sabrina tous les soirs pour qu'elles prennent sa pilule. Sauf que sa mère ne savait pas une chose*: Sabrina n'a jamais eu de relations sexuelles avec moi en 6 mois de mariage*! Et oui, vous lisez bien, elle s'est refusée à moi et ce dès le 1er jour de notre mariage en prétextant qu'elle avait mal, qu'elle n'était pas prête... J'ai donc dit devant sa mère qu'elle n'aurait pas pu tomber enceinte sans relations sexuelles. Sa mère demande alors à Sabrina d'apporter la preuve qu'elle n'est plus vierge. Sabrina brandit devant ma mère un chiffon taché de sang séché en disant qu'elle l'avait glissée sous elle pendant la nuit de noce. Mensonge*! Mensonge*! Mensonge*! Ne me croyant pas, sa mère me demande d'apporter le Coran et de jurer chacun notre tour que nous avons ou pas fait l'amour. Je jure devant mes parents et sur le Coran que je n'ai pas touché Sabrina. Sabrina, devant ses parents, ses grands-parents qui sont allés à la Mecque et mes parents jure qu'elle a eu des relations sexuelles avec moi. Vous voulez savoir la vérité*? Sabrina est allée plusieurs jours plus tard chez le gynéco pour un diagnostique. Sabrina me l'a écrit, le verdict est sans appel*: Sabrina est vierge. Je ne l'ai pas touché.
    Ses parents décident de l'emmener avec eux et l'incitent à me quitter. La première à demander et à encourager au divorce est... sa hadja de grand-mère*! Qui n'a prononcé que les mots «*qu'ils divorcent*! Qu'ils divorcent*!*» pendant toute la réunion. Chez nous, nous sommes encore choqués par ce comportement où le mot divorce est un GRAND tabou, ce qui est moins le cas chez eux où la moitié de sa famille est divorcée (plusieurs de ses oncles et tantes sont déjà divorcés). Une fois le chèque signé, son oncle débarque alors chez nous et emporte toutes les affaires de Sabrina sous mes yeux. Ils nous rendent la parure qui n'a plus aucune valeur puisque sa tante l'a écrasé sous son pied avant de nous la rendre.

    Le lendemain (dimanche 22 avril), me sentant très mal, je décide d'aller chercher Sabrina chez ses parents, de la raisonner et de la faire revenir à moi. J'étais prêt à tout lui pardonner. Pour moi, Sabrina était manipulée par son entourage et ses mots d'amour raisonnaient encore dans mes oreilles. Comme il fallait s'y attendre, ses parents me reçoivent très mal. Sa sœur m'insulte, son oncle veut me casser la gueule, son père me dit de rentrer chez moi... Encore une fois, mon seul tort est d'avoir eu une opportunité professionnelle en Gironde et d'avoir trouvé un travail à Sabrina dans la même région... Je me montre conciliant en disant à Sabrina que l'on pourra trouver une solution, que je suis prêt à faire des sacrifices (même à renoncer à mon emploi à Bordeaux!) et je la supplie de revenir. Son père lui dit devant moi que je suis un menteur et que la veille j'avais juré sur le Coran en mentant (on ne savaient pas encore la vérité). La sanction est tombée, Sabrina ne veut pas revenir, me traite de menteur et me demande de partir. A ce moment là, le monde s'est effondré sur moi. J'ai pensé au suicide. Tant de sacrifices, tant d'efforts, tant de combats, tant de batailles pour Sabrina et voilà le résultat*: je me retrouve seul, endetté, sans amour, devant ma famille qui a souffert pour moi.
     
  8. MariSab7

    MariSab7

    Inscrit:
    20 Avril 2012
    Messages:
    8
    Likes:
    47
    Mais ce n'était pas le pire. Le lendemain (lundi 23 avril), je reçois un courrier dans ma boîte aux lettres. Sabrina a fait une demande de divorce le 19 avril soit 3 jours AVANT la réunion*! Là c'était le coup de grâce*! Sabrina qui dormait avec moi, qui me disait qu'elle était ma femme avait déjà demandé le divorce. Moi, celui qui a tout sacrifié pour elle, qui a tout donné, qui s'est fâché avec sa propre famille se retrouve au tribunal traîné dans la boue par sa femme*! J'ai fait une grave dépression. Depuis ce jour, je vois une psychiatre, j'ai fait une thérapie avec des gens divorcés pour m'en remettre. Depuis le mois de mai, je suis sous médicaments (Sabrina ne le sait pas), je suis insomniaque et je souffre de crises d'angoisse aigües dues à ma dépression.
    Mon malheur n'était pas fini, après ce courrier de convocation au Tribunal, je reçois un autre courrier où Sabrina réclame des affaires que sa famille n'a pas emporté. Je vous laisse juge de sa demande (authentique)*: 1 saladier, 1 passoire, 2 tupper-ware en plastique, 1 tablier... Ma mère a fait une crise de nerfs, c'est, pour elle, une humiliation supplémentaire. Comment des gens qui nous ont fait dépenser 20 000 € pour leur mariage (je vous rappelle que j'avais 8 invités contre 150 pour eux) peuvent-ils oser réclamer des broutilles pareils*? Le pire, c'est qu'ils les ont réclamés et ils sont venus les chercher*! D'ailleurs son père a même demandé à Sabrina de récupérer une bouteille d'adoucissant entamée qu'il lui avait donné (il l'a eu gratuit à son travail)*! De mon côté, je n'ai rien demandé alors que je lui ai offert un 1 iPad ainsi qu'à son frère et à sa sœur.

    Le jour de l'audience, j'ai raconté mon histoire à la juge. Elle m'a dit que Sabrina était immature et qu'elle le regrettera sûrement. J'ai redit à la juge que je ne voulais pas divorcer. Elle m'a dit que Sabrina était déterminée et qu'elle a insisté pour divorcer rapidement. La juge m'a conseillé d'accepter le divorce pour ne pas aller en contentieux et que ça ne m'empêchait pas de renouer avec Sabrina en dehors du mariage... Je vous épargne également les autres moments de traîtrises puisque c'est mon avocat qui a négocié le divorce pour qu'il soit à l'amiable car la famille de Sabrina voulait un divorce en contentieux pour me réclamer des indemnités !

    Le jour de l'audience, j'ai retenu qu'une image choc. Le regard peiné que la Juge m'a lancé et qui a sûrement l'habitude de prononcer des divorces pour des violences conjugales, du harcèlement moral, des viols d'épouses, des attouchements sur les enfants, d'adultère... Et jamais pour un homme qui voulait une vie de bonheur avec sa femme.

    Voilà, mon histoire d'amour avec Sabrina est finie. Je vais aller à Bordeaux prochainement, seul. Je ne sais pas si je vais refaire ma vie avec quelqu'un. Ce qui est sûr, c'est que je ne ferai plus jamais confiance à une femme, surtout celles qui me regardent droit dans les yeux et qui me disent «*je t'aime*».
     
  9. kouskous

    kouskous Que son âme repose en paix Modérateur

    Inscrit:
    6 Nov. 2005
    Messages:
    14 815
    Likes:
    5 347
    Eh ben voila la boucle est bouclé
    le bonheur est dans le près.
     
    Likes reçus GOLDFINGER aime ça.
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page