operation au laser du col de l'uterus

Discussion dans le forum 'Bien-être et Santé' créée par lila555 le 5 Jan. 2009.

  1. lila555

    lila555

    Inscrit:
    30 Oct. 2008
    Messages:
    52
    Likes:
    0
    bonjour voilà ya 3 moi j'ai fait un frotti enssuite j'ai eu les resulatat et j'ai fait une colosscopie et la j'ai eu les resultat il y'a 3 semaines et j'ai des lesions au col de l'uterus et je doit me faire operer au laser je voulais savoire c'est du a quoi?Et si quelqu'un a deja été dans cette situation?J'ai trés peure de cette operation en faite j'ai peure de ressortire malade ou avec un virus qu l'on chope a l'hopitale car c'est la premiere fois que je ferais une operation.merci de vos temoignages...


  2. yayatah

    yayatah

    Inscrit:
    19 Nov. 2007
    Messages:
    2 541
    Likes:
    2
    tu as 26 ans ?
    tu as deja eu des enfants ?
    ya des antecedents familiaux ?
  3. ayouli

    ayouli

    Inscrit:
    15 Juil. 2008
    Messages:
    440
    Likes:
    21
    As tu deja eu eu des rapports sexuels ou des rapports poussés sans pénétration ?

    Si oui tu as peut être contracté le papillomavirus qui altère les cellule et à terme se transforme en cancer de l'utérus

    Cancer du col de l'utérus : du diagnostic au traitement

    Frottis, colposcopie, conisation… Du diagnostic au traitement, la prise en charge des lésions et du cancer du col recèle de nombreux termes barbares que nous vous proposons d'éclaircir. Panorama de la prise en charge.

    La quasi-totalité des cancers du col de l'utérus est due à l'infection par un virus dit papillomavirus. Le plus souvent, l'organisme va éliminer spontanément ce virus mais parfois, l'infection persiste. Des lésions au niveau du col entraînent des anomalies des cellules au sur une zone privilégié et vulnérable : la zone de transformation. Les cellules infectées subissent alors des modifications morphologiques qui sont détectées à l'occasion des frottis. Ce sont ces anomalies qui potentiellement peuvent évoluer vers un cancer.
    Du frottis au diagnostic

    En cas de frottis anormal, une colposcopie peut être pratiquée. Cet examen du col, effectué avec une loupe grossissante, permet de visualiser les lésions sous forme de "taches" qui peuvent alors être prélevées. Grâce à ces biopsies, on peut préciser la nature exacte des lésions :

    * Lésion de bas grade appelée encore condylome plan - dysplasie légère ou CIN de grade 1 ;
    * Lésion de haut grade appelée dysplasie moyenne à sévère ou CIN de grade 2 ou 3 ;.
    * Parfois des anomalies des cellules non spécifiques sont retrouvées. Il s'agit d'anomalies le plus souvent réactionnelles qui ne sont pas sous-tendues par une vraie lésion. Ces anomalies sont encore appelées ASCUS (atypies cellulaires de nature mal définie).

    Ces lésions sont considérées à des degrés divers comme des anomalies à risque de cancer. Non-détectées, elles peuvent faire le lit du cancer du col dans un laps de temps relativement long.
    Le traitement des lésions induites par les HPV

    Lorsqu'on parle de traitement, on préfère ne pas parler d'infection à papillomavirus mais plutôt de lésion induite par les papillomavirus. En effet, il n'existe pas encore de traitement de l'infection latente. La prise en charge cible ainsi les conséquences et les effets du virus sur la muqueuse, c'est-à-dire des lésions induites par le virus :

    * Lorsqu'il s'agit de condylomes acuminés (végétations vénériennes ou crêtes de coq), on dispose de stimulateurs de l'immunité locale, sous forme de crème et de traitements médicaux destructeurs des lésions. Lorsque les lésions sont très étendues ou situées sur plusieurs sites (anus, vagin, col, vulve), on peut avoir recours à leur destruction au laser, ce qui permet de traiter toutes les anomalies en une seule fois. Ce geste se fait alors au bloc opératoire avec une anesthésie. Le traitement des condylomes acuminés par des méthodes chimiques ou chirurgicales donne de bons résultats sur le plan de la cicatrisation et sur le plan esthétique. La pleine réussite de la prise en charge dépend de la localisation des condylomes, de leur étendue et du profil immunitaire de la patiente.
    * Lorsqu'il s'agit d'une dysplasie légère (CIN1), le traitement ne s'impose pas toujours car ces lésions peuvent disparaître spontanément après quelques mois. Si pour des raisons personnelles la patiente souhaite être traitée, ces lésions lorsqu'elles sont situées à l'extérieur du col sont détruites par vaporisation au laser. Avec cette technique, la réussite du traitement est de l'ordre de 85 à 90 %. Ce geste simple se pratique en ambulatoire avec ou sans anesthésie locale ;


    * Lorsque la malade présente un frottis évoquant une lésion précancéreuse (CIN2-3). Le traitement consiste à enlever la lésion. Ne nécessitant pas d'hospitalisation prolongée, ce geste simple qui se pratique sous anesthésie locale permet d'éradiquer définitivement ces lésions dans 95 % des cas. Le volume du col est en général conservé ce qui ne compromet pas chez ces jeunes femmes leur fécondité ou leur avenir obstétrical.

    Chacun de ces traitements est assorti d'un suivi post-thérapeutique pour s'assurer de la disparition du virus ou de sa non-évolution. Ce suivi est essentiellement basé sur des frottis et des colposcopies de contrôle. Le test HPV devrait rapidement faire son entrée dans ce type de suivi.
    Traitement du cancer

    Le nombre de cancer du col de l'utérus n'a cessé de décroître depuis 20 ans. On dénombre cependant encore plus de 3 000 nouveaux cas par an. Lors du congrès Eurogin 2003, le Pr. Joseph Monsonego estimait qu'environ 65 % de ces femmes n'avait jamais eu de dépistage et 30 à 35 % avaient été faussement rassurées par des frottis étiquetés normaux.

    Ainsi, lorsque le diagnostic est établi, un bilan de l'étendue du cancer est réalisé. Il guidera le traitement, qui repose principalement sur la chirurgie et la radiothérapie. Dans certains cas, ce schéma thérapeutique peut être complété par une chimiothérapie.

    La radiothérapie peut prendre la forme d'une curiethérapie utérovaginale. Cette technique repose sur la mise en place d'une source radioactive au contact direct de la tumeur, dans la cavité utérine et le vagin. Cette opération est réalisée sous anesthésie générale.

    Lorsque le cancer est confiné au col, l'intervention peut se limiter chez la femme jeune désirant encore des enfants à une simple conisation (ou amputation du col) sous couvert d'une surveillance attentive. Chez la femme plus âgée, l'ablation de l'utérus (hystérectomie totale simple) est réalisée.

    Dans des formes plus avancées, la prise en charge peut nécessiter une chirurgie plus large éventuellement associée à une radiothérapie externe de la zone pelvienne.
  4. shainah

    shainah

    Inscrit:
    7 Fév. 2008
    Messages:
    5 036
    Likes:
    27
    n aie pas peur
    le gyn va bruler tes lésions au laser avec une petite anesthésie locale
    et tu ne sentiras rien
    mais par contre ce n est pas agréable
    prévois une petite serviette si toutefois cela saignait un peu


    ce sont des condylomes que tu as ?
  5. leyla_

    leyla_

    Inscrit:
    15 Fév. 2005
    Messages:
    14 914
    Likes:
    6
    j'ai une copine qui a eu ça, pour elle ça s'est bien passé. risque zéro par rapport aux virus de l'hôpital y'a pas mais tu n'es pas non plus dans les patientes à risque je pense, tu ne devrais pas en ressortir tellement affaiblie. mais hésite pas à poser des questions à ta gynéco...
  6. lila555

    lila555

    Inscrit:
    30 Oct. 2008
    Messages:
    52
    Likes:
    0
    oui j'ai 26ans jamais d'enfant et pas d'antecedents familiaux
  7. yayatah

    yayatah

    Inscrit:
    19 Nov. 2007
    Messages:
    2 541
    Likes:
    2
    :rolleyes:, tu es jeune je trouve pour te chopper ce genre "d'infection", as-tu deja eu des mst ?
  8. lila555

    lila555

    Inscrit:
    30 Oct. 2008
    Messages:
    52
    Likes:
    0
    non jamais de mst...
  9. ayouli

    ayouli

    Inscrit:
    15 Juil. 2008
    Messages:
    440
    Likes:
    21
    ben ca vient d'ou alors car la deterioration des cellules est du au papillomavirus ?

    As tu deja eu eu des rapports sexuels ou des rapports poussés sans pénétration ?

    Si oui tu as peut être contracté le papillomavirus qui altère les cellule et à terme se transforme en cancer de l'utérus
  10. leyla_

    leyla_

    Inscrit:
    15 Fév. 2005
    Messages:
    14 914
    Likes:
    6
    le papillomavirus est une mst, mais ça ne veut pas dire qu'elle en ait eu d'autres, c'est une lotterie... ;)
  11. lila555

    lila555

    Inscrit:
    30 Oct. 2008
    Messages:
    52
    Likes:
    0
    j'ai vue le gyneco et il m'a dis que c'etait une mst et que a ce stade ca se guerissait bien donc la ca va un peut mieux...
  12. sabrinadebrest

    sabrinadebrest

    Inscrit:
    26 Avril 2009
    Messages:
    1
    Likes:
    0
    bonsoir je m'appelle sabrina et moi aussi j'ai eu un frotti qui n'etait pas bon j'ai ensuite eu une biopsie du col et les resultats ont revelés que j'avais des cellules epitheliale de cin1 de bas grade g donc du faire du laser parce que le test hpv etait positif je viens de faire le laser vendredi et c'est tres rapide en un quart d'heure c'etait finit mon chirurgien est un tres bon praticien et crois moi ce que les personnes disent sur le net sont plusss pour te faire peur qu'autres choses maintenant j'attend les resultats la seule chose que je trouve bizard c'est qu'il m'a dit d'arreter de fumer donc voila rassure toi c'est rien plus de peur que de mal tu auras juste des ovules a mettre pendant 10 jours a l'interieur pour eviter que tu t'infecte et tu saigne meme pas du tout il te mette un coagulant c'est genial la medecine fais leur confiance et si tu veux savoir d'ou ca vient ce que tu as attrappé c'est du a une relation sexuelle non proteger ca s'attrappe par rapport au contact peau a peau donc voila c'est le papillomavirus tout simplement bisous a bientot si tu souhaite venir me parler je te laisse mon adresse msn sabrina-29@hotmail.fr
  13. Marion32

    Marion32

    Inscrit:
    12 Nov. 2012
    Messages:
    1
    Likes:
    0
    Bonjour , suite à une première pose de stérilet qui c est mal passé ( on a force mon col !) j ai demande à être anestesie car je suis panique à l idée de nouveau souffrir ! On m à dit qu il fallait 4 piqûres mais j ai peur que ça face aussi très mal ! Y aurait t il quelqu un à qui on aurait fait cette anestesie ? Et merci de me dire si ça fait mal . Bonne journée à toutes

Partager cette page