porno et terrorisme...

Discussion dans le forum 'Maroc / Belgique' créée par boptitprince le 29 Nov. 2006.

  1. boptitprince

    boptitprince je ne suis qu'un prince..

    Inscrit:
    11 Mai 2006
    Messages:
    9 607
    Likes:
    753
    Infos Faits divers
    Ajouter à mon tiroir Imprimer Envoyer

    Images pornos chez le juge (28/11/2006)

    Ces photos lui avaient été envoyées par erreur par un autre juge d'instruction...

    BRUXELLES Des images pornographiques sur le serveur réservé aux juges d'instruction spécialisés dans les dossiers terroristes... L'affaire est anecdotique pour l'un d'entre eux, problématique pour un autre.

    "Effectivement, un juge d'instruction bruxellois a eu la désagréable surprise de constater la présence d'images pornographiques sur son ordinateur", nous confirme le porte-parole du parquet de Bruxelles.

    Afin d'assurer la confidentialité des dossiers sensibles, les juges d'instruction terroristes des différents parquets travaillent sur un serveur à part. Les autres juges n'y ont donc pas accès.

    Mercredi dernier, le juge bruxellois a ouvert son ordinateur et là, ce fut la stupeur... "Il y a découvert un dossier contenant de nombreuses photos pornographiques". Loin de trouver cela drôle, le juge a été choqué. Et s'il s'agissait d'une intrusion de hackers dans ces dossiers qui sont par définition top secret ?

    "Le doyen des juges d'instruction a été avisé. L'affaire a été confiée à un magistrat compétent." Le dossier n'a pas fait l'objet d'une mise à instruction mais à l'information. "Le parquet fédéral a été avisé, tout comme le CCU, le Computer Crime Unit". Bref, un vrai remue-ménage pour des photos de bombes... sexuelles.

    Rapidement, les enquêteurs spécialisés dans la criminalité informatique ont pu déterminer que le serveur n'avait pas été piégé par des hackers. C'était, en réalité, bien plus simple que cela... Les photos avaient été téléchargées depuis un bureau situé à Liège. Plus précisément au parquet de Liège... "Dans le cabinet du juge d'instruction terroriste", nous précise le porte-parole. Ce dernier aurait regardé des images pornos et les auraient téléchargées en oubliant qu'il le faisait sur le serveur ! "Il a précisé que c'était une blague", nous informe le parquet.

    Contacté par nos soins, le juge liégeois s'étonne. "Je ne fais aucun commentaire, mais méfiez-vous des rumeurs". Il ne s'agit en rien d'une rumeur mais bien d'un fait accompli, embarrassant, on le comprend. "Le procureur général a été avisé. Il n'est pas exclu qu'il prenne des sanctions disciplinaires."





    Emmanuelle Praet
     


Partager cette page