MRE: De moins en moins marocains ?

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par Radoudou le 12 Juin 2006.

  1. Radoudou

    Radoudou

    Inscrit:
    13 Fév. 2006
    Messages:
    31 833
    Likes:
    611
    On se souvient avec émotion des
    "visites inopinées" du roi au port (AFP)
    Aujourd’hui, on en est presque à la 4ème génération de marocains résidents à l’étranger. En 40 ans, les profils, les motivations et les priorités ont fondamentalement changé. Pas la stratégie officielle. Risqué.


    Le ballet des ferries ne s’arrête plus au port de Tanger. Depuis les premières heures de la journée jusqu’à tard dans la soirée, des paquebots déversent inlassablement des centaines de véhicules et de passagers, avec une moyenne d’un accostage chaque demi-heure. Ce mercredi après-midi, pas de grosses
    files d’attente. La circulation est fluide et le temps de passage à la douane plutôt correct.
    La présence sécuritaire est impressionnante. Des militaires quadrillent le quai, des policiers en civil se laissent trahir par de gros talkies-walkies et les douaniers veillent au grain. Le roi (enfin, ses posters) suit tout cela d’un bon œil. Ses photos sont sur toutes les affiches. Les MRE sont une communauté qu’il chérit tout particulièrement et le port de Tanger se rappelle encore de ses "visites inopinées" en début de règne.
    "On nous a dit qu’il était à Tanger ces temps-ci. On ne sait jamais. Il pourrait peut-être nous faire la surprise", lance un MRE tout juste débarqué. La surprise, le roi ne la leur fera finalement pas ce jour là. Mais ses conseillers ont bien balisé le terrain. À la fondation Mohammed V, le mot d’ordre de Zoulikha Nasri est suivi à la lettre. "Dans n’importe quelle circonstance, ne perdez surtout pas votre calme. Restez aimable et faites passer", aurait dit en substance la conseillère. J.L, jeune assistante dans un centre d’accueil, se rappelle encore ce que lui a répondu l’année dernière un grand responsable à la fondation alors qu’elle se plaignait du comportement de certains MRE. "Et que voulez-vous qu’on fasse ma fille ? Laissez-les ytfechou f’blad’houm". Paternalisme ? Peut-être mais pas seulement. Car les MRE, ils sont les premiers à en être conscients, c’est une importante manne financière pour une économie en mal de devises. Chaque année, les transferts atteignent des records. Presque 10 % du PIB en 2003 (lire page 24). La tendance restera-t-elle la même durant les prochaines années ? "Rien n’est moins sûr", tranchent les plus sceptiques. "Le phénomène de l’émigration a beaucoup changé au fil des générations. Les profils des MRE aussi. Cela ne se ressent pas encore au niveau du flux financier, mais l’effet est déjà perceptible au niveau des entrées au Maroc et de la revendication identitaire", analyse un spécialiste.
    En tant que phénomène, l’émigration marocaine à l’étranger a commencé à partir de 1974. Date (paradoxalement) de la fermeture des frontières européennes. On partait alors par dépit, ou par fougue de jeunesse. Avant qu’il ne soit trop tard. En passant par l’Italie ou l’Espagne (qui avaient tardé à verrouiller leurs frontières). C’est le cas de Mbarek, la cinquantaine passée, rencontré sur une aire de repos près de Larache. "Je suis parti à l’âge de 19 ans. Je n’avais pas fait d’études et je n’avais aucune vision de ce qu’allait être mon avenir. J’ai donc tenté l’Europe. Pendant des dizaines d’années, j’ai travaillé dans l’industrie en France, en Espagne et en Allemagne. Puis j’ai fini par fonder ma famille qui est installée en France maintenant". Mbarek se dirige vers Agadir. Il est accompagné de ses deux filles (11 et 13 ans) et de sa femme. "Les deux garçons sont restés en France. Le plus grand n’est plus rentré depuis cinq ans. Ici, ils se sentent perdus. Ils n’ont pas de repères, ni d’amis. Du coup, ils préfèrent rester là-bas. Ils sont grands maintenant, je ne peux plus les forcer". Peut-on pour autant parler de rupture ? De fossé qui sépare les générations ? "On en est presque à la quatrième et forcément cela se ressent au niveau du vécu et des mentalités", commente un sociologue. Car entre les grands-parents, les parents d’un côté et les jeunes de l’autre, tout a changé. Première différence majeure, les jeunes n’ont en fait jamais émigré. La majorité est née en terre d’accueil. Ce ne sont pas des émigrés mais "des Marocains de l’extérieur". La nouvelle terminologie commence d’ailleurs à faire son petit chemin au sein des rencontres et des débats officiels. Pour illustrer, disons que pour plusieurs jeunes émigrés, le Maroc est leur pays par filiation. Un peu comme on est musulman à travers ses parents. Par défaut.
    Seconde différence majeure, alors que leurs grands-parents ont tout fait pour se fondre dans la foule, les jeunes émigrés n’ont qu’un objectif, se faire entendre. Ni tout à fait Marocains, ni complètement Européens, ils revendiquent une différence sans laquelle ils n’existeraient peut-être pas. Et pour cela, tous les moyens sont bons. Internet, travail associatif, etc.
    "Que pensent-ils des efforts consentis pour améliorer leurs conditions de retour ?". Posez-leur cette question, ils vous ricaneront au nez. Unanimes, ils répondent que, plutôt que les problèmes de l’investissement au pays ou le temps passé à la douane, ils aimeraient que nos responsables planchent sur des questions liées à la "revendication identitaire", à l’intégration en pays d’accueil, etc. Pour se rendre compte de cela, même pas la peine d’enquêtes ni d’études (quoique). Un petit tour sur les forums de discussions dédiés à l’émigration suffit pour relever le top 5 des thèmes débattus. Islam, condition féminine, racisme, amazighité et actualité marocaine.
    Que faut-il en retenir ? D’abord, que la communication officielle se trompe peut-être de cible. Que rien n’est vraiment fait pour y remédier ensuite. (Rendons cependant grâce à la fondation Mohammed V, qui a édité des guides dans toutes les langues, y compris en hollandais, pour les jeunes natifs à l’étranger et ne parlant pas l’arabe). Sauf que, vous l’aurez compris, il s’agit plus de revoir toute la stratégie officielle adoptée vis-à-vis des MRE. "Nos parents préparent déjà leur retraite dorée au bled où ils seront pris en charge par la Sécu française. Il ne restera alors que nous à l’étranger". Le risque, c’est qu’ils restent à l’étranger.


    source Tel quel


  2. Wallen95

    Wallen95

    Inscrit:
    25 Avril 2005
    Messages:
    6 883
    Likes:
    15
    ca me rapelle un article du même genre

    L'immigration marocaine -en France surtout- souffre d'une maladie de riche. Pour plusieurs centaines de milliers de Marocains installés dans la société française, disposant de revenus respectables, le besoin qui se fait sentir au fil des ans est la valorisation de leurs conditions, de leur identité écrasés par le filtre français. Le modèle français d'intégration ne permet pas encore qu'une tête ethnique dépasse. Le choix est simple: ou continuer à vivre dans l'anonymat gris des grandes métropoles ou militer pour une vraie visibilité d'une communauté qui en est à sa troisième génération. Et pour cela, gouvernement ou fondation, l'impérieuse nécessité est de ne pas continuer à entretenir des rapports strictement bancaires sur le mode d'une vache laitière avec un million de Marocains.

    http://www.maroc-hebdo.press.ma/MHinternet/Archives315/html_315/Les orphelins.html
  3. nwidiya

    nwidiya Super Modératrice

    Inscrit:
    25 Déc. 2002
    Messages:
    85 013
    Likes:
    12 429
    telquel? c'est une marque de papier toilette ça non?:rolleyes:
  4. marocc

    marocc

    Inscrit:
    26 Avril 2006
    Messages:
    50
    Likes:
    0
    moi je répondrai ke lé générations qui suivent sont de + en + marocain
    qu'on soit né en france pour moi sa change rien je me sens marocaine a 100% puisque le sang qui coule dan mé veine é marocain , jé une tete de marocaine , un nom de marocain, une famille marocaine é surtt un coeur ki bat pe le maroc é ca c ce kil ya de + importan a mé yeux
    ceux ki ne veule plu retourné o bled c kil veule resté en france ou dan nimporte kel pays pour profité ze3ma faire dé connerie é tou pdt ke lé paren sont o bled
    justmenn nou ki somme issu d'une autre génération avont le maroc dan notre coeur mm si on y a jamai vécu a par pdt lé vacances jvoi pa pourquoi on seré moin marocain ke no paren !!
  5. benekabs

    benekabs

    Inscrit:
    16 Oct. 2004
    Messages:
    822
    Likes:
    1
    on ne peut se declarer marocain car on a du sang ou autre..
    je connais certains francais (100% blond aux yeux bleus) qui sont nes au Maroc, vivent au Maroc travaillent et ont une valeur ajoutee au Maroc...

    ils sont marocains malgre leur sang...
    etre marocain, c'est des actes, pas une revendication identitaire a 2 balles..

    sinon t'es un touriste d'origine mais il n'y a pas de mal
  6. blatoon

    blatoon

    Inscrit:
    1 Juin 2006
    Messages:
    132
    Likes:
    0
    ca ne veut rien dire 100% marocain, ca n'existe même pas.
    C'est quoi un marocain?
  7. *magid*

    *magid*

    Inscrit:
    1 Mai 2006
    Messages:
    121
    Likes:
    0
    Moi je suis musulman avant d'être marocain français turc c'est claire que j'irai moins souvent au Maroc je compte beaucoup voyager inch allah prochainement ......
  8. blatoon

    blatoon

    Inscrit:
    1 Juin 2006
    Messages:
    132
    Likes:
    0
    Merci mon frere je partage le même avis que toi.
  9. *magid*

    *magid*

    Inscrit:
    1 Mai 2006
    Messages:
    121
    Likes:
    0
    Baraka oufik mon frere , c'est pour ça que je n'ai pas de crise d'identite Mr Ben lol .......Ma Musulmanite est mon identite le reste c'est annexe.
  10. marocc

    marocc

    Inscrit:
    26 Avril 2006
    Messages:
    50
    Likes:
    0
    si justemen ya un mal a etre touriste d'origine parcke si té originaire de la ba tu peu pa etre touriste ne mm temp tu c cke c un touriste avan de parler
    si justemn etre marocain c uen revendication identitaire mé c osii dé acte sa regroupe tou
    marocaine é fiere de letre
    bledi je taime a la folie
  11. benekabs

    benekabs

    Inscrit:
    16 Oct. 2004
    Messages:
    822
    Likes:
    1
    la question est de savoir quel est notre valeur ajoutee pour le pays??

    des virement western union...mouais bof...
    des emplois stables crees...la okay total respect...
  12. blatoon

    blatoon

    Inscrit:
    1 Juin 2006
    Messages:
    132
    Likes:
    0
    qu'on je part au bled des fois je me dit j'ai honte d'etre marocain, qu'on je vois comment se comporte certain bledard :D
  13. spawnrad

    spawnrad

    Inscrit:
    20 Mars 2005
    Messages:
    2 421
    Likes:
    3

    Les RMEs tu croient qui apportent aucune valeur ajoutée pour le Maroc ? De l'emploi c'est plus difficile ils ont une vie en France.

    Pis quand on dit que les Jeunes ne retournent plus au Pays ben c'est normal on a plus 2 mois de vacances a passé la bas on a quand meme un boulot c'est rare de pouvoir prendre 1 mois cash pour aller en vacances.
  14. Milcham

    Milcham

    Inscrit:
    24 Mai 2005
    Messages:
    17 731
    Likes:
    288
    mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr :D
  15. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    1 356

    de tres mauvaise qualite :rolleyes:
  16. Milcham

    Milcham

    Inscrit:
    24 Mai 2005
    Messages:
    17 731
    Likes:
    288
    je n'accorde aucun crédit a ce magazine

    et bien sur je le dis haut et fort certains journalistes marocains

    sont de veritables petits haineux des marocains qui vivent à l étranger


    que ce soit telquel le journal hebdo et j en passe


    si l'on se sentait moins marocains des familles entieres ne depenseraient pas leurs revenus dans un voyage qui font quasi tous les ans pour retrouver ce pays
    dont on les accuse de s'eloigner

    c'est inadmissible ce genre d'articles

    ceux qui deviennent de moins en moins marocains sont du coté du maroc

    Mais nous hamdoulah comme on dit on est fiers d etre des marocains
  17. Sulttan

    Sulttan

    Inscrit:
    20 Mai 2006
    Messages:
    2 354
    Likes:
    2
    voilà une phrase qui résume tous ! :D
  18. benekabs

    benekabs

    Inscrit:
    16 Oct. 2004
    Messages:
    822
    Likes:
    1
    la question est de savoir quele est notre valeur ajoutee pour le pays??

    des virement western union...mouais bof...
    des emplois stables crees...la okay total respect..
  19. Milcham

    Milcham

    Inscrit:
    24 Mai 2005
    Messages:
    17 731
    Likes:
    288
    elle resume quoi? le mépris simplement
  20. *magid*

    *magid*

    Inscrit:
    1 Mai 2006
    Messages:
    121
    Likes:
    0
    Moi je repondrai au pseudo journaliste Musulman lol mdr tous simplement .

Partager cette page