PJD: Parti de rien

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par BaZnAtLaS le 25 Oct. 2011.

  1. BaZnAtLaS

    BaZnAtLaS Bladinaute averti

    Inscrit:
    16 Oct. 2011
    Messages:
    940
    Likes:
    430
    Nous avons tous été interpellés par l’incident «sans parure» de Mr. Benkirane, Sec.-général du PJD, dernièrement a Luxe Radio. En effet, invité au Grand Oral sur Luxe Radio, Mr Benkirane a refusé la présence de Mr. Gabriel Banon, journaliste marocain et ancien conseiller de Yasser Arafat [Son nom Gabriel est du a sa confession juive], ce qui a poussé ce dernier a quitter le plateau de l’émission et a dénoncer cet incident dans une autre émission le lendemain sur la même Radio. Mr. Benkirane déclare avoir refusé de rencontrer Mr. Banon parce qu’il n’a pas été averti de sa présence au préalable. Justification qui si elle est acceptable pousse à se poser une autre question sur ce qui inquiéterait Mr. Benkirane dans la présence d’un journaliste, même non déclaré.

    Cet incident n’est pas le sujet de cet article, c’est juste la raison qui m’a poussé à écouter l’émission en question [Benkirane Grande Orale] et voila ce que j’en tire comme information:

    Écoutez Benkirane sur Grande Orale

    Position par rapport au G8 et aux autres alliances:

    A l’instant 2min45s, et pour répondre a la position «isolée» du PJD dans le paysage politique Marocain, Mr. Bekirane répond en disant que le PJD est habitué a la position d’isolation depuis 10 ans d’existence, il précise que pour lui il n’existe aucun rapport entre la Koutla et le G8 et que pour lui «…le G8 c’est pas une alliance raisonnable…» 4min25s sans ménager les attaques sur le PAM ["…Parti de l'administration et bébé gâté..." ] Pour plusieurs raisons qu’il liste après [il met sur son dos l'incident de Gdim Izig par la même occasion].

    Mais il n’oublie pas à la 10min30s de partager avec nous la confidence suivante «…Même avec le PAM on s’est alli酻. Ne vous inquiétez pas Mr. Benkirane trouveras certainement dans la Sira de notre prophète SAW une phrase qu’il fera passer comme argument justifiant de s’allier avec un parti qu’il considère comme diabolique.

    Excepté le PAM, les relations personnelles que le PJD a avec les autres partis sont des relations qui permettent au PJD, si jamais il a la primature, de mettre en place une vraie majorité [6m51].

    Toutefois, selon les dires de Mr. Benkirane, et au cas où le PJD ne trouve pas d’alliés, il compte bien revenir vers Sa Majesté et «lui donner les clés» 7min21s. Sauf qu’il oublie, que dans ce genre de cas, la primature reviendra au deuxième parti en place et que cela peut mener à une vraie crise politique au Maroc sans parler de l’aspect «précédant» jamais vu.

    ...
     


  2. BaZnAtLaS

    BaZnAtLaS Bladinaute averti

    Inscrit:
    16 Oct. 2011
    Messages:
    940
    Likes:
    430
    Pour résumer, le PJD se sent isolé, mais ne se prive pas de faire des alliances quand cela l’arrange. C’est aussi ça la communication politique. Vous dire la chose et son contraire dans la même émission tout en faisant que cela nous paraisse normal.

    On sait tous que la politique est une affaire de conviction et de détermination, qu’un Homme politique trouve sa valeur dans le mérite et la confiance qu’il a de la part des personnes qui font confiance a sa force et a sa détermination a aller chercher les objectifs sur lesquels il s’est engagé. Mr. Benkirane partage avec nous, encore une fois, en toute transparence la force de sa détermination devant un des obstacles qu’il risque de rencontrer dans sa carrière politique, a savoir celui ne pas pouvoir créer une majorité en ces termes a la 15min47s «…Si demain je ne peux pas faire une majorité…je m’en fous, je sors. je fais de l’opposition», et paff dans ta gueule toi qui a cru en lui. On imagine bien sa réaction face à d’autres incidents si jamais il est aux affaires.

    L’image du PJD, le programme du PJD [parce que c’est la même chose]:

    «…Le PJD ne fait pas peur, c’est faux…» 8min40s, Mr. Benkirane explique qu’il s’est rapproché de ce qu’il appelle la classe feutrée des femmes et les hommes d’affaires et que ces derniers semblent rassurés. Coool.

    Je partage l’avis du PJD sur ce point. Ce qui est inquiétant chez le PJD en tant que parti qui se dit de référentiel Islamique n’est pas le fait qu’il risque d’être un FIS bis. Par ailleurs, Le PJD ne pourra jamais nous mener vers un Maroc extrémiste et arriéré tout simplement parce qu’il n’en a pas les moyens. La société Marocaine est parfaitement immunisée contre ce genre de fléaux.

    Ce qui, à mon sens, est inquiétant chez le PJD c’est qu’il use de la carte de la religion, ce qui pourrait lui conférer plus de votes que son programme et ses idées n’en méritent, juste parce qu’il se prétend plus musulman que les autres. Et de ce fait priver le Maroc de vrais potentiels politiques honnêtes.

    A mon sens cela est aussi mal saint qu’un parti qui se prétend plus attaché au Sahara que les autres, ou un parti qui se prétend plus attaché a la monarchie que les autres. C’est immoral et c’est indigne d’utiliser la religion dans une bataille électorale profitant de l’amour et de l’espoir que les citoyens ont en leur religion.

    C’est quoi le programme du PJD ? «…Le Maroc, c’est pas un problème de programme politique…» a la 17min17s. Ah bon ? Si vous êtes étonnés comme moi, Mr Benkirane peut aller plus loin et dire à a 17min31s que «…Au Maroc toutes les directives qui ont été prises depuis l’Independence sont bonnes…». Voila ! Alors faut arrêter de lui parler de programme politique, parce que de ce cote la tout va bien.

    ...
     
  3. BaZnAtLaS

    BaZnAtLaS Bladinaute averti

    Inscrit:
    16 Oct. 2011
    Messages:
    940
    Likes:
    430
    Oui Mr. Benkirane, mais c’est quoi votre programme ?

    Quelle gouvernance ? «Choisir les hommes qu’il faut» 22min52s [bien vue la révélation, celle la fallait bien la trouver], ok mais protectionnisme ou libéralisation économique ? «La libéralisation est internationale aujourd’hui» 23min06 … Ok mais tous les autres partis politiques disent la même chose, qu’est ce qui différencie le PJD des autres partis dans ce cas la ? Pouvez-vous nous donner plus de détails SVP ? après quelques secondes d’hésitation Mr. Benkirane nous rappelle que le PJD «se prend au sérieux, nous pensons que nous sommes un parti politique…» [heureusement, on imagine difficilement le cas contraire] mais «…Je ne connais pas les détails [du programme] … je les ai vu mais je ne m’en rappelle pas…» 26min41 [on reproche tant aux Français dans ce parti, mais un Sarkozy ou un Holland ou une Royale pour aller avec vous dans le détail de chaque action et de chaque proposition jusqu'à vous épuiser].

    Mais il n’hésite pas à conclure a la 27min01s que «…sur les grands problèmes, tout le monde est d’accord…sur les solutions aussi tout le monde est d’accord…» Et d’ajouter a la 27min59 «ce que nous sommes entrain de proposer n’est pas très très différent [de ce que proposent les autres]…» au cas où vous avez encore des doutes.

    Voila, c’est tout ce que j’ai réussi à extraire de Mr. Benkirane sur le programme du PJD durant cette émission malgré l’insistance du journaliste.

    Le PJD se fait ainsi piéger par lui même en prouvant qu’a part son référentiel islamique [référentiel présent chez tous les partis politiques sans exception] il n’a aucune valeur ajoutée en termes d’idées et de propositions politiques. Mais vous allez voir il peut aller encore plus loin que ca.

    Egalité Homme / Femme:

    Le droit a l’égalité dans l’héritage est quelque chose de non négociable pour Mr. Benkirane, il considère que cela fait même partie des fondements de la société Marocaine ! et que tout le monde ne sait pas de quoi il parle. Mais pourquoi il prend cette position? encore une fois, il utilise son monopole du référentiel islamique : 44min00s «Ecoutez, si moi je suis contre l’héritage alors moi je suis contre le coran. Le coran est claire…» et si le journaliste ose insister plus sur cette histoire d’équité il lui répondra [engueulera] a haute voix a la 44min59s «Est-ce que vous êtes plus équitable que dieu ?!!! Qu’est ce que vous êtes entrain de raconter Mr. Rachid….» [Mr. Benkirane se considère donc non seulement le futur PM du Maroc mais aussi le porte parole de dieu en personne !!!!].

    ...
     
  4. BaZnAtLaS

    BaZnAtLaS Bladinaute averti

    Inscrit:
    16 Oct. 2011
    Messages:
    940
    Likes:
    430
    Libertés individuelles / Droits de l’homme:

    Qu’est ce que la liberté inspire a Mr Benkirane : «Ah bah davantage de liberté pour tout le monde…je sais bien ce que je dis…je m’attends bien aux questions qui se cachent derrière…» 37min50s, et encore une fois le référentiel musulman dont il a le monopole «notre religion c’est une religion basée sur la liberté…» et ca va «…jusqu’à la liberté de conscience…» on en est presque a vouloir dire Merci au seigneur de nous avoir donné Mr Benkirane qui veille a nous garantir notre liberté de conscience.

    Mais oublie-t-il que son parti a été le parti qui était contre le fait que la liberté de conscience soit inscrite dans notre constitution ? Il répond a la 40min07s «je n’ai pas la force d’arrêter la constitution…» Mais il a quand même menace de boycotter le referendum chose qu’il confirme dans la même phrase !!! No comment, la com mon ami la com.

    Mr. Benkirane n’a pas de limites quand il s’agit de gagner des votes, il vous dit même que chacun a le droit de faire ce qu’il veut de son corps [en parlant des homosexuels], il veut juste que ca se sache pas [pas de manifestations dans les rues].

    Instrumentalisation du religieux dans le politique:

    A la 46min04s Mr. Benkirane nous illumine avec «Y a pas moyen de séparer le religieux du politique, vous n’avez rien à faire». Ok Mais Sa Majesté [le peuple aussi] l’a très bien demandé et d’une manière on ne peut plus claire ; On ne doit pas instrumentaliser la religion dans la politique. Il répond a la 46min21s «l’instrumentalisation elle est mauvaise…tout ce qui est instrumentalisation est interdit…maintenant si vous ne voulez plus de ca il faudra cesser de lire le coran et de l’apprendre a nos enfants. C’est tout !!!…».

    Grosso modo ca donne ca : « Donc ok écoute moi petit Marocain, l’instrumentalisation c’est pas bien mais pour l’arrêter il faut arrêter de lire le coran, et puisqu’on peut pas arrêter de lire donc on continue de faire ce qui est pas bien, c’est claire? Allez va jouer maintenant!»

    Voila comme ca c’est claire, mais petite cerise sur le gâteau, a la 56min17s il nous dit : «je suis contre qu’un parti politique se mêle des affaires personnelles des gens…». No comment, 3yite, j’arrête la ?! Noooooon une petite dernière pour la route en guise de conclusion.

    Conclusion :

    A la 59min20s ou il essaie de nous expliquer ce que peuvent apporter les partis politiques a référentiel musulman comme le PJD, il nous dit : «on a quelque chose a apporter, je ne suis pas capable de vous dire comment et les détails de ca mais sans doute on a quelque chose à apporter».

    Je souhaite lui répondre «Commencez d’abord par savoir comment et les détails, et après présentez vous, en attendant laissez faire ceux qui connaissent».

    PS: certains de mes lecteurs sont pro-PJD et trouveront que cet article un peu dure a leur egard. Ce n’est pas a eux que je m’adresse c’est a leur consciences.


    Reda El Ourouba

    Tiwliwla
     

Partager cette page